La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Chronique du racisme ordinaire…

Par      • 2 Nov, 2008 • Catégorie(s): International  International    
http://www.neublack.com/wp-content/uploads/2008/02/shepard-fairey-barack-obama-1.jpg

Dans 72 heures, nous saurons. Nous saurons si les Etats Unis d’Amérique auront eu le courage d’assumer leur histoire, leur héritage, leur identité forcément métissée, en élisant Barack Obama.

Barack Obama n’est pas seulement le premier NOIR à pourvoir accéder à la maison BLANCHE, vision en négatif et tellement réductrice d’une élection pleine de symboles. Elire Barack Obama serait le plus grand exorcisme jamais organisé.  Exorciser la ségrégation, exorciser le KKK, exorciser la haine qui creuse chaque jour un peu plus le fossé entre les « communautés » américaines, exorciser tout simplement le racisme ordinaire qui ronge nos sociétés et pas seulement la société américaine.  Ce racisme insidieux, pervers, ce racisme qui ne dit pas son nom et qui, à mon sens, risque de coûter la victoire à OBAMA. Il n’est pas élu, loin de là… parce que ce racisme là a la vie dure, très dure, de plus en plus dure.

Je suis effaré combien, la haine de l’autre s’est banalisée, chez nous en France, pays des droits de l’Homme. Sarkozy est passé par là. « La France on l’aime ou on la quitte« … slogan qui a fait se lever les foules pendant la campagne des présidentielles, touchant au coeur des milliers d’électeurs, qui enfin n’avaient plus à se cacher derrière la honteuse flamme tricolore du FN. Enfin on allait pouvoir détester l’autre au grand jour.

Cette haine de l’autre, ce racisme ordinaire, je le côtoie tous les jours, à Conches. Récemment encore, à l’occasion de deux rendez-vous qui se sont succédés, pour deux sujets totalement différents. Mon premier interlocuteur stigmatisait, je cite, « ces gens qui vivent dans les logements sociaux, vous savez ceux qui viennent du quartier de la Madeleine à Evreux« … L’autre m’expliquait sans honte, que, je cite toujours « les fouteurs de merde, on les connaît, comme tous ces couscous (sic) qui viennent réclamer des aides à la Mairie« . Tout est dit, ou presque.

Nous vivons dans un climat social de plus en plus anxiogène, ou le repli sur soi est considéré comme la meilleure défense. Tout ce qui est étranger est donc vécu comme un mal, un danger, un risque potentiel. Nous récoltons ce que Sarkozy a semé.

A l’heure du congrès de Reims, nous, socialistes, devons nous interroger sur cela et surtout nous avons la responsabilité d’apporter des solutions pour rassurer la société, retisser le lien social, redonner confiance en l’autre et réhabiliter la solidarité.

Un signe viendra peut-être, de l’autre côté de l’atlantique, le 4 Novembre… mais rien n’est moins sûr…

Voie Militante Voie Militante

Tags :

4 Réponses »

  1. Je souhaite que cette élection soit la plus sincère et la plus juste possible en comparaison des élections précédentes …

    Mais il ne faudra pas attendre à l’avènement d’un santa klaus magicien …

    Chacun des 2 candidats ont de bonnes choses et de moins bonnes …

    Le choix du candidat se résume entre un « vieux » et une personne en état d’activité et plus au fait des réalités de le vie?

    Néanmoins il existe un facteur important, par quel niveau l’électeur se fera berner par les représentants élus …

    En effet le système de vote s’aproche du suffrage indirect et qui plus est variable suivant les états …

    Le choix du Mardi est historique et remonte au début du 19° siècle ( lien sur wikipedia ) :
    URL:

    et pour l’humour, j’ai vu que la bd en parle de l’homme de washington ( luky luke 6 décembre )

  2. Je vais dans le même sens que vous dans l’article que je viens de mettre en ligne : Barackobamania suspecte en France.

    Et sans le savoir j’ai choisi la même photo que vous pour l’illustrer !

    Bonne chance pour rénover le programme de votre parti et ses représentants. Y a du boulot !

  3. J’y croyais très fort au début, puis plus du tout, pensant que la médiocrité l’emporterait dans un fauteuil, mais non, Obama a gagné !!!
    Quel symbole porteur d’espoir !
    J’espère qu’il ne décevra ni les américains, ni le reste du monde.
    Et dire qu’il a gagné grâce à la Virginie… il y a du bon dans la Virginie, je n’arrête pas de le dire ! ;+)

  4. La victoire d’Obama et l’entousiasme qu’elle suscite à travers le monde et en France mettent aussi en évidence le combat d’arrière garde d’un Hortefeux , qui à Vichy (vaste symbole) , tente d’ériger un «mur » autour de l’Europe . Combien de futurs « Obama français » dans les expulsions scandaleuses de Sarkozy ? . Imagine-t-on un fils d’émigré de la 1ere génération président en France ? allez même député… ? Quelle leçon pour le pays des « droits de l’homme » et de la « France terre d’accueil » .