La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Bruno Le Maire, côté obscur…

Par      • 26 Fév, 2009 • Catégorie(s): Europe  Europe    

Nous étions peu nombreux à saluer le départ, la fuite, « le sauve qui peut » de Bruno Le Maire vers le sous-maroquin des affaires européennes au mois de décembre dernier.

Nous étions peu nombreux à stigmatiser l’inexorable attirance qu’exercent PARIS et ses sphères du pouvoir sur Bruno Le Maire.

Et pour cause, nous avions tort. Oui nous avions tort et je tiens à présenter mes plus plates excuses aux fans de Bruno Le Maire. Car il n’est pas seulement parti le gars Bruno, il n’a pas simplement abandonné sa circonscription, il a totalement disparu de la circulation, il s’est évaporé.

Ainsi, son site officiel s’est suspendu dans le temps le 16 décembre 2008. Plus de mise à jour, plus de billet, le vide intersidéral. Ce même vide, au sein duquel il s’est fait happé. Pauvre Bruno… lui qui était si gentil… On aimerait tellement savoir ce qu’il devient.

Rassurez-vous… Si on creuse un peu, on se rend compte qu’il bouge encore Bruno. OUF…!! Enfin, il bouge… il bouge quand on le lui dit. Le doigt sur la couture du pantalon, il est aux ordres. C’est sans doute pourquoi les communiqués de presse du sous-Ministre sont aussi rares qu’un sourire de Michèle Alliot-Maire, aussi spontané et naturel qu’une visite de Sarkozy au Salon de l’agriculture. C’est sans doute pourquoi il est toujours flanqué d’un Ministre, un vrai, dans ses déplacements. Rendez-vous compte, il est même obligé de se coltiner DEVEDJIAN lors d’une récente tournée européenne… C’est qu’il doit se faire chier le DEVEDJIAN, alors faut l’occuper et c’est Le Maire qui fait la nounou. Dur dur d’être un sous-ministre!!

En même temps, faut se mettre, à sa place, au pauvre BRUNO. Son Ministre de tutelle, Monsieur K, est plus occupé à éteindre l’incendie allumé par Péan qu’à étudier ses dossiers. On l’imagine assez peu disponible pour les affaires européennes. De plus, dans la série « je fais pas un boulot facile« , sa collègue des droits de l’homme, Madame Y, fait sa forte tête et boude les européennes, faisant savoir qu’elle veut se consacrer à des vraies élections. Eh bah derrière, croyez moi ou pas, Bruno, il rame!! Sans marge de manœuvre et avec un tel enthousiasme pour l’Europe, il rame sec.

Et pourtant, en juin prochain, il y a des élections européennes non ? Remarquez vu comment l’UMP considère ces élections, Bruno Le Maire est comme un chien dans un jeu de quilles. Sont candidats pour l’UMP, tous ceux dont on ne veut plus au gouvernement et tous ceux à qui il faut donner un os à ronger : Barrier, Dati, Baudis… la dream team quoi !!

Avec ça, Bruno Le Maire doit faire rêver de l’Europe, il doit faire preuve de pédagogie, expliquer ce qu’est l’Europe, ce qu’elle apporte, il doit détailler les enjeux des élections de juin prochain… on comprend qu’avec le casting de rêve dont il dispose, il ne le fasse pas. Pas un mot sur ces élections de la part du sous-ministre… la honte sans doute.

Le jeune padawan Le Maire flirte donc avec le côté obscur. Lui qui aime tant la lumière. Même quand il revient à Évreux, histoire d’exister un peu, il n’est pas dedans. Son serment de Glaxo, personne n’y a cru… ce sera son « Gandrange » à lui, sa croix sociale.

Allez Bruno courage, au prochain remaniement il parait que Jégo doit sauter, au moins à l’outre mer, tu pourras travailler ton bronzage.

Source : Le Point, 2villepin, le Blog du Chafouin

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

2 Réponses »

  1. @Jerome
    voila un véritable ennemi, je n’avais pas salué son départ parce que son retour devait être dès plus
    rapide et son score ne sera en rien ridicule.pour mémoire ce billet me rappelle le salut de MAJ,j’ose
    espérer que tu n’es pas aux ordres vilain gauchiste
    salutations
    max de beuzeville

  2. @max : Le vilain gauchiste que je suis n’est pas aux ordres… rassure toi.