La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Marc-Antoine Jamet, un homme en mal d’occupations

Par      • 6 Fév, 2012 • Catégorie(s): Val de Reuil  Val de Reuil    

Marc-Antoine Jamet est un homme très occupé dans la vie. Il est…

  • secrétaire général du groupe de luxe LVMH,
  • président de l’Union des fabricants,
  • président du Jardin d’Acclimatation,
  • vice-président de la Fédération des Industries de la Parfumerie,
  • membre du conseil d’administration de la société de la Tour Eiffel,
  • membre du conseil d’administration de l’Institut de relations internationales et stratégiques.

Comme il semble en mal d’occupations, il est accessoirement :

  • maire de Val-de-Reuil,
  • vice-président du Conseil régional de Haute-Normandie,
  • vice-président de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure.

Il ambitionne, paraît-il, d’être député, ministre.

A l’évocation de son pédigrée, je me pose plusieurs questions :

  1. Comment un homme peut-il faire tant de choses, à lui tout seul ?
  2. Comment les militants eurois du Parti dit Socialiste, parti qui a décidé de combattre le cumul des mandats, puissent faire le choix à 56% d’élire Marc-Antoine Jamet comme 1er secrétaire fédéral ?
  3. Comment des militants de gauche peuvent-ils élire un homme de droite, sociologiquement de droite ?
  4. Quelles sont les motivations de Marc-Antoine Jamet à faire de la politique ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

16 Réponses »

  1. recherche un commissaire aux comptes pour fonds de dotation e creation : M Jamet ?
    activites de l’association chreodes

  2. Bonnes questions.

    Qui amènent des questions corollaires:

    – parmi ces occupations, quelles sont celles dont MAJ s’acquitte bien, et celles dont il s’acquitte moins bien ?
    – ou, autre formulation: ces postes lui sont attribués soit par des électeurs, soit par des employeurs. Pourquoi luis font-ils confiance ? Est-ce à juste titre ou non ?
    – parmi les politiciens géographiquement très proches de MAJ, existe-t-il d’autres petits cumulards locaux ? Si oui, espérons que vous poserez ici les mêmes questions à leur sujet.

    Cordialement.

  3. @bogla

    Nous nous sommes toujours élevés ici contre le cumul des mandats. Marc-Antoine Jamet est un cumulard ordinaire, dont l’un des facteurs de réussite me semble être la bêtise de nos congénères !

    Jean-Marie Gustave Le Clézio s’étonnait en 2008 de ce goût singulier que certains d’entre nous peuvent avoir pour les hommes forts ou qui cherchent apparaitre comme tels.

  4. Aaaah, investir sur la bêtise humaine est effectivement un pari rentable à court, moyen et long terme… Mais ce n’est pas le seul possible, soyons optimistes.

    Bon, pour le reste, ma foi, MAJ est effectivement, euh… occupé. Malheureusement, dans le système actuel, c’est un droit qu’on ne saurait lui contester, du moins pas plus qu’à ses confrères.

    Il est sûr qu’il y aurait du ménage à faire dans ce domaine, et je doute qu’il faille compter sur les politiciens de tous bords pour le faire, vu qu’ils en tirent moult avantage.

    C’est donc au citoyen ordinaire de se faire entendre sur le sujet. Pas uniquement en visant uniquement tel ou tel, mais en s’attaquant à la racine du mal.

    Cordialement.

  5. @bogla

    La racine du mal, ce sont les ressorts qui amènent Marc-Antoine Jamet à cumuler et des militants à l’élire.

  6. Pour ma part je ne reproche pas à MAJ d’avoir des activités hors mandat, c’est une affaire entre lui et ceux qui l’engagent.

    Le cumul de mandats, c’est autre chose, et sur ce plan-là, je suis d’accord avec vous, il est nécessaire de le limiter afin de ne pas asphyxier notre système démocratique qui a besoin d’air frais. Vrai pour MAJ, vrai pour son cher collègue Martin, vrai pour beaucoup de monde malheureusement.

    La psychologie des cumulards ? Bah, soif de pouvoir, soif de fric, je suppose ? Psychologie des électeurs ? Bah, pour vivre à VDR, et venu d’ailleurs, je dirais que si sa personnalité peut irriter certains électeurs, dont moi à l’occasion, j’ai rencontré des maires nettement moins impliqués et nettement moins compétents dans l’exercice de leurs fonction.

    Ceci explique en partie qu’il ait un électorat « captif » dans sa ville. Il y a aussi de moins nobles raisons, notamment qu’il n’y a pas vraiment d’offre alternative crédible… Pour ce qui est de ses autres mandats, j’imagine qu’il faudrait entrer pour tout comprendre dans la cuisine interne des partis et là…

    Cordialement,

    Bogla.

  7. @bogla

    Entièrement d’accord avec vous sur le dernier point.

  8. Je ne fais pas de politique, mais, le commun des mortels voit comment fonctionnent ces systèmes qui conservent toujours les mêmes têtes avec un nombre de cumuls incroyables à gauche ; à droite…,c’est pareil:

    -Il y a déjà le système qui fait que les citoyens élisent un Maire et, après, toute la démocratie est confisquée au profit des Maires des villes et Agglos. Les Maires des petites communes n’ont qu’à se taire.Passé le stade de la Commune, les besoins des citoyens locaux ne sont plus pris en compte,et, on abouti à des énormités.(Construction d’un stade olympique à la campagne, contruction d’une piscine du même type…).Et c’est nous qui payons, alors que nous n’avons pas besoin de telles réalisations.Le but des politiques commanditaires est de créer une vitrine pour leur parti aux dépends des citoyens.

