La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Régionales en Haute-Normandie : échos de campagne

Par      • 20 Déc, 2009 • Catégorie(s): Haute-Normandie  Haute-Normandie    

La situation du MoDem

Même si c’est un secret de polichinelles, il n’y aura pas d’accord de 2e tour entre le Parti Socialiste et le MoDem. Le Président de la Région, Alain Le Vern, pourra sans doute compter sur des alliés qui ont été peu regardant à son encontre depuis 1998. L’ostracisme de la Fabiusie haut-normande est incompréhensible dans la mesure où François Bayrou a pourtant clairement annoncé qu’il ne ferait pas alliance avec la droite comme ce fut le cas lors des dernières municipales. A moins qu’un mauvais score du Front de Gauche vienne changer la donne !

Pour autant, des discussions sont en cours au niveau national entre l’AEI et le MoDem. Sur le plan local, la campagne des municipales à Louviers a laissé de bien vilaines cicatrices entre Bernard Frau et Danièle Jeanne et il est peu probable que les deux listes parviennent à un accord. Le risque pour le MoDem est de ne pas se hisser au delà des 5%.

Le Maire en campagne

Même s’il n’y a pas de quoi s’enorgueillir d’être la région la mieux gérée de France, alors que la Haute-Normandie s’enfonce chaque jour un peu plus dans la crise, Bruno Le Maire semble vouloir faire de l’emploi, du transport et de l’environnement ses chevaux de bataille de campagne. Il entend mettre le thème de l’identité normande et de la réunification de la Normandie au cœur de sa campagne. Une très bonne analyse des points faibles de son adversaire socialiste qu’il aura compris – très vite – en sillonnant la Haute-Normandie à l’occasion de débats thématiques dans le cadre de la construction de son projet pour les régionales de mars 2010 en Haute-Normandie ! Pour autant, Bruno Le Maire avouait récemment ne pas être en capacité de gagner cette région. Alors pour quoi court-il exactement ?

Blogosphère : inquiétudes chez les socialistes

Le staff du président de région, Alain Le Vern, est très inquiet aujourd’hui de l’absence de relais au sein de la blogosphère haut-normande. Dans l’Eure, la démission de Christian Renoncourt de ses fonctions fédérales à la suite de l’intégration de Franck Martin risque de ne pas améliorer les choses. Elle va, sans doute, amener Jean-Charles Houel (qui, malgré nos désaccords persistants, est un homme que j’estime profondément) et quelques autres à faire la grève du zèle. Alain Le Vern ne pourra pas compter sur le blog de la fédé de l’Eure du Parti Socialiste qui est toujours aussi réactif : le dernier billet a été publié le 10 décembre 2009. Et pourtant, ils auraient tant de choses à raconter

Les Verts,  Tata Laurette et Guillaume Llorca

Certains militants verts semblent quelque peu énervés des leçons de politique professées par Laure Leforestier, ex-Udf, ex-MoDem et toujours CAP21 (???).

Après s’être auto-désigné représentant de Convergence-S pour Evreux, l’Eure et la Haute-Normandie, un groupuscule ;+) de 87 membres auquel j’appartiens, Guillaume Llorca a eu une bien cruelle déception puisqu’il figure en 4e position sur la liste des Verts haut-normands alors qu’il revendiquait haut et fort la tête de liste dans le département. Les Verts et, notamment, Jean-Michel Bérégovoy dont il est très proche lui auraient promis une candidature pour les cantonales de 2011.

Un vent d’adhésions semble souffler genre force 7 à 8 au niveau du groupe des Verts d’Evreux. Certains suspectent une manœuvre de reprise en main qui oppose l’appareil des Verts haut-normands aux mains de Claude Taleb (motion Dominique Voynet) et de Jean-Michel Bérégovoy (Urgence Sociale) face à la motion Jean-Yves Guyomarch (Cécile Duflot). Le combat fait rage.

Tata Laurette en action chez les Verts haut-normands

Crédit photos : Sonotone on The Hudson, Fanny’s party, Vivre Libre Infos

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Denis,

    Certains suspectent une manœuvre de reprise en main qui oppose l’appareil des Verts haut-normands aux mains de Claude Taleb (motion Dominique Voynet) et de Jean-Michel Bérégovoy (Urgence Sociale) face à la motion Jean-Yves Guyomarch (Cécile Duflot). Le combat fait rage.

    => Je sais qu’ils existent de nombreuses motions au sein des verts. Peux-tu me guider sur les principales différences entre les différentes motions ? Merci beaucoup.

  2. Les 6 motions…

    A. Altermondialisme, décroissance et écologie populaire : Répondre aux défis (ADEP/Martine Billard – Karima Deli)… opposé à Europe Ecologie

    B. Rassembler les écologistes, changer les Verts ! (RECV) : pour une fédération des écologistes, très favorable à EE

    C. Urgence écolo ! Urgence sociale ! Une nouvelle dynamique écologiste pour une décroissance solidaire et démocratique (UEUS /Jean-Michel Bérégovoy – Franck Contat)… Mobilisation variable de ses membres lors de la campagne EE

    D. Face à l’urgence, unir les écologistes (UNIR / Denis Baupin – Marie-Christine Blandin – Yves Cochet )… assez favorable à EE.

    E. Rassembler l’écologie : L’espoir en actes (EEA/Cécile Duflot)… favorable à EE

    F. Ouverture, audace, imagination (OAI / Claude Taleb – Dominique Voynet)… peu favorable à EE

Laisser une Réponse

*