La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Demande d’exclusion à l’égard de Jean-Yves Guyomarch et de Jacqueline Fihey d’Europe Ecologie ?

Par      • 1 Juin, 2010 • Catégorie(s): Evreux  Evreux    

J’ai appelé Jean-Yves Guyomarch qui m’a dit, ce matin, ne pas être au courant de la demande d’exclusion d’Europe Ecologie dont ils feraient l’objet lui et Jacqueline Fihey. Ce serait une première nationale !

J’ai eu confirmation. Cette demande émanerait de militants Verts du groupe local d’Evreux qui, semble-t-il, n’ont pas apprécié la déclaration de candidature de Jean-Yves Guyomarch qu’il a confirmée dans la Dépêche sur le canton-ouest d’Evreux. Ils réclament à ce que les statuts du parti Vert – et d’Europe Ecologie ? – soient notamment respectés ! Quelques temps après les régionales, Jean-Yves Guyomarch me confiait : « Tu verras… Une fois l’élection terminée, ils vont chercher à s’occuper de mon cas. »

Des militants sans faille

Jean-Yves Guyomarch et Jacqueline Fihey, aux côtés de Benoît Fenault et Catherine Fenault, ont été les plus fervents soutiens lors des Européennes de la démarche Europe Ecologie initiée par Daniel Cohn-Bendit en octobre 2008. Alors que de nombreux militants Verts tels que Claude Taleb étaient extrêmement sceptiques sur la démarche du député européen, il y a tout de même un paradoxe à voir des militants que nous n’avons jamais vus au cours des européennes – ou qui sont apparus à l’occasion des régionales – à réclamer l’exclusion d’Europe Ecologie de personnes, qui, les premières, ont été les plus fervents soutiens de cette démarche. Jacqueline Fihey a été candidate sur la liste des régionales au titre des Verts haut-normands. Quant à Jean-Yves Guyomarch, il en a été totalement exclu. Je rappelle qu’il fut conseiller régional Vert sortant de 2004 à 2010. La liste conduite par Claude Taleb a fait le 2e plus mauvais score de France ex-aequo avec la liste d’Eric Loiselet et derrière celle de Jean-Luc Roumégas.

Un CAPr sous contrôle

J’avais hier au téléphone un des responsables des Verts qui me demandait de lui fournir des éléments d’explication sur ce qu’il se passait en région Haute-Normandie. Je lui ai rappelé la décision du CAPr du 20 octobre 2009 qui m’a mis en dehors du CAPr. Je lui ai rappelé cette décision imbécile de ne pas faire alliance avec le MEI alors que son représentant régional avait signé l’appel des Verts. Je lui ai rappelé la mise en demeure dont Voie Militante a fait l’objet.  Je lui ai rappelé de bien curieuses méthodes et ces e-mails qui ont cherché à me salir. J’ai eu l’impression d’avoir été entendu. De son point de vue, il y aurait une « volonté d’organiser l’inorganisation » pour reprendre la main au niveau des Verts. Et d’ajouter : « Nous sommes revenus 20 ans en arrière ! » Je reprends ses mots. A voir ce qu’il se passe en Haute-Normandie, je souscris totalement à sa thèse. La question est : qui cela peut-il arranger que les écolos passent de 20% en juin 2009 à 2% en mai 2012 ?

De lexclusion chez Europe Ecologie ?

Crédit photos : Free Metal albums, Mondofinanza Blog

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

10 Réponses »

  1. L’écologie politique ne peut pas vraiment exister car l’écologie est transpartisane.

  2. Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose…

    Guyomarch ? il obtenait 8% des voix des Verts ht normands lors de leur dernière AG, n’a pas été placé dans la liste des 12 premiers verts par sa tendance et passe depuis son temps à dénigrer son parti dans la presse et sur tous les blogs qui l’accueillent. Il serait sans doute trop heureux d’être exclu mais je crois que personne ne lui fera ce cadeau même si son groupe local en a plus qu’assez qu’il parle en son nom sans le consulter comme il vient de le faire en s’auto proclamant candidat des écologistes aux cantonales.

