La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Franck Martin… un art singulier de faire de la politique !

Par      • 15 Oct, 2010 • Catégorie(s): Louviers  Louviers    

L’appartenance à un parti politique de gauche tel que le PRG (Parti Radical de Gauche) suffit-il à qualifier une personne comme étant à gauche ?

Un bourgmestre bien « mollasson »

J’ai eu l’occasion de participer à plusieurs cafés radicaux organisés par l’oreille du maire de Louviers à qui, je vous l’assure, il vaut mieux ne rien confier. Même si je regrette l’instrumentalisation qu’en a faite le Maire de Louviers notamment à l’occasion du débat sur la Burqa, j’avoue avoir été impressionné par les propos de Franck Martin qui s’érigeait alors contre la loi au nom du droit à s’habiller en France comme on l’entend. Provocation ou improvisation totale ? Le fait de vouloir parler à tout prix ne signifie pas qu’il faille parler pour ne rien dire !

Sur les retraites, le maire de Louviers a déclaré n’avoir rien à redire contre le système de capitalisation. Il semblait ce soir-là ne pas avoir préparé grand chose, comptant sur sa posture pour qualifier ses propos insignifiants. Même la droite n’a pas osé ! Et comme le disait Audiard…

Retour vers le passé

Alors que j’étais au Parti Socialiste, j’avais été surpris de la virulence des socialistes lovériens à l’encontre de Franck Martin. Jean-Charles Houel, candidat du PS, face à Franck Martin, avait même préféré faire perdre Franck Martin en se maintenant face à lui au 2e tour des cantonales de 2008. A l’époque, je n’avais manifestement pas tout compris et, pour moi, il était clair que Jean-Charles devait se retirer pour faire gagner la « gauche ». La question que je me pose aujourd’hui est la suivante : entre Guy Auzoux et Franck Martin, lequel des deux est le plus à droite ? Les socialistes lovériens et Jean-Charles Houel ont eu politiquement raison de se maintenir au 2e tour. Mea culpa.

De l’art de faire le buzz…

Marc-Antoine Jamet est un grand bourgeois. Il aurait pu choisir la droite. Ses convictions personnelles l’ont entraîné à gauche. Pour autant, contrairement au maire de Louviers et ses sbires, lui n’a nul besoin de la politique pour vivre. L’épisode récent du SCOT est arrivé à point nommé pour le maire de Louviers qui aura su allumer un contre-feu pour écrêter ses indemnités d’élus en les reversant à sa compagne dans le brouhaha de l’écume des jours. Je regrette d’ailleurs aujourd’hui d’avoir donné ma caution, par ma simple présence, à cet homme aux cafés radicaux organisés par ses serviles aides de camp, chargés des plus basse manœuvres !

Marc-Antoine Jamet a eu raison de ne pas poursuivre le maire de Louviers après qu’il  l’a qualifié d’agent de police politique. Instrumentalisant à l’occasion quelques blogueurs dans ce département, Franck Martin manque parfois un peu de finesse quand il s’agit à tout prix de braquer les sunlights sur sa petite personne !!! A force, il en est d’ailleurs totalement grotesque. J’ai d’ailleurs hésité à écrire ce billet sur une personnalité dont les évènements récents nous montrent toute l’acharnement à détruire la gauche dans ce département.

Qu’en pensent ses « amis » ?

Claude Béhar, conseiller général PRG de l’Eure, a fait clairement le choix de soutenir Leslie Cléret conseillère générale PS « sortante » face à Jacky Bidault, le candidat de Franck Martin. Le choix de la personne de cet ancien sapeur ne relève pas du hasard pur : le maire de Louviers, ancien conseiller général, est convaincu que la campagne se fera sur le thème de la sécurité !!! Oui, vous entendez bien. Pour ceux qui chercheraient le rapport entre l’élection du Conseil général et la sécurité, sachez qu’il n’y en a pas. J’ose croire que les électeurs du canton de Louviers Nord en auront marre d’être pris  pour des cons !

Franck Martin est le représentant d’un mouvement qui, aux côtés d’un Bernard Tapie et d’un Jean-Michel Baylet, est aujourd’hui totalement à la dérive. Il est temps que , dans l’Eure et ailleurs, d’autres voix se fassent entendre pour dénoncer de tels agissements politiques. Franck Martin a quitté le camp de la gauche depuis un petit moment déjà et tout le monde le sait. Heraus !

Mon avis personnel sur ce sinistre individu est aujourd’hui définitif et je n’en parlerai plus !

A quoi rêve Franck Martin ?

A quoi rêve Franck Martin ?

Addendum en date du 16/10/2010

Je tiens à dire que cet article ne doit pas être prétexte à charger un parti et des militants pour lesquels j’ai aujourd’hui la plus profonde estime. Je pense à Claude Béhar, Michaël Ono-dit-Biot et Louis-Marie Martin notamment. Franck Martin n’est pas à lui tout seul le PRG.

