La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Procédure d’exclusion contre Rachid Mammeri ?

Par      • 31 Mai, 2009 • Catégorie(s): Eure  Eure    

D’après les informations dont je dispose et que j’ai pu recouper, lors du dernier bureau fédéral du Parti Socialiste de jeudi dernier au cours duquel seules 6 personnes étaient présentes, lors des questions diverses, une demande d’exclusion envers Rachid Mammeri et Alain Rey aurait été formulée alors que Gérard Contremoulin, membre du bureau fédéral de l’Eure, arbore fièrement le logo du PRS (Parti de Gauche) sur son blog. Je mets cette information au conditionnel compte tenu de différentes versions qui auraient cours.

Cette demande est à mettre en rapprochement avec la décision du Conseil d’Etat attendue cette semaine concernant la demande d’invalidation de Michel Champredon. D’après des sources officieuses, il semble que Michel Champredon, l’actuel Maire d’Evreux, serait bel et bien invalidé. L’engagement soudain de Bruno Le Maire laissait d’ailleurs entrevoir l’issue de la procédure. Sa nomination au gouvernement, puis sa désignation en tant que tête de liste UMP aux futures élections régionales ne doivent rien au hasard pur. Selon toute vraisemblance, c’est lui qui se présenterait à Evreux en septembre au titre de l’UMP. Que pèsera Alain Le Vern, l’actuel président de la Région Haute-Normandie, face à Bruno Le Maire alors que l’on dit la Fabiusie normande très divisée après que le chef a claqué la porte à son fidèle lieutenant, Claude Bartolone ?

Si elle était avérée, cette demande d’exclusion envers Rachid Mammeri aurait pour objet d’empêcher l’ancien candidat officiel du Parti Socialiste lors des municipales de 2008 d’être investi  par les militants du Parti Socialiste d’Evreux acquis majoritairement à sa cause. La complication pour le 1er fédéral de la fédération du Parti Socialiste, Yves Léonard, est qu’il a oublié purement et simplement de procéder à la désignation de la commission des conflits composée des représentants des différentes motions issues du congrès de Reims.

Cette information tombe à point nommé à une semaine des élections européennes du 7 juin 2009 et dans la perspective des élections régionales de 2010. Je ne sais pas si on doit en rire ou si on doit en pleurer.

Crédit photos : Linternaute, Facebook

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

18 Réponses »

  1. @Denis
    suite à un commentaire de Gérard Silighini sur caméra diagonale ,je serais curieux de connaître sa
    position par rapport à ton article.Il ne m’a pas convaincu mais les problèmes viennent de commencer
    pour la fédération de l’eure et son 1er fédéral si il y a invalidation des municipales.la machine UMP va
    dérouler et son leader a de grandes chances de ramasser la mise Régionales comprises.
    max de beuzeville
    PS: :ma curiosité me pousse à demander les noms des 6 personnes.vive l’inquisition, non les procès
    staliniens,non la démocratie!

  2. @Bruno Leroux
    J’ai lu il y a quelques heures l’article de Denis et je ne pensais pas y réagir…
    Mais puisque vous le demandez !
    1- Il s’agit du colportage d’une rumeur et, en l’état actuel des choses, je ne pense pas que l’on puisse affirmer qu’une procédure d’exclusion soit concrètement engagée.
    2- Je ne crois pas en l’invalidation de l’élection, même si en la matière tout reste possible… Je vais donc très sereinement attendre la décision du Conseil d’Etat avant de tirer quelque plan que ce soit sur la comète.
    3- La théorie du complot qui viserait à écarter d’une procédure de désignation, en l’excluant, Rachid Mammeri me parait bien fragile. Il faudrait être vraiment con en effet pour faire de celui que l’on voudrait écarter un martyr ! Et cela d’autant que, sauf à imaginer qu’après avoir explosé puis s’être réduit comme une peau de chagrin, l’effectif de la section socialiste d’Evreux exploserait à nouveau, je ne pense pas que Rachid serait à nouveau désigné.
    Moins de 15% au premier tour avec les étiquettes officielles socialistes et vertes, c’est un score qui marque bien la fragilité de sa candidature.

