La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les cantonales… Tout le monde s’en fout !

Par      • 18 Mar, 2011 • Catégorie(s): Eure  Eure    

Dans le contexte d’une actualité chargée des particules d’informations japonaises et libyennes, la campagne électorale dans l’Eure et partout en France ne semble intéresser personne ou presque.

La semaine dernière, EELV organisait une réunion publique autour de Pierre Larrouturou. C’est à tout casser une vingtaine de personnes qui étaient présentes dans la salle. A l’occasion de la venue à Rouen mercredi de Cécile Duflot, les Verts de Rouen ont préféré l’accueillir dans un bistrot ! A Beuzeville, le Front de Gauche a organisé une réunion où seulement 7 personnes étaient présentes.

Pourquoi ?

Une élection pour et par des vieux !Le mode de scrutin qui institue le renouvellement par moitié des conseils généraux n’est sans doute pas étranger à l’affaire. La mobilisation des appareils politiques, à l’image de la très dynamique fédération de l’Eure du Parti Socialiste, nous montre que les températures printanières n’arrivent même pas à faire sortir les marmottes socialistes eurois de leur très longue hibernation.

La deuxième raison – plus fondamentale – est liée à l’absence d’enjeux autour des conseils généraux. Du coup, c’est Richard Jacquet, maire de Pont de l’Arche et accessoirement candidat socialiste, qui nous explique que le 1er enjeu des élections cantonales c’est l’emploi, mettant sa commune au cœur des problématiques du canton. D’autres, tel le lieutenant-colonel Jacky Bidault, font le choix de mettre en avant la sécurité, alors que le département n’est pas compétent sur cette question. Le Front National, de son côté, a fait le choix de faire campagne sur le minois de Marine Le Pen.

Du fait du transfert des compétences par l’Etat aux départements et de leur situation financière désastreuse, la présence d’une majorité politique UMP ou PS  n’aura que très peu d’impact sur la vie des gens. Leurs candidats cumulards  et vieillissants, à l’image de toute une société qui est entrée dans la guerre des places, les empêchent de concevoir la politique autrement.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

6 Réponses »

  1. Jacky Bidault fait le choix de mettre en avant la sécurité,alors qu’il soutient un SCOT qui veut construire une ville nouvelle autour de trois complexes SEVESO.Il ne faut pas hésiter à le répéter,car ,Messieurs Bidault,Martin,et Bourlet de La Vallée se gardent bien d’informer les gens.
    Ains,i dans l’enquête d’utilité publique du SCOT Seine-Eure-Forê de Bord,10 communes sur 37 auront une permanence des commissaires enquêteurs.Les autres communes se débrouillent.Alors,dans ces conditions,il vaut mieux se faire tout petit,car les populations en arrivent à détester tous ces mystificateurs.

  2. d’abord, des candidats ne s’en foute pas, mais il est vrai qu’il ne sont pas nombreux, un ou deux sur le département de l’Eure.
    l’écolo que je suis, n’est pas en total accord avec le candidat du parti de gauche sur le canton de Bernay mais je dois reconnaitre une vraie prise en considération des problématiques.
    et puis il y a le candidat des écologistes de l’Eure sur le canton Gaillon Ville, je ne suis pas là pour faire de la pub, d’autant que je me suis engagé aux cotés de Philippe mais sur le site Project-eure.net il y a un certain nombre d’infos qui me semblent interessantes et montrent que l’écologie c’est autre chose qu’EELV

  3. @Jean-Yves

    Tu l’auras remarqué : il y a un lien vers le billet que tu as fait sur Project’Eure. Sentiment et point de vue très largement partagés.

  4. Pas tous :
    http://vertdegris.hautetfort.com/

  5. Intéressant ton blog, cz n’est pas le seul cas de haute Normandie on en trouve à la pelle, sur voie militante nous parlions déjà d’un certain renault lafitte désigné pour représenter EE au niveau national, surement un ami de Niviére

  6. tu oublie cher Denis ceux et celles qui choucroute et oublient de catonner ! bise

Laisser une Réponse

*