La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La lutte des places

Professionnalisation de la politique : cimetière des gauches !

Par     denis-szalkowski • 19 Déc, 2011 • Catégorie(s) : Militer  Militer  

Ce billet a été initialement écrit le 1er octobre 2009… quid depuis de la gauche en France ? Nous verrons malheureusement le résultat en mai 2012 !

Lire la suite...



Jean Sarkozy, avatar du népotisme généralisé !

Par     denis-szalkowski • 15 Oct, 2009 • Catégorie(s) : Institutions  Institutions  

La nomination de Jean Sarkozy, le fils de qui vous savez, à la tête de l’EPAD – l’Etablissement public du quartier de la Défense – est emblématique du mal qui ronge l’ensemble de notre société. Le Front National que s’apprête à diriger la fille de qui vous savez est bien plus mal placé à faire le buzz sur cette affaire que celle d’un ancien touriste sexuel repenti, devenu entre temps Ministre de la République française.

Lire la suite...



L’imaginaire écologique de la société est là et nous ne le voyons pas !

Par     denis-szalkowski • 9 Août, 2009 • Catégorie(s) : Ecologie  Ecologie  

Le score inattendu par son ampleur d’Europe Écologie, le 7 juin 2009, à parité avec celui du Parti Socialiste, ne doit pas nous faire oublier le score calamiteux de Dominique Voynet à la présidentielle 2007 qui ramena sensiblement le vote écologiste à celui de René Dumont en 1974 (1). Et comme le dit si bien Mickaël Marie, trésorier national des Verts, avec le score d’Europe Écologie, il y a de quoi être « hanté par l’inquiétude de l’occasion manquée ». Nous en sommes tous là !

Lire la suite...



2008 : c’est la crise !

Par     denis-szalkowski • 29 Avr, 2009 • Catégorie(s) : Elections  Elections  

Voici le dernier opus d’une série d’articles publiés sur Voie Militante et sur le blog des Européennes 2009 mis en place par Paris Normandie auquel je suis associé.

Lire la suite...



Parti Socialiste : désembourber la gauche

Par     denis-szalkowski • 14 Déc, 2008 • Catégorie(s) : Parti Socialiste  Parti Socialiste  

La sortie de Mélenchon du PS en créant, avec le PdG, une base arrière pour ses amis restés au PS, la création du NEP (Nouvel Espace Progressiste) par Robert Hue, l’appel de Clémentine Autain à la création d’une fédération, l’arrivée prochaine du NPA de Besancenot, la disparition électorale au niveau national de LO et du PCF sont autant de signaux d’un processus de décomposition de la gauche politique dans notre pays. Le non-choix des militants socialistes lors du congrès de Reims et le 50-50 entre Martine Aubry et Ségolène Royal sont autant de réalités qui confirment cette triste impression.

Lire la suite...