    Voilà en quelques mots ma contribution à un « débat » dans lequel je ne voulais pas entrer…
    Il y a bien autre chose à faire en ce moment que fabriquer de nouveaux épisodes de politique fiction locale… Et quand je dis politique… c’est un peu abusif pour ce qui ressemble davantage à de l’agitation d’Ego.
    Amicalement

  3. @Gérard

    Je crois qu’il y a des gens suffisamment cons ici ou là pour avoir cru profiter d’un moment d’occupation politique pour passer en force. D’ailleurs, je suis loin de parler de complot. Je crois plutôt à la forme de la bêtise la plus élémentaire. C’était d’ailleurs le sens de ma conclusion, me semble-t-il.

    Je te concède qu’à la vitesse où vont les versions des uns et des autres, on va finir par nous dire que nous avons rien encore compris. Je pense aussi à José Alcala. D’ailleurs, je confirme : il n’y a rien à y comprendre à cette affaire sauf si l’élection de Michel était invalidé. Et là, tout prendrait sens. Tu ne crois pas ? Et si c’était le cas, il faudra alors poser des tas de question aux « gentils » organisateurs de la manœuvre.

    Je n’ai pas évoqué les honneurs auxquels a eu droit Michel au dernier congrès du PRG, ni les bruits de couloir qui prétendent à un rapprochement entre le PRG et le Modem en vue des élections régionales. Nous le savons : Franck Martin veut tuer le PS dans la 4e ; Michel vise la 2e et, le connaissant, la fin justifie les moyens, quitte à s’allier au Modem et au PRG tout en s’appuyant sur ses réseaux au sein du Parti socialiste. La politique est l’art d’allier les contraires. Michel a des tas de défauts. Il a toutefois la qualité d’avoir compris la politique, hélas. Mille fois hélas pour la gauche dans l’Eure.

  4. si ca ce confirme moi je quitte le ps,je quitte la section d’evreux et mon poste a la CA ,je savais que l’on aimais pas les royalistes dans le departement mais la l’envie de gueuler monte en moi.pour gerard ,oui nous n’avons fait que 15 pour cent au premier tour.et alors on est fier.au moins nous n’avons pas retourner notre veste.si tu t’etais presente contre michel j’aurais fait de la meme facon la campagne.

  5. Les elections européennes sont déja loin si loin.

  6. Eric Villedieu m’a autorisé à publier ce commentaire qu’il a demandé de publier à José Alcala. Étrangement, pour une raison que je ne m’explique toujours pas, il arrive souvent à José Alcala de ne pas publier les commentaires que nous postons pourtant.

    Veuillez m’en excuser, mais je ne suis ni un fidèle lecteur, ni un fervent partisan des épanchements brouillons que l’on trouve communément sur les blogs. J’ai pour habitude de préserver la confidentialité des propos qui sont échangés au sein des instances du parti dont je suis membre. Néanmoins, je ne peux aujourd’hui me résoudre à laisser dire tout et n’importe quoi.

    J’étais présent à la réunion du bureau fédéral de jeudi dernier. Il est vrai que le premier secrétaire fédéral a exprimé le souhait que la commission des conflits soit réunie pour statuer sur les propos et les agissements de Rachid Mammeri. Je suis alors intervenu pour expliquer que la coïncidence, dans le temps, entre la probable et souhaitable réintégration de Michel Champredon et d’éventuelles sanctions prononcées à l’encontre de Rachid Mammeri serait du plus mauvais effet. J’ai rappelé que ce dernier avait été notre représentant officiellement désigné pour conduire la liste socialiste aux élections municipales d’Evreux et qu’il avait, au second tour, obtempéré aux injonctions de nos instances nationales qui lui demandaient de retirer sa liste. Par ailleurs, j’ai indiqué que, s’agissant d’un membre du bureau fédéral, il était souhaitable qu’il soit d’abord entendu au sein de ce groupe. J’ai ensuite insisté sur le fait que Rachid Mammeri est un conseiller régional qui exerce son mandat de façon irréprochable et j’ai conclu en expliquant que l’éventualité de la réunion d’une instance disciplinaire risquait de ranimer des tensions entre nos divers courants (Rachid Mammeri soutenait la motion E dont j’étais le mandataire dans le département de l’Eure). J’ai enfin terminé en expliquant que pour que la commission des conflits soit réunie, il fallait qu’une demande écrite et motivée soit officiellement adressée par un militant. Exprimant alors le vœu que, si celui-ci était le premier secrétaire fédéral il sollicite d’abord l’autorisation du bureau fédéral pour exprimer sa requête.

