La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le Vénézuela et Chavez vers le fascisme ?

Par      • 2 Sep, 2007 • Catégorie(s): International  International    

Chavez, l’apprenti fasciste ?Les nombreuses modifications que propose le Président Chavez ne sont pas illégitimes sur le plan du droit. Certaines comme la rupture avec l’idée de l’indépendance de la banque centrale vénézuellienne rendraient la manoeuvre plutôt sympathique.

Mais après le non renouvellement de la concession de RTCV, l’épuration des forces armées, Chavez propose la réélection à vie du Président de la République, allongeant au passage à 7 ans la durée du mandat. L’influence de nombreux « conseillers » castristes semble plonger le pays dans ce qui semble ressembler à une dictature rampante.

Malgré tous les contre-feux allumés par les amis français du futur Président à vie, je voudrai leur rappeler ici l’énoncé du principe de Peter :

« Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité. »

Source : rue89

Contre-feux :

Voie Militante Voie Militante

3 Réponses »

  1. Denis, tu nous proposes de lire Noam Chomsky, mais l’as-tu bien lu toi même?
    Ne pourrais-tu éviter les assertions par trop à l’emporte-pièce et pour le moins manquant d’impartialité.Concernant la politique menée au Vénézuela, je trouve N.Chomsky nuancé dans ses propos, et faisant preuve d’objectivité, lui!

  2. Chavez est un petit Castro qui rêve de devenir grand.
    Comme son maître, il a de bonnes idées pour le bien-être de son peuple, mais le pouvoir l’aveugle et c’est un dictateur en puissance.
    Dommage…

    Seule chose positive (enfin peut-être) son intervention auprès de la Colombie pour la libération des otages dont Ingrid Betancourt !
    Si cette libération pouvait échapper aux américains, ce serait une bonne chose.

    Je sais que je suis gravement atteinte d’anti-américanisme primaire, mais il faut avouer que l’impérialisme américain n’est pas une bonne chose !

  3. @Bernard

    Imagine être un instant un homme de droite – sincère – au Vénézuela. Je sais … c’est difficile ! Mais les démocrates de droite existent dans tous les pays.

    Après avoir subi le non renouvellement de ta chaîne d’informations favorite, tu apprends que le Président souhaite modifier la Constitution pour permettre son élection à vie. Je n’ai pas bien compris où était mon impartialité. Ajoutes-y le populisme. Il y a franchement de quoi être inquiet même si j’approuve par ailleurs la nationalisation du secteur de l’énergie et sa politique en matière d’éducation.

    Les socialistes français n’ont jamais transigé avec le principe de liberté. Il ne peut pas y avoir d’égalité sans liberté. La réciproque est aussi vraie.