La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le bilan globalement positif d’Alain Le Vern ?

Par      • 12 Mar, 2010 • Catégorie(s): Régionales Haute-Normandie  Régionales Haute-Normandie    

Hier, à l’occasion de mon billet sur les dernières statistiques de l’emploi en Haute-Normandie, je reçus un courriel d’un ancien camarade socialiste pour me faire part de son indignation face à l’amalgame qu’il avait cru percevoir dans mes propos. Telle n’était pas mon intention. Je disais ceci : « En deux ans à peine, c’est un peu moins de 8.8% de l’emploi salarié qui sera parti en fumée en Haute-Normandie ! Et Alain Le Vern est fier de nous présenter un bon bilan. Les chômeurs apprécieront ! » De façon à éviter toute ambiguïté, suite à cet échange, j’ajoutais : « De là à le rendre responsable de la situation… c’est une toute autre affaire !!! »

La société française en cours de dindification

La société française en cours de dindification

Alain Le Vern et son équipe – radicaux de gauche, socialistes, MRC, verts et communistes – se vantent d’un bon bilan, d’une bonne gestion. La belle affaire ! Tous les indicateurs de notre région sont au rouge : emploi, social, environnement, santé. Cela fait 12 ans qu’Alain Le Vern gouverne cette région et il n’aurait donc aucune part de responsabilité dans la crise qui est en train de secouer notre région ? Pourquoi un homme changerait demain ce qu’il n’est pas parvenu à changer hier ? Si les politiques qui prélèvent des impôts et organisent des dépenses n’ont aucune capacité à changer le cours des choses, alors à quoi cela peut-il bien servir d’aller voter dimanche et de faire de la politique ? Ce sont plus de 50% des électeurs haut-normands qui s’apprêtent dimanche à s’abstenir. Sans parler de la remontée du FN dans les sondages !

J’entendais hier Martine Aubry parler de la gauche qui protège. Mais elle protège qui au juste ? Les retraités ? Les chômeurs ? Les RMIstes ? Les Smicards ? Les postiers ? Les salariés qu’on licencie ? Les personnels de santé ? Les fonctionnaires ? Au point où j’en suis, vous allez me dire que la gauche n’y est pour rien depuis que Nicolas Sarkozy et ces acolytes, Bruno Le Maire et Hervé Morin, artisans de la pire des droites rétrogrades, sont en train de nous démonter, à la Poutine, tout notre modèle social hérité de 1945. Et la gauche de Jospin ? Qu’a-t-elle fait au juste ? Et c’est la même gauche pour laquelle nous nous apprêterions à voter en 2012 ? Eh bien, ne comptez pas sur moi, mes chers camarades, pour donner mon bulletin à DSK, à Martine ou à Fabius ! Car, pour moi et beaucoup d’autres, c’est bonnet blanc et blanc bonnet !

Je me souviens d’un temps où la gauche dirigée par un homme de droite parlait de changer la vie. Vous vous en souvenez ? J’ai pas oublié : j’avais 17 ans. 30 ans après, moi  le mendésiste, moi le rocardien, moi l’autogestionnaire, moi l’écologiste (je le suis devenu), moi le libertaire (je l’ai toujours été),  je vous avoue ma désespérance vis à vis de mon camp, la « gauche ». Je vous avoue ma lassitude devant tout ce barnum où faire de la politique, c’est de se montrer en vidéo, sur Twitter et sur Facebook, dans des meetings de convaincus. Je vous avoue ma lassitude devant le mensonge ! Je vous avoue mon ras-le-bol d’entendre ces politiques en cours de dindification, à leur place, nous dire qu’ils n’y peuvent rien. Chirac n’avait-il pas raison : La politique ne serait-elle pas un mode d’accompagnement du temps qui passe ?

Alors, ne comptez pas sur moi non plus pour donner mon bulletin à cette même « gauche » à l’occasion des régionales en Haute-Normandie les 14 et 21 mars. Faut-il d’ailleurs encore parler de « gauche » ? Dimanche, que vous votiez ou que vous ne votiez pas, sachez que ça ne changera rien à votre vie. Je ne vous apprends rien : vous le saviez déjà.  Pour autant, Alain Le Vern, il est sympa et c’est peut-être là l’essentiel.

Crédit photos :  Théorie des tendances, Yannick Serrano, AFP via Google

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Les Commentaires sont clos.