La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Jean-Luc Miraux, acteur incontournable de la médiocratie locale.

Par      • 27 Juil, 2011 • Catégorie(s): Vernon  Vernon    

Je sais, je paraphrase le titre choisi par Denis pour dénoncer la stupide sortie d’Eva Joly sur le 14 juillet. Il est vrai que sur Voie Militante, on n’aime pas la médiocrité, on la dénonce, on la poursuit. Qu’elle soit de droite ou de gauche. Qu’elle soit noire ou blanche.

Alors, à mon tour, je tenais à le faire. Ma cible ? Jean-Luc Miraux, l’ancien Maire de Vernon, ancien Président de la Communauté d’Agglo des Portes de l’Eure, ancien sénateur… un homme du passé en somme, un homme qui a tout perdu me direz-vous. Tout ? Non, car son égo, sa soif de revanche, sa fascination obsessionnelle pour le pouvoir sont bel et bien là ! L’ancien, l’ex, appelez le comme vous voulez, battu par la gauche en 2008 aux municipales de Vernon, n’a jamais digéré cet affront ultime. Pire il le ressasse, il le revit, il le trimbale, comme un boulet, comme une ombre dont il aurait peur à chaque seconde.

Pour se rendre compte de cette pathologie, il suffit de se rendre sur son BLOG, utilement appelé Vernon Réussite. Si nous nous faisons, ici, une autre idée de la réussite, nous ne pourrions pas trouver plus bel exemple de ce que les psychanalystes appellent « le trouble de stress post-traumatique« . Sa défaite aux municipales de Vernon a précipité sa chute, une chute dont les plaies ne cicatrisent pas, le cas de Miraux est clinique.

Ainsi, dans un dernier billet dudit BLOG, qui sent bon la haine et la jalousie à plein nez, intitulé «  Un nouveau cumul pour le Maire de Vernon« , l’ex dézingue à tout va le Maire de Vernon et son 1er adjoint qui, à l’entendre, sont les pires cumulards de la République. A y regarder de plus près, on rigole. Car, Jean-Luc Piednoir, comme Philippe N’Guyen Thanh, sont des élus locaux, on ne peut plus responsables et au service de leurs administrés.  L’objet de la colère froide de l’ancien, la goutte d’eau qui fait déborder le vase? Philippe N’Guyen Thanh devient Vice-Président d’Eure-Habitat… La belle affaire ! Pauvre Monsieur Miraux, quelle farce, quelle comédie pathétique, quel faux sujet ! Serait-il à court d’idées, aurait-il le sentiment que son retour n’est pas si attendu par les vernonais, comme il semble vouloir s’en convaincre ?

Parce qu’à vouloir jouer sur les accents populistes d’une telle saillie stérile, dans le genre « regardez ces élus pourris qui se gavent sur votre dos« , à force de taper comme un sourd, sur des élus locaux qui font leur job et juste leur job, Jean-Luc Miraux oublie ce qu’il a été, il n’y a pas si longtemps encore.  Lui qui était Maire, Président de la CAPE et Sénateur, là Monsieur Miraux, on est en plein cumul,  là on peut aisément imaginer quel était son niveau d’indemnités.Vous avez la mémoire courte Monsieur Miraux, ou sélective c’est selon ! Le cumulard c’était vous, et face à votre palmarès, les modestes et courageux élus de Vernon n’ont rien à vous envier !

Je disais, en introduction que nous détestions la médiocrité. Le mensonge et l’hypocrisie aussi. En écrivant ces mots, me revient en mémoire la nomination au tour extérieur, lors d’un conseil des Ministres en novembre 2009, de Monsieur Miraux sur le grade d’Inspecteur Général de l’Education Nationale, plus haut grade de ce corps d’Etat. Un beau cadeau, rémunéré entre 4000 et 6000 euros par mois, offert par l’UMP à Monsieur Miraux en guise de lot de consolation. A cumulard, il faut adjoindre courtisan, aux qualificatifs qui définissent Jean-Luc Miraux.

Alors, quand je lis sous la plume de Miraux : « Qu’apprend – on ces derniers jours ?… Que Philippe N’GUYEN THANH vient de se faire élire Vice-Président d’ « EURE – HABITAT » à Evreux… Quelques déplacements, réunions et … indemnités en plus… Il devait avoir encore un peu de temps libre sans doute… », on croit rêver. On se dit que c’est l’hôpital qui se fout de la charité… on se dit surtout que la médiocrité n’a pas de limite et qu’elle trouve en Jean-Luc Miraux un digne représentant.

Absence de lucidité, manipulations, hypocrisie, mauvaise foi… Monsieur Miraux a dit, déjà depuis plusieurs mois, qu’il serait là en 2014, pour reconquérir la ville qu’il a perdu dans les urnes, gageons que les vernonais n’oublient pas ce qu’il est réellement !

Crédit photos : Sénat ; Ville de Vernon.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

6 Réponses »

  1. Il faut préciser que le poste de Vice-Président d’Eure-Habitat, tout comme celui de Président d’ailleurs, est un poste bénévole. Il n’y a aucune indemnité de verser sur ces fonctions.

    Cumulard non repenti, courtisan assumé, Miraux est aussi un fieffé menteur!!

  2. @ Fred,

    Ce que publie Jérôme n’engage que lui.
    Voie militante est un média libre.
    Si Jérome se reconnaît derrière nos valeurs, tant mieux.
    Après, on n’est pas tenu d’être d’accord avec lui. Mais en l’occurrence a-t-il tort ?
    C’est ça aussi la force de Voie Militante : un blog à plusieurs mains, sans censure mais avec le respect de la légalité.
    Et puis pourquoi chercher tout le temps la petite bête ?
    A chaque fois qu’un article est critique sur une personnalité, quelle qu’elle soit, c’est la même rengaine…

  3. @ Fred,

    Oui, un peu, car Voie Militante est un outil comme un autre, comme Vivre Libre, je ne crois pas que Jérome ait voulu écrire que c’était le seul outil, ni le meilleur.
    Il y a de la place pour tout le monde.
    Et il faut savoir raison garder…

Laisser une Réponse

*