La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Pour Brionne, c’est Ségolène à 75%

Par      • 16 Nov, 2006 • Catégorie(s): Parti Socialiste de l'Eure  Parti Socialiste de l'Eure    

8 votants : 6 bulletins de vote pour Ségolène Royal; 2 pour Laurent Fabius.

Quelque soit l’issue du vote, merci à vous tous  d’avoir honoré, par votre présence, nos débats internes.

Voie Militante Voie Militante

12 Réponses »

  1. Il y a longtemps que les infos du matin ne m’avaient pas fait un tel plaisir!
    Ce vote exprime si bien le désir de changement de tous les français, que ça motive pour la campagne qui va suivre.

  2. bonsoir,
    effectivement il vaut mieux annoncer un pourcentage qu’un nombre de voix car l’annonce
    aurait pu être:
    Segolène Royal à Brionne : 6 voix.
    l’impact n’est pas le même, et le crédit du résultat très différent!!
    Salutations
    PS

  3. Dans le département, Brionne est la section qui a le plus voté Ségolène Royal. 6/8, cela fait 75 %, que vous le vouliez ou non ! Les chiffres sont têtus.

  4. bonsoir,
    bien sûr les chiffres sont têtus mais tellement stupides lorsqu’ils ne sont pas ramener à
    leur juste proportion: exemple le chomage n’est pas important: moins de 10%!!!
    Mais ce qui est important c’est qu’il n’y a que 8 socialistes à Brionne, c’est peu pour
    revendiquer une mairie , un canton ou une circonscription!!! Vous voyez les chiffres nous
    pouvons leur faire dire ce que l’on a envie qu’ils disent.
    à vous lire
    PS

  5. Nous sommes beaucoup plus de 8. Votre vision électoraliste n’est pas la nôtre au Ps. Un section est un espace de discussion et de réflexion avant tout. Nos actions militantes continuent de s’inscrire pour notre part dans la seule perspective qui vaille : battre la droite en 2007. Demain d’ailleurs, nous faisons une distributonde tracts aux sorties d’usines. Et vous ? Nous n’avons ni ambitions personnelles, ni rapport alimentaire à la politique et c’est là que nous saurons puiser notre force.

    Vos propos qui cherchent toujours à blesser en disent long sur vos incertitudes et la peur qu’induit la candidature de Ségolène Royal à la gauche de la gauche. En tout cas, ils nous « sculptent », nous socialistes, autour de nos convictions et de notre candidate. J’ai vu que vous avez créé un comité antilibéral pour l’Eure. Très bonne initiative à laquelle je ne peux que souscrire à condition d’éviter tout dérive dogmatique, sectaire, voire religieuse ;+) ! Et là, c’est loin d’être gagné. A vrai dire, je trouve cette radicalité extrêmement verbeuse, atemporelle, rassurante pour ceux qui pourraient croire que la nature même de nos sociétés n’ont pas évolué. Le capitalisme a changé de nature. Il est bien pire ! Sachez que je partage beaucoup le diagnostic et de nombreuses solutions qui sont faites aujourd’hui par la gauche de la gauche, reprise très largement au sein de Rénover Maintenant auquel j’appartiens. D’ailleurs, le projet socialiste que nous avons voté à 85% est une base sans être un cimetière à idées social-démocrates. Mais nous avons une différence fondamentale, voire rédhibitoire : la méthode. A vous lire, parfois, j’ai parfois l’impression de parler à un adversaire politique. Nous sommes dans le même camp et je ne comprends pas aujourd’hui comment vous pouvez vous faire berner à ce point par les médias à la solde de Sarkozy sur la nature de notre candidate !

