La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les Roms : illustration de toute la virtualité du pouvoir ?

Par      • 19 Sep, 2010 • Catégorie(s): Europe  Europe    

Dans son ouvrage De la séduction, Jean Baudrillard écrivait ceci : « La séduction représente la maîtrise de l’univers symbolique, alors que le pouvoir ne représente que la maîtrise de l’univers réel. » Au vu de la période récente, ne sommes-nous pas face à l’extension galopante du symbolique  ?

La virtualité des lois

Un article du journal Le Monde du 3/12/2005 nous rappelait que, sur 670 prescriptions législatives votées en 2004-2005, seules 110 d’entre elles étaient entrées en vigueur. Sur 48 lois votées à cette époque, 17  étaient tout simplement inapplicables, faute de décret d’application. Sur la longue période, le bilan est sans appel : 222 lois sur 1000 votées de 1981 à 2005 n’ont jamais été appliquées ! Un des exemples les plus fumeux fameux de cette inutilité de la loi et accessoirement du travail des parlementaires est la loi DADVSI votée en 2006. Les principales mesures de ce texte n’ont toujours pas fait l’objet de décrets d’application.

Quel rapport avec les Roms ?

Le coup de menton sécuritaire donné par le chef de l’État le 30 juillet à Grenoble ne doit pas nous faire oublier le cadre dans lequel il s’inscrit.

La France est dans l’Union Européenne. Et parce que le ministère de l’Intérieur a clairement stigmatisé une communauté dans l’une de ses circulaires datant du 5 août, le gouvernement français est en infraction avec le droit communautaire qui s’impose à tous les pays membres. C’est ce qu’ont rappelé les députés européens Daniel Cohn-Bendit et Harlem Désir, suivis de Viviane Reding et du pleutre José Manuel Barroso face à Nicolas Sarkozy lors du dernier sommet européen.

Chaque Rom expulsé reçoit aujourd’hui 300 euros (100 euros pour un enfant) de l’Etat français. Son billet aller pour la Roumanie est pris en charge par les autorités françaises. Pour les inciter à rester en Roumanie, le gouvernement est prêt à offrir 3600 euros d’aide à la création d’entreprise. C’est un formidable appel d’air qui, à n’en pas douter, incitera des dizaine de milliers de Roms à venir visiter un pays si accueillant… la France !

Quelle est, au juste, l’emprise sur le réel d’un gouvernement qui  produit des lois inapplicables ou inappliquées, qui fonde son action sur des critères électoralistes contre le droit et qui se confronte à l’expression unanime et désapprobatrice des « multitudes »  ? Et pourtant, le charme semble rester intact.

L’expression des multitudes

Crédit photos : Jeux de merde, Domainers Pro

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

Laisser une Réponse

*