La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Barack Obama, pour quoi faire ?

Par      • 7 Nov, 2012 • Catégorie(s): Monde  Monde    

Barack Obama a été élu hier par les électeurs américains. Je me suis trompé, une fois de plus (1), alors que je prédisais la victoire par KO de Mitt Romney. La tempête Sandy aura peut-être compté dans sa victoire. Mais ce sont les hésitations, atermoiements et tergiversations de son adversaire qui auront fait la décision. Car, sur le plan idéologique, jamais un démocrate n’a été aussi proche d’un républicain.

L’illusion Obama, de John R. MacArthur

Barack aime Michelle !Pour information, la seule réforme d’Obama qui a ouvert l’assurance santé à 30 millions de pauvres américains est une vaste fumisterie. L’ObamaCare, c’est de l’argent public qui subventionne les assurances privées. Ce matin, sur France Inter, John R. MacArthur a fait un réquisitoire sans appel de la présidence Obama. Une présidence pour rien !

Son 2ème mandat se présente sous les mêmes auspices que le 1er. Les Républicains ont conservé la Chambre des représentants et le Sénat, à majorité démocrate, n’est pas particulièrement connu pour ses orientations « gauchistes ».

Obama a tout de même déclaré à Michelle : « Michelle, je ne t’ai jamais autant aimé. » Quel beau programme !

(1) J’avais prédit la victoire de François Hollande et de Jean-Louis Destans. Il peut arriver que je ne me trompe pas. ;+)

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

2 Réponses »

  1. @Denis

    Bravo Denis bientôt tu fera concurrence à Alexandre Adler en tant que prévisionniste politique :+)

    Le plus drôle c’est que Obama a copié son « Obamacare » sur le « Romneycare »…pour exactement les même raisons ; collectiviser l’assurance afin de privatiser les bénéfices…

    En fait le vrai problème des républicains c’est qu’ils ne mobilisent que chez les hommes blancs hétéro grenouilles de bénitiers, quand tu entends les conneries qu’ils ont sortis sur le viol cela laisse pantois… ils se sont mis le reste de la population (femmes et non blancs) à dos et dans un pays ou il naît plus de non blancs que de blancs c’est du suicide politique.

  2. @Yann

    Figure-toi que c’est exactement ce que j’allais répondre à Bruno. Obama a construit sa campagne « républicaine » à destination des minorités.