La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

11 septembre, une facture de 3.000 milliards de dollars !

Par      • 6 Nov, 2011 • Catégorie(s): Monde  Monde    

11 Septembre, une facture de 3.000 milliards de dollars!

Le journal “La tribune” a publié en septembre un article dans lequel les dépenses de guerre et de sécurité liées au 11 septembre 2001 étaient estimées à 3.000 milliards de dollars.

Depuis le début de la crise en 2007, beaucoup de gens disent (et pensent) – en plaisantant à moitié – que la guerre permettrait de relancer l’économie.

Les Américains ont fait la guerre en Irak et en Afghanistan. Vont-ils mieux aujourd’hui ?

 Char Abrams M1 en Irak

Le problème de cette pensée est qu’elle fait d’un évènement unique une généralité et , pire, elle oublie une généralité : les guerres sont en général le fait de pays qui vont plutôt bien et qui en ressortent en général ruinés. La situation économique des USA en 2011 est bien pire qu’en 2001 c’est un fait malgré 4.000 milliards de $ de dépenses (relance) militaires.

Faire barrage au communisme et à Staline

Un des plus beaux exemples fut celui de la Grande Guerre puis de la seconde guerre mondiale. L’Europe dominait alors le monde lorsqu’elle “succomba” à cette pulsion de mort en 1914. N’étant pas entièrement ruinée en 1918, elle se ruina définitivement en 1945 et réussit à y ajouter la ruine morale de la Shoah.

Elle ne dût son salut qu’à la riche Amérique qui, ayant peur de la voir tomber dans les mains de Staline et de perdre aussi un marché, décida de l’aider à se reconstruire. L’Amérique, arsenal des démocraties et de l’Union Soviétique n’ayant pas connu la guerre sur son territoire sortit renforcée.

Bien sûr, la guerre avait “un sens” économique dans le passé. Depuis l’antiquité, elle a permis de piller les ressources, conquérir des territoires fertiles, violer les femmes pour métisser l’ennemi et capturer des esclaves.

Mais depuis la seconde guerre mondiales, les choses se sont singulièrement transformées. L’Occident est maintenant obligé de faire la guerre sans tuer face à des guérillas (guerres asymétriques)  tout en épargnant au maximum les civils, ce qui est impossible à faire comme l’a montré Gérard Chaliant (2)  dans ses ouvrages.

La guerre dans l'antiquité

Nous nous retrouvons donc du point de vue du marché dans une situation paradoxale : la guerre consiste à envoyer chez des gens des objets très coûteux sans jamais qu’ils ne les paient en retour! 

La guerre permet d’enrichir quelques entreprises et quelques politiciens mais aux dépends du pays qui se ruine, ce qu’avait bien compris Eisenhower dans son fameux discours

Eisenhower

Cela n’empêche pas des politiciens arrivés au bout du rouleau de lancer des guerres pour s’accrocher au pouvoir, la rationalité n’étant pas de ce monde quand il s’agit de pouvoir. Que le monde aurait évolué si cette somme avait été dépensée utilement !

« On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut. » Nicolas Machiavel

« Avant de monter sur le dos du tigre, il faut savoir comment en descendre. » Proverbe vietnamien

(1) 11 Septembre, une facture de 3.000 milliards de dollars pour les Etats-Unis

(2) Gérard Chaliant

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Laisser une Réponse

*