    Pour rappel, cette citation : « Le socialisme n’est pas une doctrine, ni une philosophie, encore moins une religion. Il est une méthode. »

  6. Bonjour le donneur de leçon pour qui la liberté de penser s’arrête à sa propre pensée.
    Vous avez l’impression que nous sommes adversaires, mais relisez vos propres propos à l’égard de vos concurents internes du PS ou à propos de la direction de votre fédération, le retour sur image est intéressant. bien sûr aujourd’hui vous êtes amnésiques de vos propos d’hier.
    Mes excuses, mais la gauche de Blaire je ne la sens pas bien!
    Vous avez la chance de disposez de la seule pensée universelle de gauche! les autres étant obligatoirement à la solde du nain, puisque pas avec vous. Vive le bipartisme, et mort à la démocratie.
    en ce qui concerne la présence sur le terrain, il y avait peu de représentants de chez vous devant les usines qui licencient ces derniers temps!!
    à vous lire,
    PS

  7. Donneur de leçon ? Sans doute. Amnésique ? Sans doute. Vous avez raison.

    Sur notre combat interne, je me suis battu pour une ligne de gauche, aux antagonismes du molletisme et du blairisme. Clairement de gauche et à gauche. Pour Georgia Pacific, nous sommes en contact. Et pour l’heure, c’est tout ce que je peux vous dire.

    La situation de l’emploi sur le canton est extrêmement préoccupante. J’ai tiré la sonnette d’alarme dès le printemps sur la situation. J’avais des informations précises sur le devenir du site. En vain. Les réponses que nous pouvons apporter reposent sur la synergie de la Commune de Brionne, de la Communauté de Communes, du département, de la région et de l’état.

    Brionne perd gros : 350 millions d’euros de taxe professionnelle, soit 15% de ses recettes. Mais ceux qui perdent gros sont surtout les salariés qui seront sur le carreau. Peut-être, moins que prévu d’ailleurs : une quarantaine. Quarante de trop de toute façon. Et nos belles paroles ne changeront rien à leur situation.

  8. Bonjour,
    Est-ce une synergie, aussi forte soit-elle entre les diverses strates des collectivités territoriales et nationales françaises qui changera les grands principes de gouvernances des entreprises et du marché? Les subventions, et aides soit pout la création, soit pour le maintient, soit pour l’aide au plan de restructuation, ne sont que des financement indirects pour le plus grands plaisirs des actionnaires.
    N’oublions pas une fois encore qu’une part importante de l’emploi se trouve dans les PME et TPME, qui pour l’essentiel ne peuvent et ne veulent délocaliser leur production. C’est là qu’il faut aider et tout particulièrement sur le plan de la simplification des démarches administratives, et des conditions de la sous-traitance, et il est inutile de taxer cette remarque de propos du MEDEF.
    Les collectivités territoriales lors de marchés publics sont des actrices importantes des marchés et doivent remettre en cause le code des marchés publics, qui dans ses principes interdit de favoriser les entreprises locales ( merci l’Europe libérale).
    Sur le plan politique, même si vous pourrez parler d’utopie, il est temps de proposer un système sociétale différent et non d’accompagner le système en place.
    il faut avoir le courage d’aller chercher et de proposer des idées nouvelles dites révolutionnaires au sens ethymologique et non évolutaires: un emplatre sur une jambe de bois, la bonne action de la dame patronesse auprès des pauvres à la sortie de la messe!!!
    à vous lire
    PS

  9. Bonjour,

    Quel dialecticien redoutable faites-vous ? Je préfère l’intervention de l’Etat au fait de laisser glisser notre pays vers une situation pré-révolutionnaire. Comme je le disais précédemment, nous sommes, sans doute, dans un processus de Weimarisation et je pense que la révolution la plus probable est celle, hélas, de la tentation autoritaire.

    L’Etat a un atout : la fiscalité. Il doit s’en servir contre la dérive de la financiarisation du capitalisme et contrer le mouvement de glissement des revenus du travail vers l’EBE. On pourrait aussi de parler de la spéculation immobilière. Nous proposons la construction de 120000 logements et la mise en oeuvre d’un bouclier fiscal. Le PCF a très largement repris nos propositions. Ce sont aussi les vôtres, je crois.

