La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Michel Ranger à « Saint Sé »: Une candidature qui dérange.

Par      • 14 Jan, 2008 • Catégorie(s): Parti Socialiste de l'Eure  Parti Socialiste de l'Eure    

Enfin une candidature de gauche qui dérange à droite. C’est pas banal. D’autant plus que l’actualité politique ébroïcienne ne nous avait pas habitué à cela.

Et c’est à Sébastien de Morsent que cela se passe. La candidature en question c’est celle de Michel Ranger. Maire Adjoint de Conches, 1er Vice Président de la Région, Michel Ranger a décidé de tenter l’aventure, en tant que tête de liste pour les Municipales à « Saint Sé », comme on dit.

Et le mot « aventure » n’est pas galvaudé ici. Car depuis l’annonce de sa candidature, Michel affronte vents et marées. Tiens, tiens, et si la candidature de Michel faisait peur ?

Michel Ranger à Saint Sébastien, c’est une candidature crédible et solide. Crédible parce que Michel a l’expérience pour lui, celle d’élu local d’abord, celle de gestionnaire ensuite, celle enfin des combats politiques. Crédible aussi, parce que Michel s’est entouré d’un équipe jeune et représentative de la ville. Solide enfin, parce que les idées, le programme et l’ambition sont à la hauteur des besoins et des attentes des habitants de Saint Sé.

Tout cela, le Maire vieillissant et sortant en a conscience. Il a aussi conscience du fait que la ville a voté majoritairement pour Alfred Recours, lors des dernières législatives. Il a conscience du fait que son bilan n’est pas extraordinaire et que Saint Sé était, il n’y a pas si longtemps encore, dirigée par un Maire de gauche, qui soutient… Michel Ranger.

Alors, Monsieur Bontemps (le Maire sortant) a décidé de la jouer à l’ancienne, en empêchant Michel d’être candidat. Refus de l’inscription sur les listes électorales, polémique sur son logement, tout est bon, avec la complicité de la presse locale, pour discréditer une candidature qui dérange.

Cette attitude caricaturale de la part de Bontemps est presque un aveu d’impuissance. Le droit et la loi sont en faveur de Michel, il obtiendra gain de cause dans cette « affaire », qui n’en est pas une d’ailleurs… n’en déplaise à la Mairie. Le Maire sortant devra faire preuve d’imagination pour se « payer Michel » !!!

Bontemps a d’ailleurs déjà perdu sur ce terrain, un terrain glissant et piégé, dans lequel il va se prendre les pieds. A n’en pas douter les électeurs de Saint Sé sauront s’en souvenir les 9 et 16 mars prochains.

En attendant, Michel mène une campagne intelligente et constructive, une campagne entièrement tournée vers les habitants de Saint Sé… les chiens aboient et la caravane passe…

Pour suivre la campagne de Michel:

http://www.saintsebastien-dynamique.fr/core/

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. Tiens c’est amusant, cela me fait penser à quelque chose…