La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La faim en Europe

Par      • 22 Déc, 2013 • Catégorie(s): Europe  Europe    

Le Banquet des Dieux - Frans Floris - 1550

20 ans après Maastricht, les peuples européens prennent conscience de la méprise. Les belles promesses de prospérité faites à l’époque n’étaient destinées qu’à l’oligarchie politico-financière !

Avec les politiques de rigueur et de réduction des salaires (travailleurs pauvres) décidées dans de nombreux pays européens,  de plus en plus d’ONG sont obligées d’organiser des banques alimentaires et des soupes populaires pour les plus démunis. Cette insécurité alimentaire n’a donc que des causes politiques : l’Europe reste très riche et ses magasins sont remplis de victuailles surtout en cette période de Noël !

L'Hubris de l'époqueRappelons que cette Europe avait, sans aucune difficulté, trouvé 1 616 milliards pour sauver les banques entre 2008 et 2011 et combien depuis ? Et dire que l’on lui trouve encore de nombreux européistes zélés…

 

 

 

Au Royaume Uni

British Medical JournalLe «British Medical Journal» a indiqué un fort accroissement du nombre de personnes hospitalisées pour malnutrition. Il a atteint 5400 l’an dernier, soit presque deux fois plus qu’au début de la crise. Mais l’indicateur le plus parlant est celui des personnes ayant besoin d’une aide alimentaire. Plus de 347 000 en 2012, contre seulement 26 000 en 2008.

En Grèce

Rédemption par la souffranceIl s’agit bien sûr du pays le plus touché. La Fédération internationale des Croix-Rouge rappelle que l’insécurité alimentaire dans certaines régions y dépasse 60% de la population. Nous ne disposons d’aucune donnée précise sur l’ensemble du pays. En début d’année, 10% des élèves étaient officiellement en insécurité alimentaire

 

La Grèce est d’ailleurs devenue officiellement un “pays émergeant”… Ne devrait on pas pas parler de pays immergeant ?

 En Espagne

Holé !Près de 22% des 47 millions d’habitants vivent actuellement sous le seuil de pauvreté. La Croix-Rouge a distribué de l’aide alimentaire à 1,2 million d’habitants en 2012 contre 0,5 million en 2009. Des dizaines d’écoles sont restées ouvertes durant les vacances d’été afin que des milliers d’enfants puissent recevoir au moins un repas complet par jour à la cantine scolaire.

Début 2013, la moitié des 200.000 écoliers andalous qui mangent à la cantine ont leurs repas pris en charge par des subventions régionales. En 2008, ils n’étaient que 20% à bénéficier de ces repas gratuits.

 En Italie

Bunga bunga !En 2012, la Croix-Rouge italienne a dû nourrir plus de 378 000 habitants. C’est un record depuis la création de cette institution.

 

 

 

La France : le meilleur pour la faim ?

Sauvé pour Noël !En France où plus de 9 millions de personnes vivent au-dessous du seuil de pauvreté, 4 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire ( fournie en grande partie par les Restos du Cœur).  

 Pendant ce temps, nos amis de Bruxelles font de l’humour noir : “Réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim d’ici à 2015 est une priorité de l’UE .“

 

Sources

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*