    Vos lecteurs hors région doivent savoir que nous aurions sans doute évité ces polémiques microcosmiques et ces accusations sans fondement si les verts et les europe écologistes, (des centaines de personnes, libres et actives, qui ne vous en déplaise, continuent à rejoindre le projet Europe écologie dans la région) avaient suivi ceux qui pensent que l’avenir de l’écologie et la rénovation de la politique peut s’incarner dans l’alliance de la France en action et du Mei !

    Un nouveau militant qui a rejoint Europe écologie pendant la campagne et les Verts après.

  3. @Julien

    Si ce message m’est adressé, je tiens à dire que tout ce qui est dit dans ce billet est VRAI. Et je vous prierais de ne plus faire sous entendre que ces propos pourraient être calomnieux.

    Quand on rejoint un parti ou un mouvement, avant de parler, on se renseigne de manière contradictoire et, après, on parle !

    @thibault

    C’est une vraie question qui mérite débat.

  4. Chers amis,

    Qui est ce Julien que je ne connais pas et qui s’auto-proclame Europe Ecologie
    il pourrait faire croire qu’il est expert en causette et en AG.
    Chacun peut s’exprimer sur ce site mais de là à dire des stupidités inversement proportionnelles aux résultats de EE en Haute-Normandie pour les régionales y a des limites.
    Pensez que les règles démocratiques EE ne sont pas respectées pourquoi pas, je suis prêt à en discuter tranquillement mais avancer des arguments primaires et basiques ne grandissent pas EE et surtout ne font pas grandir l’écologie politique.

    Julien réveille toi, le terre tourne toujours même quand les Verts et EE font des AG
    et depuis les 16% d’EE aux Européennes le soleil continue à briller, le co2 continue à augmenter, la pauvreté gagne toujours du terrain et EE perd du terrain aux régionales en HN.
    je te conseille de participer avec moi et quelques copines et copains à la construction d’un projet politique pour les cantonales plutôt que de te perdre dans les méandres de la politique politicienne basée essentiellement sur les rapports de forces.

    amitiés à tous

  5. @ Thibault,

    l’écologie est peut être transpartisane,mais je ne sais pas si un débat sur ce thème ferait avancer nos idées dans la société.
    par contre les fondements de l’écologie politique ne sont pas basées sur l’exclusion mais plutôt sur des principes tels que le respect et l’acceptation de l’autre.

  6. Mais non !

    Il n’y a pas de procédure d’exclusion, il ne faut pas exagérer.

    il a bien une polémique par mail entre adhérents des verts, où certain s’emportent dans leur propos et écrivent le mot « exclusion ».
    C’est là toute la difficulté de rester mesuré dans un débat par écrit. Il ne faut pas voir des complots partout.

    L’origine de la polémique vient du fait que Jean-Yves annonce sa candidature à l’investiture pour les Verts/EE dans la presse avant d’en parler en réunion de groupe local. Ce n’est pas l’usage.
    Il faut voir aussi que la formulation de la fin de son communiqué de presse est pour le moins maladroite. quand il conclue « je suis donc candidat aux élections cantonales 2011 sur le canton «Evreux Ouest». » cela donne l’impression qu’il s’auto-proclame candidat des Verts/EE sans passer par l’investiture.

    personnellement je ne pense pas que ce soit son intention. Mais cela nécessitera des débats entre nous pour dissiper les malentendus.

  7. @Guillaume

    Je trouve que des militants tels que Jean-Yves et Jacqueline engagés sur Evreux depuis de nombreuses années ont toute la légitimité pour être candidats. Je suis très sceptique sur tous ces gens qui s’autoproclament « écolos » et qui ont été propulsés, dans l’Eure, à l’occasion des régionales sur le devant de la scène de façon à « casser » le groupe local des Verts d’Evreux ! Je pense qu’eux-mêmes commencent à comprendre qu’ils ont simplement été instrumentalisés dans le cadre d’une lutte de pouvoir.