    Oui, il y a beaucoup de « taches » dans la vitrine.

    -ensuite, il y a le clientélisme

    -puis la création d’une multitude de fausses associations

    -l’exclusion des instances de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec un projet.

    -pas de local,ni de subventions pour les Associations qui font un réel travail indépendant de tout parti.

    Le peuple voit bien toutes ces magouilles, la France est une vraie cocotte-minute, prête à exploser.
    Quand le peuple souffre(chômage, salaires bas, pas d’avenir meilleur) et, que ce sont toujours les mêmes qui se servent ,et, régalent les copains,cela ne pourra pas durer.

    Les prochaines révolutions seront en Europe.
    Le prochain gouvernement sera élu mais ne durera pas.
    En attendant, on va assister à un gâchi d’argent pour des campagnes électorales mensongères.

  9. @Noël

    J’ai peur qu’il en faille bien plus pour que ça pète. La construction des féodalités comme celle du roi MAJ à Val de Reuil relève à mon sens de la perception que la peur est devenue le moteur principal du fonctionnement des sociétés humaines.

  10. Qu’il y ait des féodalités, voire du clientélisme sur VDR, je veux bien l’imaginer, même si je trouve certaines affirmations de Noël plutôt aventureuses.

    En revanche je ne comprends pas très bien ce que Denis entend lorsqu’il estime que la peur joue un rôle moteur. La peur de qui, de quoi ?

    Nous ne vivons actuellement pas sous un système politique totalitaire avec un KGB ou une Gestapo chargé(e) de surveiller tout un chacun. Le totalitarisme, et croyez bien que j’ai pu le voir de près, c’est tout autre chose.

    Il n’en reste pas moins, effectivement, que les petites ou grosses entorses à l’esprit démocratique existent malheureusement à VDR et ailleurs. Et c’est très regrettable.

    Tout du moins, ici, en ces colonnes, on peut exprimer un point de vue, fût-il différent de celui du blogueur principal (que je remercie au passage). Ce n’est pas le cas partout, notamment sur le blog de monsieur Martin, où sur les trois posts que j’ai envoyés ces derniers mois, qui nuançaient ses prises de position, deux n’ont jamais été publiés (sans qu’aucune justification ne me soit fournie). En revanche, un post agressif, pour ne pas dire insultant à mon égard, est bel et bien resté.

    Tout ceci rend effectivement dubitatif sur l’esprit et le fonctionnement de nos politiciens locaux. Et laisse imaginer de quoi il retourne aux échelons supérieurs.

    Maintenant, soyez rassurés: quand un système est sclérosé, à bout de souffle, un jour ou l’autre il éclate. Les pires dictatures ont toute une fin, les démocraties véreuses aussi. Aujourd’hui le grand danger me semble plutôt au-delà du politique, dans les technostructures supranationales et dans les entités financières, qui, elles, ne consultent jamais le peuple.

    Mais c’est une autre histoire.

  11. La peur… La peur de perdre son emploi, la peur d’être entravé dans sa vie quotidienne, la peur des puissants quand on a pas grand chose. L’envie aussi d’en avoir toujours plus. Les deux sont intimement corrélés, me semble-t-il. Certains hommes ont compris quel était le moteur de la société : ils ont les clés de lecture.

  12. Bonjour,

    Marc Antoine Jamet, en mal d’occupation ?? Et vous l’êtes vous?

    Tout récemment élu comme premier fédéral de la fédération de l’Eure PS, s’il à était élu c’est par un suffrage qui à eu lieu à la suite d’une réunion avec les militants de l’Eure, la majorités de ces militants ont décidé que Marc Antoine Jamet serais le plus à même d’occupé cette fonction, c’est un choix et c’est celui des militants pas besoin d’aller plus loin. je vous rappelle au passage que Mr Jamet tire la majorités de ses revenus pour ne pas dire la totalités (car je n’en suis pas sur) de ses activité privés (LVMH, …) et redistribue comme à Val de Reuil sa « prime » entre ses adjoints.

  13. @Yoann

    Je suis heureux de savoir que vous êtes, vent debout, en faveur du cumul des mandats et des cumulards. Je peux comprendre qu’on cherche à se faire bien voir.

  14. Denis a raison quand il parle de « peur » sur Val de reuil.
    Il fallait être présent au dernier vote pour constater comment le sieur Jamet a insulté « la petite souris » qui venait accomplir son devoir électoral. D’ailleurs une Conseillère d’opposition a tenue à le faire figurer sur le procès verbal. Celà lui vallut d’être mise au piquet pendants le reste du scrutin ! Jamet est un grand « démocrate »
    Il est facile aussi de constater lors d’un srutin, comment les affidès de Jamet ont pour mission dès le début d’après-midi de téléphoner aux « connaissances amies » pour les « inciter » à venir voter…
    Quand à la petite souris, à défaut que Jamet veuille la téroriser, si elle a suspendue son blog, c’est pour des raisons de santé.

  15. Également vice président du syndicat mixte de la base de loisirs régionale de Léry Poses

  16. et maintenant acteur de cinema dans le film de francois ruffin « merci patron ».
    a deguster sans moderation

Laisser une Réponse

*