La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Synthèse du collectif du 22 mars

Par      • 7 Mai, 2010 • Catégorie(s): Haute-Normandie  Haute-Normandie    

Le collectif du 22 mars a organisé trois réunions au London Pub à Evreux auxquelles ont participé 20 personnes très exactement.

A l’occasion de ces trois réunions, nous avons décliné les points tels qu’ils avaient été abordés dans le texte de Dany :

  • quel périmètre pour l’écologie politique ?
  • quelle organisation ?
  • quelle stratégie ?

Nous n’avons que peu ou prou abordé les thématiques autour du projet. Elles feront l’objet de réunions futures. L’objectif était avant tout, après des élections régionales difficiles en Haute-Normandie, de se rassembler et de discuter. Ce fut, pour nous l’occasion, de rencontrer et d’échanger avec Bernard Frau, vice-président du MEI. Nous ne pouvons que nous satisfaire de sa présence.

Les points de convergence forts

Lors de ces trois réunions, nous avons pu nous mettre d’accord sur différents points. Nous avons collectivement rappelé la nécessité de défendre un projet d’écologie politique autonome au 1er tour, pour toutes les élections à venir. Il semble difficile, y compris à l’occasion des présidentielles, de ne pas disposer de candidat-e représentant l’écologie politique, dans la mesure où, que nous le voulions ou pas, cette élection structure la vie politique française.

Du fait de la main mise des verts de Rouen qui s’est exprimée à l’occasion des dernières régionales et d’un cadre démocratique très perfectible, il nous semble impossible de créer une dynamique militante dans le département de l’Eure sans nous affranchir de cette tutelle quelque peu « encombrante ». C’est la raison pour laquelle nous nous exprimons collectivement en faveur d’une départementalisation du mouvement. Cela rejoint les propositions d’autres collectifs.

Au-delà de la réunion du 8 mai, à laquelle bon nombre d’entre nous n’avons même pas été invités, nous nous sommes mis d’accord pour poursuivre la démarche initiée par Benoît Fenault, hélas, prématurément disparu. C’est dans cette filiation que nous entendons créer un collectif départemental en vue des prochaines élections cantonales afin de continuer à rassembler la grande famille écologiste. Ce collectif a pour vocation de construire une plate-forme et un projet politique commun à tous les candidats qui représenteront l’écologie politique dans le département de l’Eure, sans préjuger du « succès » de la démarche engagée. Au travers de ce collectif, je fais également la proposition de mutualiser toutes les forces militantes qui se réclament des valeurs de l’écologie politique dans le département de l’Eure… sans ostracisme.

Copie CAPr, CAP national, membres de comités locaux Europe Écologie de l’Eure

Crédit photos : Univers Décoration

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Laisser une Réponse

*