    Sur les PME et TPE, je partage très largement votre remarque et, sur les marchés publics, j’avais ici même dans ce blog évoqué un amendement ramenant à un peu de raison en instituant la préférence régionale. Mon amendement, dans le cadre du débat autour du projet, verrouillé par les éléphants, n’a pas été retenu. David contre Goliath !

    Sur l’Europe, vous le savez, nous sommes sur des positions extrêmement proches. Antichambre de l’OMC, le politique doit reprendre le contrôle de ce machin en réactivant le bilatéralisme permettant de développer progressivement un noyau d’intégration sociale et fiscale, en parallèle aux Structures existantes, et des formes d’unilatéralisme qui iraient à l’encontre de la doxa européenne au nom du principe de subsidiarité. L’arroseur arrosé par insuffisance d’Europe ! Je ne crois plus depuis longtemps aux vertus de cette Europe qui a failli dans un des rôles majeurs qui doit être le sien : la protection des citoyens et des salariés.

  10. Bonsoir,
    je sens déjà venir dans vos propos de weimarisation la notion de vote utile et d’éviter un nouveau avril 2002.
    Il semblerait que les égos et les gueguerres d’influence soient aussi forts dans l’ensemble des courants politiques UMP, PS, PCF, FN, Collectifs. N’est-ce pas dans ce spectacle grand-guignolesque que l’on trouvera le terreau fertile à votre « weimarisation ».
    Plus le temps passe et plus je pense disposer d’un week-end de 4 jours pour le 29 Avril 2007. Et il est inutile de tenter de me culpabiliser, je suis déjà coupable d’avoir voté Chirac en 2002 alors qu’il n’avait pas besoin des voix de gauche pour être élu.
    Donc amusez-vous bien pendant les semaines et les mois à venir, mais s’il vous plait, pas de catastrophismes, ni de culpabilisation, sauf peut-être devant une glace.
    salutations
    PS

  11. Bonjour,

    Oui, il faut éviter un autre 21 avril 2002. Oui, il faut choisir son camp. Le Pen est à 17%. Il était à 9% à la même période en 2001. Le risque est réel de ne pas voir un candidat de gauche au 2ième tour. C’est un constat.

    Pour avoir discuté avec des électeurs FN sur la marché de Brionne dernièrement, la raison pour laquelle ils « choisissent » le FN, c’est le rejet le plus absolu de la classe politique et les partis de pouvoir : Ump, Ps, Udf, Pcf, Verts.

    Comme j’ai eu l’occasion de vous le dire, pour ma part, j’ai voté blanc au deuxième tour. Mon constat est que Chirac concourait à alimenter le vote Le Pen. Je ne crois pas m’être trompé. Pour autant, je n’en suis pas particulièrement fier. Mais, la gauche n’avait pas à faire la campagne de Chirac.

    @bientôt !

  12. bonjour,
    il y en a mare des votes « contre » quelque chose ou quelqu’un! et aujourd’hui je ne vois aucune parspective d’un vote « POUR ».
    donc un vote blanc ou nul pour la défense du principe de la démocratie et pour respecter le combat de nos prédécesseurs. C’est tout!!
    Apparemment, l’amérique du Sud pourra bientôt nous donner des leçons, pour leur résistance aux EU et pour la recherche d’une autre forme de société! Pourquoi votre candidate préférée a rendu visite à une représentante du centre gauche chilien, plutôt qu’au Vénézuela, en Bolivie, ou au Brésil?
    Ils n’ont pas élus d’énarques, mais des personnes communes(ethymologiquement). Les énarques devraient n’être que les serviteurs de l’état et de la volonté des élus, alors qu’ils ont pris le pouvoir et se le partagent comme une caste! un coup toi, un coup moi!!!
    Dans vos programmes avez-vous prévu l’inéligibilité de tout ces énarques???(humour)
    amusez-vous bien au service de ces « notables »
    salutations
    PS