La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Quand le Sud vient en aide au Nord !

Par      • 22 Juin, 2011 • Catégorie(s): Monde  Monde    

États Généraux de l’ Économie Sociale et Solidaire : l’Equateur tend la main à la Ville de Toulouse !

conférence aux Etats Généraux de l'ESS palais Brongniart juin 2011

conférence aux Etats Généraux de l'ESS palais Brongniart juin 2011

Jean-Paul PLA, conseiller municipal de Toulouse, délégué en charge de l’économie sociale et solidaire, a lancé sur sa ville un système d’échanges solidaires « Sol Violette« . A la tribune de l’une des conférences des États généraux de l’Économie Sociale et Solidaire se (17, 18 et 19 juin – Palais Brongniart La Bourse), il a rencontré, vendredi 17, l’ancien ministre de l’Economie de l’Equateur, Pedro Paez Perez, l’un des pères de la Banco del Sur. C’est la nouvelle institution financière régionale latino-américaine qui réunit aujourd’hui l’Argentine, le Vénézuela, le Brésil, la Bolivie, l’Equateur et le Paraguay. Elle permet entre eux des échanges hors dollar, grâce à la mise en place d’une monnaie commune le « Sucre ».

Le document constitutif indique de la Banco del Sur précise que « l’ intégration sud-américaine doit construire, pour les peuples de la région, un espace consacré à la promotion du développement économique et social, à la réduction des asymétries, à la réduction de la pauvreté et de l’exclusion sociale, et à la convergence et complémentarité des processus d’intégration économique » (source Wikipedia).

Très intéressé par le développement d’expériences locales de monnaies alternatives et solidaires en Europe, Pedra Paez Perez a fait la proposition de mettre à disposition les outils techniques très pointus mis en place par la Banque du Sud au service des SEL (systèmes d’échanges locaux) de France s’ils en ont besoin.

Dans une interview faite le 18 juin devant les micros de Radio M, radio associative non commerciale à Montélimar FM 88.3, et les caméras de TV Brongniart (studio temporaire mis en place notamment par Riv’Nord et Rapsode unis dans le Centre Média Local), Jean-Paul Pla répond favorablement à l’invitation du représentant de l’Equateur.

Si le projet prend corps, ce serait une première. Par cette collaboration nous verrions les expériences de solidarités financières, dont les sud américains font preuve, bénéficier ainsi aux populations du Nord.

A l’ère de la mondialisation, de la financiarisation, du roi dollar (ou de l’euro), assistons-nous à un début d’une inversion des rôles d’assistance et des pratiques nouvelles pour remettre la solidarité et l’homme au cœur des échanges économiques ?

 

Pour plus d’informations : l’interview de Jean-Paul Pla sur LiveStream (il est nécessaire de sauter les 2 minutes 25 de démarrage de la vidéo.)

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Laisser une Réponse

*