La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’Afrique à l’honneur, à Oslo …et à Bernay

Par      • 8 Oct, 2011 • Catégorie(s): Bernay  Bernay   Politique  Politique    

GboweeEllen Johnson Sirleaf, Leymah Gbowee et Tawakkul Karman ne sont pas les premières à être récompensées pour leur acharnement pacifique à combattre les nuisances des pouvoirs en place. En septembre dernier mourait la kényane Wangari Maathai, prix nobel de la paix en 2004, célèbre pour avoir œuvré pour les femmes, l’environnement et la démocratie. Son mouvement Green Belt (ceinture verte) à promis la plantation de 30 millions d’arbres et aidé 900000 femmes. Hier, trois africaines se sont retrouvées sur le devant de la scène, et,  si tout le monde s’accorde à dire que les femmes africaines portent leur continent à bout de bras, gageons que cette notoriété ne fera pas longtemps la une. Et pourtant elles crèvent l’écran !

Semaine du cinéma africain à Bernay

La  semaine du cinéma africain s’est ouverte à Bernay, et deux films particulièrement s’attachent à ces femmes et à leur intimité terrible.

Un homme qui crieFleur du désert ( en ce samedi soir au Rex à 20 h 30 à Bernay) raconte le destin d’une somalienne devenue top model et ambassadrice à l’ONU contre les mutilations  sexuelles. Femmes du Caire, (lundi 10 à 20h30), film d’une grande habileté esthétique, relate le parcours d’une journaliste très ‘people’ que  ses émissions poussent à rencontrer des femmes dont la vie a été dévastée par des hommes, certes, mais aussi par leur soumission ‘consentie’ à des traditions humiliantes voire avilissantes. Nulle n’y échappe et il faut garder à l’esprit que l’auteur du film est un homme égyptien, Yousri Nasrallah, qui était présent place Tarir lors du soulèvement contre la dictature. ‘Tout est politique’ n’est pas une des moindres remarques de ce film sans concession.

Les autres films de la sélection de cette 18ème semaine valent aussi le déplacement , Un homme qui crie, de Mahamat-Saleh Haroun, prix du jury 2010 à Cannes, tout particulièrement. Les femmes ne sont pas seules à l’honneur!

5 entrées pour 20 euros, dans un  cinéma de proximité, qui dit mieux? !Vous retrouverez tous les détails sur le site de l’association Bernay Burkina Faso.

Voie Militante Voie Militante

Laisser une Réponse

*