La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Pour Alain Le Vern, Martine Aubry, François Hollande et Ségolène Royal sont des démagogues !

Par      • 26 Sep, 2011 • Catégorie(s): Haute-Normandie  Haute-Normandie    

Droit dans ses bottes de plomb récupérées des liquidateurs de Tchernobyl (un cadeau du camarade communiste Sébastien Jumel), Alain Le Vern, le cumulard sénateur-président socialiste (???) de la région Haute-Normandie n’en démord pas. « Il faut arrêter de stigmatiser le nucléaire. Un élu ne peut pas se permettre d’embrayer derrière tous les démagogues du monde.« , nous dit-il, dans les colonnes de Paris Normandie ! Rappelons que tous les candidats socialistes aux primaires citoyennes ont pris position pour l’arrêt du projet de l’EPR de Penly.

Seul contre tous ou plutôt aux côtés de la droite la plus incompétente que la France ait connue et d’Eric Besson, Alain Le Vern continue de braire prêcher pour l’EPR de Penly, avec Sandrine Hurel, Sébastien Jumel, la CGT et le Parti Communiste Français. Même Estelle Grelier, député européenne socialiste, maire de Fécamp, a bien compris qu’il y avait un sérieux problème avec l’EPR de Flamanville. André Lacoste, le président de l’ASN, a demandé un moratoire sur l’EPR de Flamanville juste après la catastrophe de Fukushima. Et au vu des documents de l’Autorité de Sûreté Nucléaire publiés par le Canard Enchaîné cet été, la seule attitude raisonnable est celle de Ségolène Royal, celle  d’arrêter un projet qui, prévu à 1.5 milliards d’euros, coûtera 7 à 8 milliards d’euros !!! OWNI a publié un excellent dossier sur la sous-traitance dans le nucléaire, dont nous conseillons la lecture à Alain Le Vern et ses sbires nucléophiles :

Que dire encore de ces élus dits « verts », sous la houlette de Claude Taleb, qui gouvernent cette région aux côtés d’Alain Le Vern ?

Népotisme politique

Marie Le Vern, le changement dans la continuité familiale !Comment un socialiste peut-il faire le choix du nucléaire, alors que tout le monde sait que  cette technologie n’est absolument pas maîtrisable ? La fille du président de la région Haute-Normandie, Marie Le Vern, l’actuelle conseillère générale de Blangy-sur-Bresle, sera la candidate du Parti Socialiste sur la 12e circonscription de Seine-Maritime. Étrangement silencieuse sur cette question, elle devra compter sur les électeurs de sa circonscription dont l’activité est liée aux centrales de Paluel et de Penly !!! Pour rappel, Alain Le Vern était député de la 12ème circonscription de 1988 à 2002. C’est ça la politique chez les Le Vern et au Parti Socialiste en Seine-Maritime : les mandats se transmettent de père en fille ! Heureusement, il reste encore les électeurs qui ont le choix d’en décider tout autrement.

Comment voulez-vous que les choses changent, en France, tant que nous aurons au sein de la gauche des hommes comme ce bon sénateur Alain Le Vern ? A part çà, le sénat serait passé à gauche. Vous ne trouvez pas cela inquiétant ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses »

  1. Et connaissez-vous l’employeur de l’époux de Marie Le Vern?? Cherchez c’est comique…

  2. Vous pensez vraiment que nos politiques locaux meme de gauche favoriserait leurs proches avec des emplois financés par les contribuables ?

    Y’aurait t’il des exemples ?

Laisser une Réponse

*