La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Enquête Activité Emploi 2012 de la Chambre des métiers et de l’Artisanat de Seine-Maritime

Par      • 10 Juil, 2012 • Catégorie(s): Seine-Maritime  Seine-Maritime    

Je viens de recevoir, par mail, le résultat de l’étude de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Seine-Maritime réalisée auprès de 400 entreprises en février 2012. Je vous laisse le soin de lire les 22 pages de l’étude.

Big is beautiful ?

Ce qui m’a interpelé dans l’étude, c’est le fait que la crise semblait avoir impacté plus lourdement les petites entreprises que les grosses.

La crise profite aux gros !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

3 Réponses »

  1. Cela ne serait pas surprenant; on assiste depuis de nombreuses années à des actions mises en place pour faire disparaître les petites entreprises.
    De même des sous traitants de grands groupes ne sont plus consultés si elles ne possèdent pas de filiales dans des pays où la main d’oeuvre est mon chère (pays de l’est par exemple).
    De même des grands groupes pénalisent les sous traitants français en leur imposant des matériels et moyens de contrôles coûteux alors que, lorsqu’ils donnent à sous traiter à l’étranger, ces matériels et moyens de contrôles ne sont pas demandés aux sous traitants.
    Quand on observe le monde industriel, on s’aperçoit qu’il y a des décisions prises pour faire disparaître une partie de nos entreprises.
    Sans oublier, bien sûr, la directive de Nicolas Sarkozy : « il faut investir en Chine »!

  2. Après avoir lu l’étude je me dit que la baisse de l’immobilier fera beaucoup de mal à l’emploi. Les pays qui vont mal aujourd’hui sont ceux qui on vu leur bulle immobilière exploser, on peut donc penser que la France entrera vraiment en crise quand son immobilier va chuter. Donc mieux vaut vendre de l’alimentaire sur Rouen :-)

  3. @Philippe
    Je doute qu’il y ait une volonté organisée de  » faire disparaître les petites entreprises », ce sont les seules créatrices d’emplois, elles paient beaucoup d’impôts, sont un vivier d’idées et sont une bonne variable d’ajustement pour les plus grosses.

    Je pense qu’on est plutôt dans une logique de réduction des coûts, les entreprises essaient de s’en sortir par tous les moyens. Les grosses entreprises ont maintenues leurs marges en bloquant les salaires, en licenciant et en faisant pression sur leurs fournisseurs. Résultat la demande baisse alors les entreprises vont bloquer les salaires, licencier, faire pression sur les fournisseurs…. c’est un simple mécanisme de déflation. J’y vois plus les conséquences d’un système qu’une volonté. Même la Chine commence à s’inquiéter fortement de sa baisse d’activité consécutive à la baisse de consommation surtout des Européens mais aussi des Américains.

Laisser une Réponse

*