La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les cloches du Bec !

Par      • 30 Oct, 2010 • Catégorie(s): Le Bec-Hellouin  Le Bec-Hellouin    

Non, il ne s’agit pas d’une sortie des membres de ma famille ou encore du conseil municipal… ;+) mais de la bénédiction des cinq nouvelles cloches de la magnifique Tour Saint Nicolas dans la cour de l’Abbaye Notre Dame du Bec, dans mon si beau village du Bec-Hellouin !

Depuis 1961, les quatre petites cloches de la Tour, qui venaient de l’hôpital de Pont-Audemer, tintaient lors des cinq offices de l’abbaye et de l’angélus, mais on ne peut pas être et avoir été, le temps était venu pour elles de s’éteindre… un généreux donateur, qui avait offert il y a vingt-cinq ans au Père Abbé Grammont l’équivalent en bronze de cinq cloches, aura permis à la Tour de retrouver une belle voix.

En effet, venues de Strasbourg et d’Orléans, ce sont cinq belles cloches de 4.300, 1.600, 1.160, 800 et 450 kg qui vont résonner dans notre chère vallée. Le bourdon s’appelle Anselme et donnera le La ; la deuxième cloche se nomme Marie-Françoise et sonnera le ; la troisième ce sera Paul-Herluin et le Mi ; la quatrième se prénomme Benoît et tintera en Fa dièse ; enfin Thérèse-Charlotte finira avec un autre La.

Rendez-vous cet après-midi à 15h au pied de la Tour Saint Nicolas pour assister à cet événement, exceptionnel par sa rareté ! Pour ma part j’ai hâte d’entendre la nouvelle sonnerie qui est censée être plus harmonieuse que la précédente…

N. B. : un grand merci à Eveline, l’une de nos rédactrices, pour ses photos des cloches et de la Tour Saint Nicolas.

Crédit photos : Belle Belle Belle Normandie et Eveline.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

13 Réponses »

  1. Au bec, les grenouilles ne sont jamais très loin. Et pourtant, nous ne sommes que samedi !

  2. Quand les cloches se réunissent, c’est pas bon « cygnes » ……

  3. Et alors ? C’est sympa les grenouilles du moment qu’elles ne sont pas de bénitier !
    N’empêche que Jean-Louis a bien maigri, lui.

  4. @Virginie

    Lui, il part de loin !

  5. j’éspère qu’il restera de la place pour la bénédiction des cloches frappées d’autres provenances ….
    dire que pour les moines la poele est des fois de rigueur ….

    pour les grenouilles :

    http://img.over-blog.com/623×418/1/07/06/30/narbonne/grenouille-narbonne.jpg

    autrement chez les orthodoxes il n’y a que du bois : « cimaron »

  6. et voici la version des choristes :

    http://www.youtube.com/watch?v=4f6YhXC3fNI

  7. A noter que les cloches resteront au sol encore quelques semaines, pour ceux que ça intéresse. Une fois en haut de la Tour, qui est fermée au public depuis un malheureux suicide, elles ne seront plus visibles.

  8. Merci de ce beau cadeau virtuel Virginie, ces cloches vont bientôt résonner dans notre si beau village (d’adoption dans notre cas). Bravo à la photographe !

  9. où en sont actuellement les cloches et dans quel état ?

  10. Elles sont au sol, entourées d’un grillage.
    La cloche Benoît n’a pas fait long feu, au bout de quelques heures elle était déjà fêlée… Quant au bourdon, il est plein de défauts.
    Bref, du travail bâclé semble-t-il ! Et dire qu’il y a tout près les fonderies de Villedieu les Poêles !

  11. petit détail, le moine et les poêles c’était pour les cornichons où quoi …..

    lien :
    http://www.cornille-havard.com

    ensuite, il faut demander simplement si les fondeurs ne se sont pas un peut trop
    précipités lors de la création du moule et de la coulée …..

    malheureusement, un échec est toujours possible pour couler une telle quantité de matière ….

  12. L’année dernière en vacances dans mon village natal proche du bec, j’ai eu une chance incroyable: Alors que les ouvriers de la tour partaient manger, la porte d’en bas restait ouverte; ni une ni deux j’ai emmené ma fille là haut malgré l’interdiction(c’est pas bien je sais) et j’ai pu lui montrer notre vallée lui racontant les anecdotes de mon enfance lié à cette tour où nous faisions une halte à chaque sortie vélo avec mon frère pour admirer la vue,nous regardions aussi par la lucarne dans l’escalier le ballet des cloches quand celles ci sonnaient (sacré spectacle) puis bien sûr nous parlions de toutes ces histoires et légendes « mystiques » concernant les 2 abbayes et les fameux tunnels ,cette tour nous servait aussi pour le sport on la descendait et montait plusieurs fois bref un vrai terrain de jeux pour enfants que nous étions…
    Quand nous sommes redescendus de la tour avec ma fille elle etait ravie de cette visite interdite ,je l’ai regardé j’ai souri,content de lui avoir fait braver cette interdiction pour lui léguer mes souvenirs et puis c’est vrai qu’il est beau ce village .j’espère qu’ils trouveront une solution rapide pour remplacer les cloches.

  13. @ Beigle Arnault,

    Très belle anecdote, très touchante, merci beaucoup !
    Mon père, qui a fondu des cloches dans son jeune temps, non je ne parle pas de moi ;+) m’a dit qu’il fallait en fondre une nouvelle, que c’était irréparable, c’est ce que m’a confirmé un moine, donc ça va retarder la montée des cinq cloches, dommage, elles ne seront pas là-haut pour Noël…

Laisser une Réponse

*