La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Pour moins d’1€ par jour, devenez écolo à Evreux.

Par      • 31 Mar, 2011 • Catégorie(s): Evreux  Evreux    

Le conseil communautaire de l’Agglomération du Grand Évreux (GEA) s’est réuni lundi 28 mars pour débattre et prendre position sur la création d’une taxe ménage.

Comme le maire d’Évreux s’est engagé à ne pas augmenter les impôts municipaux, il fait diversion en proposant la taxe « ménage » affectant les habitants de l’agglomération.

La taxe « ménage » est donc un nouvel impôt municipal déguisé. Vont payer tous ceux qui sont déjà lourdement touchés par la taxe d’habitation, la taxe foncière sur le bâti ou la taxe foncière sur le non bâti.

Les taux proposés sont les suivants :

  • 1, 66 % sur la taxe d’habitation

  • 3. 17% sur la taxe foncière bâti

  • 5,25 % sur le taxe foncière non bâti

Concrètement le nouvel impôt rapporterait 3,8 M€ et chaque habitant paierait en moyenne 50€ supplémentaire d’impôt par an.

 

Le débat s’annonçait donc chaud, il a fait flop…

Les délégués des communes sont passés à coté du sujet ou pire encore … ils sont restés « hors sujet» pendant les deux heures de débat.

Alors que l’avenir de l’agglomération et de ses habitants est en jeu, l’argumentaire des uns s’est limité à un « Nous devons reboucher les trous des routes », l’argumentaire des autres à un « ce n’est pas encore aux habitants de payer».

Les plus audacieux ont parlé de l’eau,  des déchets, de l’assainissement, des transports…

Extraits…

Le président : l’agglomération est un espace de solidarité… Nous sommes là pour améliorer le cadre de vie de nos concitoyens, la mise en place de la taxe ménagère (payée par les habitants) permettra donc de faire les travaux de voirie… Nous ne devons pas demander aux communes des recettes nouvelles (sous entendu, le président de l’agglomération souhaite dispenser le maire d’Évreux de ses responsabilités).

Le représentant du PC: notre position n’est pas idéologique mais politique… nous ne sommes pas foncièrement contre l’impôt… Nous sommes élus sur des orientations politiques… pas pour un impôt injuste…

Le maire de Saint Sébastien : Il votera pour, pour l’aide aux bailleurs sociaux et à la petite enfance

Le maire de Parville: le montant est raisonnable… il votera pour…

Le conseiller général réélu sur le canton ouest: je vais peut être dire des bêtises… j’étais en campagne électorale… la crise est là… je n’ai pas étudié en détail le dossier… je suis d’accord avec le représentant du PC… mais l’agglomération est importante pour l’avenir… il faut trouver un compromis… je suis déformé par la campagne…

Le maire de Guichainville: la taxe est importante pour la qualité de notre eau, l’assainissement, les déchets, l’économie… Nous avons du retard rattrapons le…

La palme de la soirée, nous souhaitons la remettre au représentant d’Europe écologie, président du transurbain, délégué à l’environnement sur la ville d’Évreux, vice président à l’agglomération…

je voterai pour la taxe … c’est une bonne taxe… pour nos transports, pour la qualité de notre eau au robinet…, pour nos déchets… pour gérer les services dans l’intérêt général, pour la solidarité, pour diminuer nos consommations d’énergie, pour avoir des ordures valorisées…

l’effort demandé c’est moins de 1€ par jour (pour tout ça)… Un détail pour l’élu, c’est seulement 350€ par an

 

 

Inutile de vous dire que nous, les Écologistes de l’Eure, sommes déçus et parfois outrés par beaucoup de propos tenus.

Pour nous , notre vote aurait été sans ambiguïté : Non à la taxe ménage, non à une nouvelle pression fiscale sur les habitants. Les principales raisons de notre refus auraient été les suivantes :

  • Malgré un autofinancement positif, la situation financière de l’agglomération est préoccupante. La nouvelle taxe a pour objectif d’améliorer cet autofinancement pour dégager une capacité d’investissement… Mais pour quels nouveaux investissements ? il s’agit essentiellement de la remise en état de la voirie. Ces travaux de routine doivent être normalement couverts par les recettes courantes de l’agglomération et en aucun cas par un impôt supplémentaire. Au lieu d’imposer la taxe, les élus de l’agglomération devraient exiger un audit et la transparence sur la gestion des finances publiques. Nous nous déplaçons déjà sur des routes très mal entretenues, le contribuable est en mesure de patienter quelques mois supplémentaires avant d’être sollicité financièrement.

  • Les délégués de l’agglomération sont élus au suffrage indirect, leur présence est due à leur élection au suffrage direct lors des « municipales ». ils n’ont aucun mandat pour lever un impôt «municipal» au niveau du GEA.

  • La présentation du budget 2011 est surprenante pour ne pas dire douteuse. Sur les 3,8 M€ de la nouvelle taxe ménage, 3.1M€ seront affectés à la voirie classique.

Sans la taxe : 0€ pour les composteurs individuels, 0€ pour la signalétique touristique, 0€ pour les voies douces (Nétreville), 0€ pour les réseaux NTIC sur Nétreville, 0€ pour la création de la plateforme d’insertion de Nétreville, 0€ pour la mise en œuvre de la charte forestière… Tout véritable écologiste ne peut qu’interpréter ces coupes sombres dans le budget comme des menaces touchant le quotidien de tous les habitants et particulièrement ceux du quartier de Nétreville.

 

Une dernière péripétie nous attendait avant le vote de la taxe…

Un premier vote pour savoir si les 75 délégués allaient voter à main levée ou à bulletin secret…

15 mn plus tard le vote de la taxe était adoptée à main levée 43 Pour, 24 Contre et 8 abstentions

 



Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Laisser une Réponse

*