    A l’issue de la discussion qui a suivi, il a seulement été décidé de réunir dans les prochaines semaines la commission des conflits et la commission de contrôle financier pour procéder à l’installation de ces deux instances statutaires. Voici ce qui a été dit, et je mets quiconque au défi (parmi les cinq autres présents) de dire les choses autrement.

    Je resterai vigilant et fermement campé sur ma position. Mais je pense qu’il est abusif de faire tant de bruit autour de tout cela et de donner dans la surenchère verbale en employant le terme d’exclusion. La commission des conflits n’a pas, à ce jour, été interpellée à l’encontre de qui que ce soit. Qui plus est, il est utile de rappeler que cette instance a d’abord et avant tout une mission de médiation. Ce n’est pas la machine à exclure que les personnes extérieures au Parti Socialiste se plaisent à imaginer.

    Je suis pour ma part convaincu que le dialogue l’emportera parce que cela s’inscrit dans notre culture et dans nos traditions, et parce que nous avons, les uns et les autres, la volonté farouche de préserver l’unité du Parti Socialiste, pas seulement parce qu’il s’agit de notre bien commun, mais parce que nous mesurons l’étendue de nos responsabilités en ces temps si difficiles pour un grand nombre de nos compatriotes.

    Si j’ai choisi aujourd’hui de rompre le silence qui me sert habituellement de règle, c’est parce que je considère que le PS appartient au peuple avant d’appartenir aux socialistes. C’est au peuple qu’il doit être rendu et à nous de lui ouvrir les portes. Je dis et je redirai sans cesse à mes camarades et amis qui craindraient une dilution de leur intégrité politique de socialistes d’un tel processus, inévitable pourtant si nous voulons marquer le début de ce siècle, qu’ils n’ont rien à craindre, car on ne se renie jamais lorsque l’on est un socialiste qui offre une citadelle au peuple.

    Éric Villedieu
    Membre du bureau fédéral
    Membre de la commission nationale de contrôle financier
    Référent Désirs d’avenir pour le département de l’Eure

  7. @Denis
    lePS n’a pas besoin de nous pour s’entredéchirer mais le billet d’Eric Villedieu mérite d’être commenté de
    façon brouillonne comme il se doit.
    les blogs « politiques » sont des espaces de libertés indéniables n’en déplaise à une intelligentsia pour
    plus amples explications se référer à Vendredi qui liste de nombreux sites qui fournissent des papiers
    de très bonne facture voir de haute volée et aucun complot n’est ourdi dans le secret.
    la douce ironie de la situation c’est que le camarade s’adresse à Voie Militante pour éclaircir l’affaire et pas
    par les canaux de l’appareil socialiste qui sont nombreux( voir la blogosphère socialiste).
    le 3fois membre(vive l’égo) est un homme d’appareil et lui seul contrairement aux cinq autres acolytes
    connait la procédure pour saisir la commission des conflits.la procédure n’est pas seulement réservée à l’usage des procéduriers mais à tout honnête homme mais le référent Désirs d’Avenir me fait sourire en
    soulignant que la dite commission est une chambre de médiation.je connaissais la réconciliation nationale
    il existe la réconciliation socialiste.lePS n’est pas le monde des bisounours!
    Eric Villedieu a compris les dégâts qu’occasionneraient l’exclusion de R.MAMMERI.je dis et redis qu’il
    manque l’intelligence basique aux cadres et élus du PS pour en avoir cotôyer (mon bon Jean-Louis); je ne cesserai de le marteler.
    enfin ta prose qui en appelle au peuple, au nouveau siècle,a l’ouverture est un jargon très politicien certes
    il ne faut pas se renier mais être attentif au monde et voir son évolution pour mieux l’accompagner,pour
    mieux le servir et le PS en est-il vraiment capable?
    vive la crise ,vive la révolution!
    max de beuzeville

  8. @Eric

    Nos blogs présentent de nombreux inconvénients… pour les pouvoirs institués. Ils offrent toutefois de la transparence là où médias et hommes politiques se sont avachis dans de sinistres relations de connivence. Oui, comme le disait Ségolène Royal en 2007 que j’ai soutenue ardemment à tes côtés, il est temps de faire de la politique autrement. A te lire, mon très cher camarade, je crains que ton désir d’avenir ne se soit quelque peu émoussé. Même si cela ne résout rien, par peur d’une forme de contagion, j’ai, pour ma part, préféré la fuite… comme pour me préserver de ces mauvaises manières.

