La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Communiqué de Michel Ranger, secrétaire de la fédération de l’Eure du Parti Socialiste

Par      • 7 Mai, 2007 • Catégorie(s): Parti Socialiste de l'Eure  Parti Socialiste de l'Eure    

La nécessité de contre-pouvoirs

Après la victoire de Nicolas Sarkozy, les électeurs de gauche sont déçus mais ils ne sont pas abattus. La Fédération de l’Eure du Parti socialiste adresse un salut fraternel à tous les militants, sympathisants et électeurs qui croyaient le changement possible et espéraient ardemment la victoire de la gauche.

Si la gauche a perdu la bataille présidentielle, elle doit maintenant se mobiliser pour livrer la bataille des législatives qui est la bataille décisive pour équilibrer les pouvoirs et empêcher la droite de dominer tout l’espace public. J’invite les électeurs qui ont fait confiance à Ségolène Royal, ceux qui craignent la personnalisation outrancière du pouvoir, à rester mobiliser pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains. Les Français ne doivent pas donner au nouveau président le contrôle de l’ensemble des Institutions de la République. Les contre-pouvoirs sont non seulement utiles mais indispensables compte tenu de la personnalité de Nicolas Sarkozy.

Dans l’Eure, le combat sera difficile. Raison de plus pour que les Eurois et les Euroises mesurent l’importance de leur vote des 10 et 17 juin. Ils doivent éviter la casse de tous les acquis sociaux patiemment conquis au fil des décennies. De Jaurès à Blum, de Mendès France à Mitterrand, nous ne devons pas rougir des conquêtes sociales et des mesures durables destinées à protéger les précaires, les sans-emploi, les salariés, les laissés pour compte. La gauche doit être fière de ses valeurs : la solidarité, le partage, la laïcité, l’humanisme.
Elle doit donc tout faire pour empêcher que la droite ultra-libérale mette immédiatement en œuvre un programme fortement anti-social.

Il appartient au Parti socialiste d’être en première ligne pour mener la bataille législative. Ses candidats sont déjà en campagne. Leur solide implantation et leur patient travail de terrain doivent leur permettre de gagner ou de conserver la confiance des électeurs d’un département lourdement frappé par le chômage et les délocalisations. Dès aujourd’hui, dans l’unité et le rassemblement, les socialistes lancent un appel à tous les démocrates et les républicains : les 10 et 17 juin, il s’agira de bien plus que d’une élection législative. Il s’agira d’un choix de société : la solidarité collective contre l’individualisme libéral.

Michel RANGER
premier secrétaire de la Fédération de l’Eure du Parti socialiste

Voie Militante Voie Militante

2 Réponses »

  1. A Michel Ranger
    J’appécie ton communiqué sur la remobilisation des troupes en vue des
    prochaines elections législatives, elle est nécéssaire, on en a tant besoin
    en cette période difficile pour nous tous, militants, mais j’aurais
    souhaité avant cela une analyse de ta part, sur la défaite de notre
    candidate à l’election présidentielle, comme l’a fait Michel Champredon
    José Moréno

  2. Je ne suis pas sûr, José, que Michel Ranger consulte le blog de Brionne. Je me trompe peut-être. Le mieux est que tu lui adresses ton message par mail sur le mail de la fédé.