La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

233 milliards d’euros perçus par les grandes banques en Europe

Par      • 6 Fév, 2014 • Catégorie(s): Europe  Europe    

L’idée de cette étude est simple : les grandes banques systémiques qui bénéficient à ce titre d’une garantie implicite des États sont avantagées par rapport aux autres banques. En effet…

Principe des banques systémiques

 

  •  Elles empruntent avec des taux d’intérêt faibles du fait d’être adossées aux garanties implicites des États. Elles ne risquent donc pas le défaut (NDLR : pour le moment…).
  • Elles prennent plus de risques sur les marchés spéculatifs où la rentabilité est supérieure. En cas de pertes, les États répondront présents. (NDLR : sauf qu’ils sont tous maintenant ruinés)

 

Trop gros pour mourir... vraiment ?

Aléa moral ou “too big to fail” (trop grosses pour faire faillite), disent les américains.

 

Mais un système sans redondance devient très fragile.

 

L’aléa moral, c’est « Pile, je gagne. Face tu paies !« … Jusqu’au jour où tu ne peux plus payer.

 

Le capitalisme financier, devenu un communisme de l’oligarchie, est parvenu à un stade où il est désormais dépendant des aides publiques pour survivre. Il suffit que l’on arrête les garanties des États et la planche à billets des banques centrales et il s’effondre. Nous sommes donc dans un système zombie, sous assistance, incapable de survivre seul

Un système bancaire zombie

 

Source : philippelamberts.eu

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Laisser une Réponse

*