La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Elections municipales complémentaires au Bec-Hellouin.

Par      • 13 Jan, 2009 • Catégorie(s): Le Bec-Hellouin  Le Bec-Hellouin    

A la suite du décès de Francis CAVELIER, maire pendant 25 ans de mon si joli village, il manquait donc un membre au conseil municipal, or, il faut qu’il soit au complet, soit onze membres, pour pouvoir élire le nouveau maire.

Des élections municipales complémentaires ont ainsi été organisées dimanche 11 janvier.

Voici les résultats :

  • sur 341 inscrits, 213 sont venus voter, soit 62,50 % ce qui est une participation honorable ;
  • il y a eu 3 bulletins nuls ;
  • 55 voix se sont portées vers Chantal BRUNY, 59 ans, retraitée, membre de l’association Mon Village ;
  • 49 voix se sont portées vers Jacky DETOURBE, 60 ans, retraité, qui a annoncé son intention de se porter candidat au poste de maire ;
  • 47 voix se sont portées vers Jacqueline SPAAK, 63 ans, retraitée, qui a été candidate aux élections municipales l’année dernière sur la modeste liste que nous avions proposée aux bexiens en complément de celle de Francis CAVELIER et qui était arrivée douzième en nombre de voix ;
  • 34 voix se sont portées vers Norbert LOISEAU, 64 ans, retraité, bexien de naissance, membre de l’association Mon Village ;
  • enfin, 25 voix se sont portées vers Patrice GUILLEMOT, 42 ans, antiquaire, candidat présenté par le conseil municipal actuel.

Un second tour aura lieu dimanche prochain. Espérons que les bexiennes et les bexiens feront le choix du changement !

Ajout du 16 janvier : je viens d’apprendre qu’il ne reste plus que deux candidats pour le second tour de dimanche, Chantal BRUNY et Jacky DETOURBE ! Chacun votera selon sa conscience, pour ma part, mon choix est fait, mon bulletin blanc est prêt. Ce qu’il est dur de faire changer les choses dans mon si beau et si singulier village, ce n’est que partie remise, rendez-vous dans 5 ans !!!

Crédit photo  Beaumont le Roger

Voie Militante Voie Militante

Tags :

18 Réponses »

  1. Bonjour,

    Le changement de quoi?

    le changement d’une personne?

    Le changement d’une équipe?

    Le changement d’une politique dans un village de moins de 500 habitants?

    Le changement d’une politique / par rapport à la communauté de communes de brionne?

    Le changement d’une politique par rapport au conseil général?

    Le changement d’une politique par rapport à la région?

    Le changement d’une politique sociale?

    Le changement d’une politique économique?

    Le changement d’une politique environnementale?

    Le changement de COMPORTEMENT pour UN développement durable?

    etc……………………………………………

    Sébastien cavelier

  2. @Sébastien,

    Vous savez bien qu’une personne ne fait pas le poids par rapport à dix !
    Mon souhait était bien plus modeste, juste une personne nouvelle, en dehors du sérail, qui aurait amené un peu de fraîcheur…

  3. Pourquoi systématiquement un rapport de force??????

    Si la personne que vous évoquez (indirectement) représente la fraicheur!

    J’ose espérer que ce n’est pas celle à la quelle je pense

    En effet cette personne posséde un véritable complexe de supériorité

    Son discours du type: « A Paris on fait comme cela »,
    Excusez moi, mais je pense que c’est une véritable boutade

    Cette personne représente l’irrespect!
    Combien de fois a t-elle eu besoin des sevices de mon pére?
    Quand je dis des services? c’est bien au-delà de ce que l’on peut attendre d’un maire

    Egocentrique et qui sous prétexte qu’elle posséde « un gros territoir » a le droit de détériorer les biens communaux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Sans parler de l’hypocrisie

    On porrait en parler pendant des heures, mais si c’est cela la fraicheur…………….

    ma définition est différente

    sébastien

  4. @Sébastien,

    Mais qui parle de rapport de force ? Pas moi en tout cas.
    Au niveau municipal nous devons être unis.

    Si vous avez bien lu je voterai blanc dimanche !

