La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le gros mensonge de la reprise anglaise

Par      • 29 Jan, 2014 • Catégorie(s): Europe  Europe    

Les médias nous racontent que la croissance anglaise – l’Angleterre, ce pays béni des dieux du néolibéralisme depuis Maggie Thatcher – était liée à la supposée politique d’austérité menée par le gouvernement anglais. Bel exemple de travestissement de la réalité !

C’est bien d’avoir 1.4% de croissance dans des conditions qui n’ont rien à voir avec l’austérité. Mais, est-ce durable ?

  • 6.5 % de déficit public (on est loin des 3% demandés à la zone Euro et des 4.1% actuels de la France) ;
  • un taux d’intérêt directeur de 0.5% avec 2% d’inflation ;
  • une forte dépréciation de la livre sterling face à l’euro (environ -20% entre 2010 et 2013) ;
  • une baisse de 3,7 milliards d’euros en novembre des prêts aux entreprises ;
  • l’équivalent de 451 milliards d’euros  (QE) créés par la banque d’Angleterre ;
  • une augmentation de l’immobilier atteignant jusque 20% dans certaines villes.

 On peut dire maintenant  :

Austérité : va falloir se serrer la ceinture mon gars...
  • « l’austérité, c’est le keynésianisme.  »
  • « l’austérité, c’est faire tourner la planche à billet .  »
  • « l’austérité, c’est de baisser de 20% la valeur de la monnaie.  »

Et….

  • « La reprise, c’est la baisse des investissements »
  • « La reprise, c’est gonfler une bulle immobilière »

Des médias toujours rois de l’enfumage!

L'enfumage comme méthode de gouvernement !

Sources :

Crédit photos :

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Laisser une Réponse

*