La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’Irlande fait entendre la voix des peuples européens !

Par      • 14 Juin, 2008 • Catégorie(s): Institutions  Institutions   International  International    

Les Irlandais connaissent l’Europe. Leur développement est en grande partie lié aux milliards d’euros de fonds structurels européens qui ont accompagné le « miracle » économique irlandais… avec son cortège de laissés pour compte. Mais il est dû aussi à la politique faisant de l’Irlande un havre de paix… fiscale. Et pourtant…

Hier, sur France Culture, Olivier Duhamel se lamentait, une fois de plus que le sort de l’Europe dépendît de 4 millions de citoyens irlandais. Avec Alexandre Adler, Alain-Gérard Slama, Marc Kravetz, Nicolas Demorand, il nous pilonnait en 2005 le cerveau, sans l’once de parcelle du moindre esprit critique, sur les vertus supposées du projet de traité constitutionnel. Je comprends leur amertume. La majorité dans les médias n’est pas la majorité dans les urnes.

Les « élites » politiques européennes apeurées de leurs propres peuples ont une fois de plus été défaites. Le traité de Lisbonne, cette fois, est mort et enterré. Le plan B de notre vénérable Président a échoué. Faisons confiance à nos gouvernants quant à leur capacité de trouver d’autres moyens de confiscation démocratique avec un futur plan C. En la matière, leur imagination est sans limite. Ils pourront compter sur l’aide « aveuglée » de quelques chroniqueurs radiophoniques zélés.

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. Ouh que je suis fière de mes origines !

    Mes « cousins » ont eu la chance de pouvoir s’exprimer, ce qui n’est pas notre cas.

    Pour les irlandais l’expression démocratique est primordiale, les décennies sous le joug britannique les ont marqués au fer rouge.

    Mais tout n’est pas rose, il faut dire qu’ils ne veulent pas non plus que l’Europe se mêle trop de leurs affaires et que leur « miracle économique » ne profite aux autres.

    J’espère de tout coeur que cette saleté de Traité de Lisbonne est bien définitivement mort et enterré…