Crédit photos : Alain Rey, Pbase

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , ,

12 Réponses »

  1. Puisqu’on parle de sinistre personnage, petite info reprise hier dans la presse locale
    M. Morin démissionne du conseil regional.
    Ca tombe bien, il n’avait jamais trouvé la route pour aller y siéger.

    2012, me voila !!! Avec H. Maurey en chauffeur de voiture et de salle…???

  2. Denis, je me permets de mettre le lien de l’article que j’ai écrit le 13 sept dernier. Cela en dit long sur le PRG de 2010…
    http://philippe-meoule.elunet.fr/index.php/post/13/09/2010/Baylet-Tapie-%3A-la-politique-ou-lart-de-larnaque

  3. @philippe

    Pour l’anarcho-écolo-catho-socialo-ségolo-rocardien autogestionnaire mendésiste, quand je vois de tels personnages, tu dois imaginer aisément ce que je peux en penser. Comment on dit en Allemand… heraus !

    NB J’avais lu ton article et celui de Jean-Charles.

  4. @azerty

    Décidément, nous sommes gâtés.

  5. Bravo à cet article finement écrit et rempli de vérités.

  6. Denis,

    Associer le mot « art » à Franck Martin est particulièrement osé !
    Je plaisante, naturellement.

    Le cas Martin est intéressant à analyser : Il cristallise tout ce que la plus petite politique politicarde peut véhiculer de pire.

    Mais c’est vrai qu’il y a du talent là dedans, pas de l’art !

    Regardez le SCOT : Martin est maintenant plus vert que vert puisque Europe Ecologie triomphe et ce grâce à l’union sacrée de toute la gauche !

    Pas mal comme résultat pour une homme de droite !

    Tournicoti, tournicota, et voilà !

  7. @Patrick

    J’ai hésité à mettre des guillemets. Quant au talent, je parlerais pour ma part d’attitude reptilienne. Mais le problème du reptile est qu’il a besoin de « chaleur ». même s’il continue d’être aidé en cela ici ou là par des professionnels de la caméra. Quand on se décide à couper les projecteurs, le reptile risque d’être plongé dans une bien longue léthargie.

    Il est difficile de réduire l’appartenance politique de ce politique reptilien au fait de voter le SCOT de la CASE, me semble-t-il. C’est peut-être un petit peu plus complexe que ça, non ?

    Je perçois chez vous comme l’ombre d’un début de sentiment d’émerveillement ? Est-ce que je me trompe ? Moi, ce genre de politiques me font vomir surtout quand ils nous instrumentalisent parfois avec habileté.

    @Catherine

    Je doute de la finesse de mon article. Ce n’était pas sa vocation. ;+)

  8. @Denis

    Mes propos doivent, naturellement, s’interpréter au second degré. L’importance d’une victoire, telle celle du SCOT, se mesure à l’aune du niveau des adversaires.
    Et là, force est de constater, alors que ces « petits maires » ont fait preuve d’un remarquable courage en s’opposant au « tout puissant » malgré les pressions dont ils ont dû faire l’objet (qu’ils en soient toutes et tous vivement remerciés), que la droite et les « poissons frits » du centre ont été d’une nullité affligeante et même d’une grande lâcheté en faisant semblant d’initier un « putsch avorté d’avance », simplement pour pouvoir dire après coup : « voyez; je me suis battu ! »
    C’est donc à l’immense qualité d’un homme ayant su vaincre à deux voix près et une abstention dans un océan de peur, de compromissions et de lâcheté que je rends « un vibrant hommage »…..

    Tout cela donne envie de faire de la politique !

    Quant à la stratégie de Martin, tout démontre son orientation vers Europe Ecologie : le maintien de Bourlet de la Vallée, le forcing pour faire voter le SCOT, l’appel à des maraîchers bio pour le projet de la CASE, le réveil d’Europe Ecologie après la menace de rejet du SCOT, bref, un coup « à la Lepage » semble évident.
    Je présume que le conseiller régional Martin a voté des deux mains les prêts à taux zéro octroyés par la région à la fermière bio bo du Bec Hellouin.

    Ce qui est hallucinant, c’est que de tels « politiques » arrivent encore à leurrer les gens.

    Il est vrai aussi que Martin « met le paquet » en termes de communication avec tous ses blogs et sa « Télé Martin », alors qu’en face, c’est silence radio absolu et réunions pseudo confidentielles annoncées, bref n’importe quoi…

  9. « Heraus ! »? Je ne l’ai pas retrouvé dans mon dico (le « Langenscheidts », pour les connaisseurs…), mais simplement: « Raus! ».

    Vous vouliez dire: « Herr, raus! » (« Monsieur, dehors! »), très certainement? Et non-pas: « Eros »…

    Cordialement

  10. Hinaus… heraus J’aime la subtilité de la langue allemande.

    Votre blog m’apparaît très intéressant. Adepte du logiciel libre ?

Laisser une Réponse

*