    Nous avons besoin de transparence. Nous avons besoin de mettre à la lumière cette triste façon de faire la politique. Si la gauche – et le Parti Socialiste – est en train de perdre la bataille des idées, elle le doit à ces coteries, à ces petits hommes qui mobilisent toute leur énergie à rester là où ils sont et qui passent leur temps à tuer les autres. Je les ai vus faire avec Rachid, Laurent, Bernard, Jean-Charles et moi-même à des niveaux différents, sous des formes différentes.

    Sur le fond, que reproche-t-on à Rachid ? D’avoir répondu à des questions que lui posait le Conseil d’Etat saisi par Jean-Pierre Nicolas d’une demande d’invalidation tout à fait conforme avec le droit de notre pays ? D’avoir répondu à la « justice » de son pays ?

    Amicalement !

    NB Ayant participé activement à la vie de la fédération du Parti Socialiste de l’Eure, je n’ai pas souvenir d’avoir vu la liste des membres de la commission des conflits.

  9. Denis, vous êtes un irresponsable patent. Certains de vos ex-camarades du PS m’avaient prévenu. J’en ai maintenant la preuve….
    Je n’ai que très rarement refusé de publier un commentaire. Deux fois très exactement. Il s’agissait d’injures et de diffamation envers autrui. C’est maintenant la troisième fois, avec le Grand Prêtre de Désirs d’Avenir. Son texte n’est une propagande et je ne suis le propagandiste de personne. Max de Beuzeville a raison, le Grand Prêtre n’a qu’à utiliser les outils médiatiques du PS. Lui qui vomit les blogs, je suis étonné de son subit engouement à utiliser ce média.
    JA

  10. Cher José,

    Vos commentaires sont toujours aussi agréables à lire. « Irresponsable patent », dites-vous. Chef de famille, chef d’entreprise, président d’association, militant politique, conseiller municipal, puis adjoint au Maire, c’est vrai qu’à vous lire, je pense que vos mots auront permis à tous de mieux appréhender la réalité de ce que je suis.

    Bien cordialement !

    NB Pour les commentaires, deux fois seulement ???

  11. Election de Michel Champredon validée par le Conseil d’Etat…

    Denis dans son article écrivait
    « D’après des sources officieuses, il semble que Michel Champredon, l’actuel Maire d’Evreux, serait bel et bien invalidé »

    Mouarf !! comme quoi les sources de nos « journalistes » blogueurs favoris sont comment dire….

  12. @Mickaël

    Que veux-tu… La vie est ainsi faite de tuyaux percés. ;+) Ceci étant, ce n’était qu’un aspect de l’article. J’ai pu aussi être instrumentalisé.

    -> http://www.voie-militante.com/vie-locale/eure/champredon-tout-bon-maurey-tout-grille/

    NB Sinon, la grève des services à Evreux… Tu y as participé ? ;+) C’était comment ? Sympa ?

  13. Je pensais qu’il y aurait plus de monde que ca !
    … il y avait devant la mairie beaucoup de militant de droite… !!!!!!! et des gens qui ne bossent pas à la ville ! il y avait même des retraités , bref.

    Je pense que les syndicats ont bien montré dans leurs discours que leurs revendications et problèmes ne sont pas arrivés avec le maire actuel mais étaient déjà là sous JPNicolas. Ce mal être actuel vient de plusieurs années de souffrance notemment sous debré/nicolas… http://www.evreux.fr (compe rendu de la réunion du 2 juin entre syndicats et le maire disponible sur le site de la ville)

  14. Et les autres requêtes ? Vous avez des nouvelles.

  15. Mon cher Denis
    Irresponsable patent qu’il a dit le môssieur.
    Moi je ne trouve pas tant irresponsable que ça. C’est une question d’appréciation.
    Après avoir été compagnons de lutte, nous voici à nouveau réunis… dans l’insulte. Je suis heureux de te côtoyer en pareille circonstance. Mais ne t’en fais pas, c’est de l’Alcala volatil, les chimistes disent que c’est basique, corrosif, irritant pour l’épiderme et nauséabond. Mais c’est parfois utile dans les canalisations des WC.
    Le grand prêtre te bénit mon fils.
    Amitiés à toi et à tes fidèles.
    Éric

  16. @Eric

    Amen. La messe est dite. ;+)

    Bien amicalement !

    Denis.