La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La France relève à 159 milliards sa garantie au Fonds Européen de Stabilité Financière

Par      • 10 Juin, 2011 • Catégorie(s): Europe  Europe    

Le gouvernement veut faire passer la garantie de la France au FESF de 111 à 159 milliards .

Voila une info passée presque inaperçue au milieu du vacarme des armes habituelles de distraction massive. Et pourtant elle n’est pas négligeable ! Le gouvernement français a demandé à l’Assemblée Nationale de passer de 111 à 159 milliards sa garantie au fond de stabilité européen (1). Il respecte ainsi l’accord passé lors du sommet européen du 24 mars dernier sur l’augmentation des garanties des États notés AAA au FESF.

Bien sûr, Madame Lagarde ne manque pas de nous indiquer qu’une garantie ne coûte rien aux français. Pour le moment, c’est parfaitement vrai.

Charité bien ordonnée commence pas soi-même

Mais, alors pourquoi tant de générosité et d’insistance à sauver la Grèce ? Tout simplement, pour sauver les banques françaises et allemandes (2).



Mais que se passerait-il donc en cas de défaut ?

Si la Grèce rencontrait des problèmes financiers, le contribuable français devrait alors payer.
En effet, en cas de faillite de la Grèce les pays garants, dont la France, vont devoir prendre le relai pour que le FESF puisse être remboursé. Si le fameux amendement passe, la France sera alors exposée à hauteur de 159 milliards d’euros. Cela représente grosso-modo le déficit budgétaire de l’année dernière (7,1% du PIB).
Si la France devient insolvable, qui viendra à son aide?

Pendant ce temps:

Affolés, les Grecs (riches!) ont caché 344 milliards en Suisse (3).

(1) La France relève à 159 milliards sa garantie au Fonds européen de stabilité financière.
(2) Exposition des banques allemandes et françaises à la Grèce
(3)  Affolés, les Grecs ont caché 344 milliards en Suisse.
Crédit photos : Toute l’Europe

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Les Commentaires sont clos.