La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Législatives 2012 dans l’Eure : les résultats

Par      • 11 Juin, 2012 • Catégorie(s): Eure  Eure    

A la lecture des résultats du 1er tour des élections législatives, il semble, à peu près acquis, que Franck Gillard sera réélu député de la 5ème circonscription. Comme nous l’annoncions, Jérôme Bourlet, candidat EELV investi par le PS, n’aura fait qu’un petit tour, puisque le député sortant de la 5ème sera opposé à un candidat Front National. Jérôme Bourlet ira-t-il jusqu’à appeler à voter pour Franck Gilard ? Plus généralement, EELV et le Modem ont disparu du paysage politique eurois. Bruno Le Maire (UMP) dans la 1ère, Hervé Morin (NC) dans la 3ème, François Loncle (PS) dans la 4ème devraient être réélus sans problème.

Jean-Louis Destans (PS) crée la surprise dans la 2ème circonscription de l’Eure en se hissant devant Jean-Pierre Nicolas, le député UMP sortant. Le Président du Conseil général de l’Eure devrait être élu dimanche prochain ! Le 1er mai 2011, nous écrivions dans Voie Militante : « Ni Michel Champredon, ni Alfred Recours n’ont la moindre chance de l’emporter face à Jean-Pierre Nicolas (UMP) qui continue, dans la 2e circonscription, à labourer le terrain ! Le seul à gauche à pouvoir éviter la correction  s’appelle Jean-Louis Destans. » CQFD.

Les résultats du 1er tour des législatives dans l’Eure

Inscrits Votants Exprimés UMP-NC PS-PRG-EELV FN FdG EELV Modem
1ère circonscription 85371 48833
57.20%
48140 19906
41.35%
15164
31.50%
7921 2493 1058
2ème circonscription 77004 45558
59.16%
44865 15671
34.93%
15983
35.62%
 7024  2488 1016 1159
 3ème circonscription  81703  49617
60.73%
48766  18725
38.40%
 12326
25.28%
 7347  2334  1421
 4ème circonscription 86749 49757
57.36%
 49058 12764
26.02%
19526
39.80%
 9212  3616 1531 1292
 5ème circonscription 87236  50660
58.07%
49849  16429
32.96%
 6389 9985
20.03%
3289  814

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , ,

10 Réponses »

  1. pour la 2ème : un grand merci chaleureux aux 549 (31,57%) électeurs brionnais qui dès le 1er tour ont plaçé en tete jean louis DESTANS,candidat de la majorité présidentielle.maintenant pour toutes les forces de gauche et au delà,le seul choix responsable et efficace est celui de l’union et du rassemblement autour des candidatures de jean louis DESTANS et de élodie DESRUES., maire adjointe de BRIONNE.j’ai confiance en la cohérence et l’intelligence de mes concitoyens qui confirmerons et amplifierons leur vote du 10 juin.dimanche prochain PAS D’ABSTENTIONS,aux urnes ! il faut en finir avec la domination de la droite dans l’eure.depuis10 ans,7 parlementaires sur 8 sont de cette droite soumise à jean françois COPE.
    yvon LE LEPVRIER maire adjoint BRIONNE.

  2. « Il faut finir avec la domination de la droite »

    Mais mister Yvon, malgré toute l' »estime que je peux vous porter, comment pouvez-vous croire encore que la domination unique d’un parti politique pourra donner une quelconque couleur positive pour notre démocratie qui se transforme jours après jours en une monarchie déguisée.Vos barons socialistes gouvernent déjà dans les régions françaises et pour quel résultat ? Vous dites: « des parlementaires soumis à Copé « ? et ceux qui sont soumis à Fabius ou à Hollande, croyez-vous que la pratique sera meilleur ? mais vous rêvez !

    Le Parti Socialiste n’a plus rien de socialiste. Et si pour vous la politique se résume à un simple changement de domination, alors, excusez – moi, mais vous ne valez pas plus que ces élus qui utilisent le terme « socialiste » sans aucun respect pour les valeurs que ce mot incarne. Il est vraiment temps de favoriser une autre idée du socialisme !

  3. Pour ma part, dans la 5ème, je m’abstiendrai et appellerai à l’abstention.
    Comment choisir entre droite-extrême et extrême-droite ?

  4. @ fred :
    bonjour.je ne reve pas,je suis dans la réalité ou le pragmatisme,au choix.pour ce qui est de la région haute normandie je m’en tiens au bilan remarquable du 276,en tout cas pour ma commune.ceci est un fait difficile a contester quand on est au fait de la vie municipale brionnaise.pour ma part toute ma vie publique est au service de ma commune d’abord,surtout et toujours.pour le reste au niveau national le président de la république tiens ses engagement.pour moi la vraie question est celle de l’acceptation de l’exercice du pouvoir plutot que l’installation permanente de la contestation dans le confort douillet de l’opposition sytématique.
    cordialement à vous. YVON.

  5. je suis frappé et parfois choqué que dans les médias, trop de jounalistes mais surtout les politiques de la désormais opposition de droite et d’extreme droite n’arrive pas à parler du président de la république mais de françois HOLLANDE.c’est particukièrement vrai de la part des « barons » UMP.

  6. La grande » vainqueur » de ces élections est l’abstention à plus de 42, 77%.
    Les bulletins blancs ou nuls sont à plus de 1%.

    L’ensemble des résultats des candidats ne représentent, en gros, que la moitié des électeurs du pays.
    Un tel taux d’abstention montre à quel point les français en ont marre de politiciens qui ne s’occupent pas des problèmes du pays.
    On voit même à Louviers plus de 50% d’abstentions!!!

