La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La Méluche

Nos semblables, selon Twitter

Par     denis-szalkowski • 21 Jan, 2012 • Catégorie(s) : Blog  Blog  

Twitter nous permet de comprendre enfin ce que nous serions, une sorte de nébuleuse politique, quelque part entre EELV et Jean-Luc Mélenchon. A noter l’absence de références au Parti Socialiste ! Pour les lecteurs de ce blog, cela ne vous surprendra pas vraiment ?

Lire la suite...



Un joyeux Noël à toutes et à tous !

Par     denis-szalkowski • 22 Déc, 2011 • Catégorie(s) : Événements  Événements  

L’année 2011 aura été marquée, pour moi, par le décès de ma mère, Claudine. Elle était, elle est et restera, pour moi, la femme de ma vie. Aujourd’hui, je n’ai plus envie de perdre mon temps, mon énergie à parler de l’insignifiance de ce monde. La vie est courte. J’ai surtout envie de me consacrer à tous ceux que j’aime.

Lire la suite...



En 2012, la solution, c’est Mélenchon ?

Par     denis-szalkowski • 11 Juil, 2011 • Catégorie(s) : Humour  Humour  

Que ce soit chez EELV ou au Parti Socialiste, y en a pas un pour relever l’autre, tous aussi insignifiants les uns que les autres. Alors, Mélenchon, pourquoi pas ?

Lire la suite...



Unité 2012 : des blogueurs au pays des bisounours !

Par     denis-szalkowski • 27 Mai, 2011 • Catégorie(s) : Points de vue  Points de vue  

Il y a toujours un grand paradoxe à voir des blogueurs, à forte dominante socialiste, demander l’unité à gauche pour les autres, alors qu’ils ont mobilisé beaucoup de leur énergie à faire passer Ségolène Royal pour une dinde et ainsi contribuer à la faire battre en 2007. Je ne parle pas non plus de l’attitude de certains d’entre eux qui ne perdent pas la moindre occasion pour défoncer tantôt Nicolas Hulot et les écolos, tantôt Jean-Luc Mélenchon. Certes, nous avons tous le droit à l’erreur. Mais à ce niveau de persévérance, cela en devient presque inhumain.

Lire la suite...



Oui au salaire maximum !

Par     denis-szalkowski • 22 Mai, 2011 • Catégorie(s) : Social  Social  

L’idée d’un revenu maximum assorti à une fiscalité confiscatoire fait son chemin. Depuis la fin des années 80, les hyper-riches n’ont fait que de s’engraisser sur le dos de la société toute entière, contribuant à former des bulles dont les déficits sont financés par un impôt qui les épargne. En 2012, il faudra y mettre le holà.

Lire la suite...