    Quoi qu’il arrive, le futur maire va nous faire regretter votre père, et je suis tout à fait sincère…

  5. Je ne vois vraiment pas ce que l’on pourraît apporter comme « changements » au Bec Hellouin, qui, effectivement, est un trés beau village. Tout le monde s’accorde à le reconnaître.
    Je pense aussi que Francis Cavelier est pour beaucoup dans la pérennisation du cachet et de l’authenticité du Bec. Ceci est d’ailleurs palpable dans l’immense respect que lui témoigne la population bexienne.

    (PS, je ne crois que le pari de la fraîcheur, ce soit de soutenir Gérard Grimault aux élections municipales et cantonales de Brionne… A mon avis, il est pas beaucoup plus frais que le poisson d’ordralfabetix)

  6. @David,

    Je ne vois pas ce que Grimault vient faire là-dedans, où alors il y a un truc qui m’échappe !

  7. @David

    Appartenant au PS, pour qui voulais-tu que j’appelle à voter ? Pour Jean Fraquet ? Malgré toute l’estime personnelle que je lui porte, en terme politique, je n’ai aucune affinité avec les gens qu’il représente.

    Quant à moi, pour la petite histoire, si j’ai sans ambiguïté appelé à voter Gérard Grimault, j’ai voté blanc, à titre personnel, au 2nd tour. Je ne peux voter pour quelqu’un dont la conception de la politique est aux antipodes de la mienne et qui passe son temps à traiter ses concurrents de menteurs dans la presse. En dehors des photos de représentation dans la presse, des cérémonies des vœux, je ne l’ai jamais entendu s’exprimer sur quoi que ce soit.

    Dans leur gestion quotidienne, je ne vois pas bien la différence entre les élus communistes d’aujourd’hui et les radsocs de la 3eme République. A moins que… Quand ils se présentaient aux élections, les radsocs, eux, annonçaient clairement leurs couleurs.

  8. @Sébastien

    Effectivement, il y a plusieurs visions de l’action politique :

    1. un mode d’accompagnement du temps qui passe
    2. agir dans l’espace « politique » à petits pas sous contraintes
    3. ne rien faire
    4. poser des bombes
    5. parler pour ne rien dire
    6. militer (variante institutionnelle de la précédente)
    7. manger et faire manger

    La 1ere est celle de Jacques Chirac; la 2nde est celle d’un élu local ou de Michel Rocard; la 3eme est celle d’un spectateur de Tf1; la 4eme a été utilisée dans des périodes sombres de l’histoire de la France et par les Corses quand ils ont trop d’impôts à payer; la 5eme, c’est celle qui pourrait me faire croire que ça sert à quelque chose en écoutant Sarkozy; la 6eme, tu sais ce que j’en pense désormais.; la 7eme permet encore d’avoir du personnel politique.

    Alors oui, il faudrait que ça change, non ?

  9. Bonsoir, nous sommes lundi, connaissez-vous déjà la personne élue hier au Bec-Hellouin ?
    Merci, et à samedi

  10. @philippe

    Il s’agit de Madame Chantal Bruny. Selon les locaux, il y a de fortes chances pour le future maire s’appelle Mr Vittecoq. Ne le connaissant pas, je ne suis pas sûr de l’orthographe.

  11. Ca y est, depuis vendredi soir, soit le 23 janvier, Le Bec-Hellouin a un nouveau maire, Jean-Paul Vittecoq, élu avec 10 voix sur 11, le premier adjoint est Pascal Finet, et le second adjoint Augustine Dubrunfaut.
    Sans commentaire…

  12. Il semblerait que Gérard Grimault ait été « choqué » ou « surpris » de la remarque que j’ai pu faire dans le précédent commentaire, et qu’une polémique en découlerait … Je tiens à préciser que je n’ai jamais qualifié M. Grimault de « poisson pas frais », mais que je m’exprimai sur le pari de la fraîcheur…
    Je reconnais que mes propos pouvaient être mal interprétés, et dans ce cas, je crois aussi qu’il ne faut pas dramatiser la situation (courriers à certains élus, contacts avec la presse, etc…). Quelle débauche d’énergie, et moi qui croyait naîvement qu’il y avait plus urgent à faire à Brionne.
    La marge de manoeuvre pour la liberté d’expression est décidement bien étroite ces derniers temps.