    Si un candidat a fait 30%, en réalité, il ne représente pas plus de 17% de la totalité des électeurs.

    Vous allez me dire que c’est la loi du genre, mais les conséquences vont être dramatiques.

    Comment peut-on gouverner avec 17% ou 20% de soutien, en sachant que le Front de Gauche ,les écologistes et les socialistes se détestent?
    Quant aux socialistes entre eux, nous avons l’exemple de Ségolène Royal, tout est formidable, bien sûr!!!

    Dès le départ ce gouvernement est plombé politiquement par sa faible représentativité et économiquement par la crise.
    Les idéalistes vont vite déchanter.Dès l’automne tout le monde sera dans la rue, comme en Grèce, comme en Espagne.Nous prenons le même chemin.

  7. « la vraie question est celle de l’acceptation de l’exercice du pouvoir plutôt que l’installation permanente de la contestation dans le confort douillet de l’opposition systématique. »

    Non mais je rêve ou je cauchemarde! D’abord par cette phrase vous confirmer les institutions de la 5 eme qui sont anti républicaines puisqu’elles permettent la domination, le diktat du parti au pouvoir. Cette déviance socialiste, je l’ai vécu pendant 15 en interne de ce parti qui annihilait toute contestation possible au choix du plus fort ! Voulez-vous que je vous rappelle le congrès de rennes de 90 et le récent abjecte congrès de Reims ?

    Vous pouvez administrez votre commune en tenant compte de la population locale et c’est tout à votre honneur. Mais cet honneur, cher Yvon, il n’est plus du tout dans les valeurs des 3/4 des élus du peuple du parti socialiste.

    En fait, vous vous trompé de parti. Prenez-votre carte au front de gauche, vous vous sentirez 1000 fois mieux ! :)

  8. “la vraie question est celle de l’acceptation de l’exercice du pouvoir plutôt que l’installation permanente de la contestation dans le confort douillet de l’opposition systématique.”

    Non mais je rêve ou je cauchemarde! D’abord par cette phrase vous confirmez les institutions de la 5 eme qui sont anti républicaines puisqu’elles permettent la domination, le diktat du parti au pouvoir. Cette déviance socialiste, je l’ai vécu pendant 15 en interne de ce parti qui annihilait toute contestation possible en faveur du plus fort ! Voulez-vous que je vous rappelle le congrès de rennes de 90 et le récent insoutenable congrès de Reims ?

    Vous pouvez administrer votre commune en tenant compte de la population locale et c’est tout à votre honneur. Mais cet honneur, cher Yvon, il n’est plus du tout dans les valeurs des 3/4 des élus du peuple du parti socialiste.

    En fait, vous vous trompez de parti. Prenez-votre carte au front de gauche, vous vous sentirez 1000 fois mieux ! :)

  9. @- fred.pour en rester là ,nul besoin de me rappeler le congrès de RENNES en 1990,congrès à la suite duquel j’ai claqué la porte du ps pour rejoindre le MRC de jean pierre CHEVENEMENT.,homme d’état.expérience enrichissante dans un 1er temps mais qui au bout du compte n’a mené à rien.j’en ai tiré les leçons.j’ai un vrai respect pour les électeurs et militants du front de gauche qui je le sais,aujourd’hui doivent souffrir.la politique est cruelle.hier soir,peut etre le 1er,j’ai félicité valéry BEURIOT,avant meme les résultats définitifs,pour le score qu’il réalise sur la ville de BRIONNE.je connais la dureté du combat politique……et le militantisme est l’honneur de tout citoyen qui s’engage pour de vraies convictionsJ’aime les grands orateurs et me méfie des grands tribuns.pour ma part j’ai dès le début de cette campagne dit et écrit que l’affirmation de jean luc MELANCHON,martelée à plusieurs reprises « je ne participerai à aucun autre gouvernement que le mien » était une betise politique.on élit pas le 1er ministre,mais le président de la république !.avec beaucoup de socialistes femmes et homme de gauche j’ai souvent été indigné dans cette campagne par la violence verbale inouie de jean luc MELANCHON envers les socialistes en gal et le candidat du parti socialiste en particulier.le tout avec un vocabulaire inédit et incroyable de brutalité.avec le sourire je vous dis qu’il ne m’est pas possible de « prendre ma carte » au front de gauche,qui n’est pas un parti mais une coalition de partis .je vous l’assure,je le crois vraiment,trop d’agressivité nuit dans une campagne électorale.au risque de me répéter j’affirme à nouveau une èvidence: une addition de minorité ne fait pas et n’a jamais fait une majorité,sauf à sombrer dans l’ingouvernementalité à l’italienne,par ex.pour ma part j’ai toujours voté à gauche,socialiste bien sur mais aussi communiste quand il le fallait pour…..battre la droite et seulement la droite.pour dimanche ,j’appelle au rassemblement de toutes les forces de progrès pour avec jean loui DESTANS et élodie DESRUES sortir ce sortant UMP, modèle réduit de notre ex président de la république,nicolas SARKOZY.
    salutations fraternelles…… YVON

  10. l’agressivité de Mélenchon n’a d’égal que la trahison des élus PS (l’élite…les décideurs) vis à vis du peuple. Cette agressivité est selon moi ce que les gens ressentent au plus profond d’eux même vis à vis de la politique française qui ne change pas, qui reste campée sur les fondement de la 5 eme république tout en voulant hypocritement créer une 6 eme (histoire de nous leurrer).

    Mais , Yvon, c’est possible, je pense, de créer des ponts entre militants de partis différents . J’y suis favorable C’est important de se parler et d’échanger.

Laisser une Réponse

*