La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Sécurité : la casse de la gendarmerie en perspective !

Par      • 5 Oct, 2008 • Catégorie(s): Eure  Eure    

 

L’information dont je vais vous faire part n’est pas de nature à vous redonner le moral. En pleine pétole économique, le candidat-président de l’UMP a déclaré qu’il poursuivrait la « réforme ». Traduisez réforme par la volonté de quelques hommes très déterminés et sûrs d’eux-mêmes, téléguidés par des représentants du monde économique, par pure croyance dans la supériorité du marché et de l’initiative privée, de casser les services publics. Avec la crise financière, nous pouvons mesurer tout leur talent de visionnaires.

Dans la foulée de la réforme de l’armée française et du Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale, le gouvernement a dans sa musette le souci de s’attaquer à la gendarmerie. Stéphane Bouillon, conseiller de Fillon, préconise dans un document en date de juillet 2008 :

  • la suppression de 15 escadrons de gendarmes mobiles sur 125
  • la fermeture de 175 à 450 brigades territoriales sur 1700
  • la fermeture de 5 écoles de gendarmerie sur 8

Ayant eu récemment l’occasion d’aller à la gendarmerie de Brionne, j’ai pu mesurer toute la qualité de la réforme. Complètement saturés, sans me le dire explicitement, les gendarmes de la brigade n’ont pas souhaité prendre un dépôt de plainte relatif au vol d’une tronçonneuse. Comme j’avais cru reconnaître l’engin sur une coupure de presse du Paris Normandie relative à des affaires élucidées par des inspecteurs de police de Louviers, je fus incité à aller déposer plainte à… Louviers. Ce soir-là, j’ai fait 60 km. Les policiers très mécontents de l’attitude de leurs « collègues gendarmes » ont tout de même pris ma plainte. C’est là que j’ai pu apprécier toute la popularité de leur ancien ministre de l’intérieur qui, en guise de travailler plus pour gagner plus, n’a toujours pas daigné payer les heures supplémentaires des policiers. Pour certains, le compteur s’élève entre 600 et 1000 heures de travail toujours impayées à ce jour. Les mots de mes interlocuteurs, ce jour-là, furent sans appel : « Sarkozy, c’est de la poudre aux yeux. Il s’est servi de nous comme tremplin. »

Les procureurs semblent avoir des consignes strictes du ministère quant au fait de ne pas dépasser certains quotas « statistiques ». Dans cette affaire de vol, les inspecteurs se sont vus refuser des commissions rogatoires qui leur auraient permis de résoudre de très nombreuses affaires. Le quota départemental était atteint. Le prévenu, 40 ans, voleur multi-récidiviste qui a agi en bande organisée, a été relâché par le Procureur de la République.

Soyez-en sûr : ce gouvernement veille activement à votre « insécurité » !

Source : Libération

Crédit photo : le SMITOM

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

3 Réponses »

  1. Les Brigades Territoriales de Gendarmerie sont débordées, OK.
    Mais leurs missions ont, il me semble, bien évoluées ces dernières années.
    Moi qui roule beaucoup sur le réseau secondaire, je constate qu’elles sont souvent en mission de Police Route (radars jumelle…) et viennent ainsi renforcer les missions des BMO (Brigades Motorisées) sur le volet de la « sécurité routière », mais au détriment bien-sûr des autres missions de la Gendarmerie !

  2. Bon,@ Emmanuel,j’ai de mon point de vue obsèrvé que ces missions de sécurité routières ont semble t’il une action ,non négligeable sur les accidents et la pénalisation financière des contrevenants ?
    Toutefois, il me semble aussi que délinquants et peut etre criminels font parti d’une population en voie d’expension ?
    Il devient donc de mon point de vue difficile d’éjècter ou de disuader par nous meme les rèsponsables de comportements agressifs que subissent les citoyens assoupis par « LA SECURITE  » d’état au sèrvice de la » magistrature « ?
    Sur « les confessions d’un Quimboiseur  » que je n’ai pas pu lire entièrement par manque de temps,par exemple,il y a un article sur l’ action hégémonieque des MAFIAS sur « l’état de droit Italien »,lequel est infiltré par ceux qui préfèrent leurs lois ?(les Mafias détènent du fric sal, mais lourd!……………………….. )
    Ce n’est cèrte pas nouveau là bas aussi .
    Donc une majorité de citoyens subissent l’arbitraire de groupuscules subvèrsifs, dont ils n’ont meme pas les moyens légaux pour s’en défendre ?!
    C’est a se demander si ce ne sont pas les MAFIAS qui édictent les lois,gèrent les hiérarchies de l’ordre publique , » dans cèrtaines régions du globe « ?
    Bon, il est tres probable que « les lois  » protègent parfois les commèrces intèrdits (protégés ) ?

  3. De moins en moins de pesonnel mais de plus en plus de contrtôle routier. Il faut m’expliquer !
    moi pendant mes 35 années passées en Gie, je ne passais pas mon temps au bord de la route mais j’étais au service de la population et résoudre les affaires judiciaires. Alors revenons à nos valeurs, supprimer un tiers d’officiers et augmentertde deux tiers les sous-officiers.