La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Allemagne – Vers la retraite à 76 ans ?

Par      • 19 Juil, 2014 • Catégorie(s): Europe  Europe    

L’Allemagne et le Japon affichent les plus faibles taux de natalité au monde.

 

Depuis les années 1970, le taux de fécondité allemand ne dépasse pas 1,4, alors qu’il faut 2.1 pour maintenir la population.

Belle illustration des systèmes familiaux d’Emmanuel Todd.

Belle illustration des systèmes familiaux de Todd

06-classes-d-age-france-allemagne.jpg

La population active devait encore chuter de cinq millions de personnes tous le dix ans dans les deux décennies qui viennent.

En 2012 il y a eut 869 582 décès pour seulement 673 544 naissances (Destatis).

 

L’Allemagne a aujourd’hui la population la plus vieille d’Europe.

 

Il y a en effet 13,5 % de moins de 15 ans pour 20,4 % de plus de 65 ans.

 Il y a en valeur absolue plus de jeunes français de moins de 14 ans que d’allemands alors qu’ils sont au total près de 17 millions de plus !

 Pourquoi les politiques françaises et allemandes ne peuvent être semblables !

En France, il y a environ 2 enfants par femme, ce qui fait en valeur absolue 20% de bébés français en plus. Il faut donc leur offrir plus des crèches et écoles.

Ainsi, notre population s’accroît tous les ans de 350 000 habitants, alors que celle de notre voisine baisse de 50 à 200 000 habitants…

Tout cela a un impact non négligeable sur l’emploi.

Population croissante versus déclin démographique

 Que se passe t il du coté de l’immigration?

De nombreux étrangers à venir tenter leurs chances sont ceux qui s’installaient dans le pays de manière définitive.

En 2013, 1,22 million de personnes ont immigré outre-Rhin (+ 13 % en un an) et, dans le même temps, 789 000 sont retournées dans leur nation d’origine.

Elle  attire désormais d »avantage d’immigrés que le Canada ou l’Australie, qui ont accueilli chacun aux alentours de 250 000 migrants, ou la France, avec 240 000 nouveaux arrivants.

Merci à la crise qui permet à ce solde d’être positif car les nombreux Espagnols, Portugais et Grecs restent en Allemagne faute de perspectives chez eux.

Il faut se méfier de certains immigrés !

Une crise économique majeure changerait la donne au niveau de l’emploi, mais surement pas au niveau de la démographie !

 Sources: http://www.lepoint.fr/monde/, http://www.atlantico.fr/pepites/, http://fr.wikipedia.org/wiki/, http://www.lefigaro.fr/international/

Crédits photos : http://www.europepolycentrique.org/, http://www.les-crises.fr/images/http://www.contrepoints.org,

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Laisser une Réponse

*