    Précisions d’autant plus nécessaires, que pour moi, la page des municipales est définitivement tournée…

  13. Je voudrais préciser à quelques esprits peu éclairés ou mal éclairés, comprenant mal ou à peine, ce qu’est un blog que je ne suis pas l’auteur des propos de David Farcy sur Gérard Grimault. Ces propos engagent son auteur.

    Si j’ai publié le commentaire, c’est que le propos de David Farcy semble davantage relever de la boutade. Je n’ai jamais publié de commentaires qui s’en prenaient directement aux personnes, à leur vie privée ou à leur religion. A ceux qui auraient une très fâcheuse tendance à hurler avec les loups, je leur demande de réfléchir quant à la portée de leurs mots. Pour ma part, j’ai bien compris que David s’en prenait au fait que Gérard Grimault faisait partie du paysage politique brionnais depuis de très nombreuses années. Il parlait d’ailleurs de fraîcheur politique.

    Il semble que le destinataire de ce commentaire, comme à son habitude, ait réagi violemment alors qu’il sait ce que c’est que d’être un personnage public. Je n’ai, pour ma part, jamais oublié d’avoir été traité de menteur injustement à 2 reprises par une personne qui s’offusque qu’il soit raillé de tout et de rien. Deux poids… deux mesures.

    Ayons toujours à l’esprit que la victimisation est un outil politique dont certains savent se servir à la perfection. A Brionne, certains sont devenus des orfèvres en la matière.

  14. @ Denis, merci pour ce témoignage parfaitement raisonné.

  15. @tous : ce qui me fait peur, c’est qu’une association, repliée sur elle-même, ne gère un village : un village, parmi les plus beaux villages de France, avec des paraboles sur (tous) les toits et les murs, et des poubelles qui restent en rue toute la semaine ? Et une « scierie » au milieu du village….
    Avant d’investir dans « l’amélioration du « fleurissement », il vaudrait mieux investir dans des projets moins chers, mais cela pose problème : il s’agit de dire à ses administrés qu’ils doivent changer de comportement, et lorsqu’on est élu……….
    Quant à l’enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques, il faut y adjoindre un câble permettant de visionner le téléviseur, sans parabole, ni ratteau…Les tranchées étant creusées, il faut en profiter !

  16. « Je n’ai pas de projet » : voilà ce que l’on a entendu, et lu, après le deuxième tour des élections, dans la presse.
    Vous rendez-vous compte : entrer en politique, sans avoir de projet. LE seul projet qui compte, ce sera l’Association, et faire en sorte que tout le monde s’entende bien…
    Pauvre comme projet, non ?

  17. @ filou
    Quelle association visez-vous ? L’association Mon Village ?
    Tout le monde sait que c’est l’anti-chambre du conseil municipal au Bec…
    Laissons aussi le temps au temps… on verra bien !

  18. Sans vouloir défendre personne.

    Je trouve que de critiquer sans rien proposer est un peu facile!

    Le simple fait de dire que ce qui est fait: Est mal, moche…………..mais par rapport à quoi?

    Effectivement on peut être choqué par des paraboles, des lignes apparentes………

    Sauf que ceci a été accepté partout pendant des décennies !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Personnellement, ce n’est pas ce qui est « apparent « qui m’inquiéte.

    On peu appeler cela une « pollution visuelle ».
    Lorsque que l’on identifie un danger, on effectue une analyse de risque puis une évaluation des risques.
    Si je fais cette évaluation sans rentrer dans le détail…

    Je m’aperçois qu’entre le fait de voir: une scierie dans un village et un taux de nitrate dans une rivière qui est 5 à 10 fois supérieurs à la « normale ».

    Je me dis de manière très objective qu’il est préférable de traiter en priorité le problème des nitrates dans cette rivière!

    Comprendra qui veut, tout ce que je peux dire c’est qu’à partir du moment on une vision radicale de l’environnement: ON NE FAIT RIEN car le plus gros travail est de communiquer et d’argumenter de manière objective

Laisser une Réponse

*