    Tu sais très bien que cette affaire ne s’arrêtera pas là. Au final, le risque n’est-il pas qu’il n’y ait plus d’écolos à Evreux ? Ça laisserait du champ à ceux qui continuent, par leurs pratiques, d’assécher l’écologie politique alors que le terrain est si favorable dans l’Eure.

  8. Bonjour,
    je tiens à dire que notre comité local (Europe Ecologie-les Verts of course), composé de Verts et de ‘non-Verts’, a été surpris de ces deux annonces. Alors même que nous avions fait campagne pour les régionales avec Jacqueline. Mais la demande d’exclusion, si elle existe, n’émane pas de notre modeste comité.
    Je tenais à préciser ce point car il y a une ambiguïté dans le passage suivant de l’article :
    « il y a tout de même un paradoxe à voir des militants que nous n’avons jamais vus au cours des européennes – ou qui sont apparus à l’occasion des régionales – à réclamer l’exclusion d’Europe Ecologie de personnes … »
    Non non : si demande d’exclusion il existe (j’insiste), elle émanerait peut-être du groupe local des Verts, mais en tous cas pas du comité local Europe Ecologie.
    L’écologie c’est aussi la clarté contre l’ambiguïté, n’est-ce pas.

    Il n’y a donc pas ce « paradoxe » que tu relèves Denis (je pense qu’on s’est tutoyé la seule et unique fois où nous nous sommes rencontrés).

    Bien à vous.

    P.S. : je ne suis bien sûr pas le Julien qui a déjà posté ici un commentaire.

  9. @Julien

    Merci de cette précision qui s’impose. Je ne parlais pas des non verts.

    Les termes de la demande d’exclusion sont effectivement confuses en référence aux Verts et à Europe Ecologie à la fois. Certes, nous sommes de fait dans la confusion la plus totale et je crains le pire compte tenu de la situation locale. Comme je l’écris dans ce billet, elle émane bien de membres du groupe local des Verts d’Evreux. Je ne comprends pas bien d’ailleurs leur légitimité (eux qui n’ont pas fait campagne aux Européennes) à réclamer l’exclusion de Jean-Yves et Jacqueline d’Europe Ecologie qui, selon les termes d’Alix Béranger, secrétaire générale EE, est, pour l’instant un « processus ». Eh oui, on adhère – ou pas – à un processus ! Fallait l’inventer.

    Bien à toi.

    NB Problème de sémantique : les groupes locaux Europe Ecologie-Les Verts n’existent pas. Ce sont des groupes locaux EE ! Europe Ecologie ne peut décider de ce qui se passe chez les Verts. Pas encore. Mais il faut s’attendre au pire du pire. En revanche, ce sont bien les Verts qui ont désigné la tête de liste EE en Haute-Normandie.

  10. Julien, ne rentrons pas dans la polémique, « c’est qui le premier qui y était. »

    tu as du louper une étape mais tous ceux qui ont œuvré pour Europe Ecologie en Haute-Normandie pendant les Européennes échange avec toi sur ce blog, ils ne sont pas ailleurs. tu étais peut être ailleurs qu’à Evreux pendant cette campagne passionnante et pleine d’espoir. Nous sommes encore là pour préparer les cantonales

    nombreux sont ceux qui ont participé au coté de Claude Taleb pendant les régionales, ils étaient absents pendant les européennes, ils ont travaillé pour Europe Ecologie Haute Normandie, alors reconnais nous le droit d’être pour le rassemblement de l’écologie , droit qui nous a été refusé par les familles verts Taleb et beregovoy, principales artisanes de notre exclusion. certains diront normal, élections obligent

    pour eux maintenant le plus dur va être de vous faire embourber qu’un canton rouennais réservé par le PS aux verts rouennais ça vaut bien quelques concessions des verts et d’EE
    tu verras d’une manière ou d’une autre ils le proposeront et alors…

Laisser une Réponse

*