La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Fukushima : la fusion est en cours !

Par      • 13 Mar, 2011 • Catégorie(s): Monde  Monde    

Le toit du réacteur 1 de la centrale Fukushima n°1 semble avoir été "découpé" !

Malgré le ton rassurant de nos deux aimables guignols gouvernementaux qui braient leur foi indéfectible dans le nucléaire civil français, le gouvernement japonais vient d’annoncer que le processus de fusion était en cours au cœur des réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale nucléaire Fukushima n°1. Au total, suite au séisme et au tsunami qui a violemment touché le Japon, ce sont 6 réacteurs dont le système de refroidissement est tombé en panne : les réacteurs 1,2,3 de la centrale Fukushima n°1 et les réacteurs 1, 2, 4 de la centrale Fukushima n°2.

Selon Tokyo Electric Power Co, l’exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima, la radiation sur le site nucléaire était mesurée à 882 microsierverts par heure, dépassant les  500 autorisés. Le porte-parole du gouvernement japonais, Yukio Edano, a déclaré que la radiation avait atteint les 1 204 microsieverts. Pour l’instant, 19 personnes ont été irradiées. Le bilan risque de s’aggraver dans les heures qui viennent.

En ce dimanche  matin, les taux de radioactivité sont repartis à la hausse autour de la centrale indiquant que la fusion était en cours. Combien de temps tiendront les cuves en acier face à la fusion du cœur des réacteurs ? Désormais à la catastrophe naturelle s’ajoute une catastrophe nucléaire de grande ampleur !

Sources : Cyberpresse.ca, Voix de la Russie, le Quotidien du Peuple / Crédit photos : la Dépêche, Libération

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

15 Réponses »

  1. Dommage qu’il n’y ai pas de lien vers l’annonce officielle de début de fusion…

  2. @Kelson

    Il y a trois liens au bas de la page !

  3. Félicitations aux autorités francaises qui pour nous rassurer et pour montrer son soucis de transparence nous invite à nous connecter a l’ Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire
    http://www.irsn.fr

    Sauf que : ils avaient sans doute pas prévu qu’un jour la population ai envie de s’y connecter

    pas pratique pour passer des infos

    too busy , too busy ……. dommage

    bon dimanche à tous

  4. Réseau « Sortir du nucléaire »
    Fédération de 875 associations agréée pour la protection de l’environnement
    http://www.sortirdunucleaire.org/

    UNE NOUVELLE CATASTROPHE NUCLÉAIRE EST EN COURS AU JAPON
    APPEL À RASSEMBLEMENT CE SOIR À PARIS

    DIMANCHE 13 MARS À 18 H 30
    Place du Trocadéro – Métro : lignes 6 et 9

    Face à l’extrême gravité de la situation nucléaire au Japon,
    le Réseau « Sortir du nucléaire » appelle à un rassemblement pour demander la sortie du nucléaire et soutenir la population japonaise.

    Une banderole géante « Le nucléaire tue l’avenir » sera déployée à cette occasion.

    Pour suivre toute l’actualité sur l’accident nucléaire en cours, écouter nos portes paroles et connaître les lieux de rassemblements:
    http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/alerte-nucleaire-au-japon-apres-un/

    N’hésitez pas à vous réunir dans d’autres villes! Nous relaierons l’information.

    Contacts :
    Laura Hameaux
    0685230511
    laura.hameaux@sortirdunucleaire.fr

    Charlotte Mijeon
    0675362020
    charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr

  5. Désolé mais je viens de m’arrêter net en lisant le titre! ^^
    Une « fusion nucléaire », en cours?!
    Merde alors…

    Sais tu réellement ce que signifie ce terme?
    Il s’agit de la fusion de deux noyaux légers pour en former un plus lourd. C’est une réaction nucléaire.
    En fait, si on arrivait à provoquer une fusion nucléaire dans un réacteur, ça serait une excellente nouvelle, puisque la recherche s’arrache les cheveux à essayer de le faire.

    Le terme « fusion » est employé dans le terme « fonte », comme de la glace au soleil. Le combustible utilisé est un metal et il se met simplement à fondre quand le réacteur est trop chaud (et risque d’endommager l’enceinte). Ceci n’a rien à voir avec la réaction de fusion nucléaire, comme celle qui a lieu au coeur du soleil.

    Dommage, ce genre de bourde montre que tu n’as pas de formation scientifique basique. En plus de provoquer une hilarité modérée, elle décrédibilise ton opinion, pourtant précieuse dans un débat sur les énergies.

  6. @vulfran ou Stern (qui ne brille pas particulièrement)

    Tu as repris la définition donnée dans Wikipédia !!! Pour quelqu’un qui prétend s’y connaître, là, c’est drôle. Ton accès indique que tu viens du proxy de Minet.net. Quel est le rapport avec le nucléaire ?

  7. Je ne prétends absolument pas m’y connaitre en nucléaire. J’ai des connaissances scientifique de base et connais ainsi la définition de la fusion nucléaire, définition qui est à peu près la même partout, y compris sur wikipédia, que je n’ai d’ailleurs pas eu besoin de consulter.

    Le titre contient une énormité qu’il convient de corriger pour éviter de passer pour un rigolo. Je m’en amuse, le signale, troll un peu et le reste ne me concerne plus.

  8. @Stern
    l’énormité n’est pas dans ce titre mais bien dans la réalité de cette fusion en cours. D’après la BBC cette nuit ce sont non plus trois mais cinq centrales qui mettent en péril des millions d’êtres humains.

    Terrain d’expérimentation des armes de la guerre froide, le Japon une fois encore est le cobaye de la folie des hommes.

  9. Merci à Stern pour cet éclaircissement : je me demandais, en effet, si la « fusion » des réacteurs évoquée dans les médias avait quelque chose à voir avec la fusion nucléaire (genre bombe H).

  10. Le titre « La FUSION en cours » est trompeur : il ne s’agit pas de fusion nucléaire mais de la fonte des produits de fission, la fusion elle même est improbable

  11. @Agate

    Ce fut corrigé.

  12. LE nucléaire est l’avenir et en particulier la FUSION nucléaire(l’énergie des étoiles!!!!!!!!!!!!!!).Désolé de vous décevoir les » tapettes guignols » bandes d’arrivistes.

  13. @Ruben

    Bravo pour le troll de l’année. Déjà qu’on ne maîtrise pas la fission, je ne vois pas comment on pourrait maîtriser la fusion. Même Georges Charpak disait que la fusion était un mythe. J’aurais aimé connaître sa réaction face à la catastrophe de Fukushima.

Laisser une Réponse

*