La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

EPR de Penly : la voix enrayée de la région Haute-Normandie !

Par      • 21 Sep, 2011 • Catégorie(s): Dieppe  Dieppe    

Alors que tout le monde, à gauche, s’exprime en faveur de l’arrêt du projet de l’EPR de Penly, la région Haute-Normandie dirigée par une majorité PS-PC-Verts ne s’est toujours pas prononcée sur cette question. Tiraillés entre des verts – dirigés par Claude Taleb – qui ne veulent pas de ce projet et des communistes qui souhaitent qu’il soit mené à son terme, les élus socialistes et le président de la région Haute-Normandie, Alain Le Vern, préfèrent se réfugier dans un silence assourdissant sur l’autel de leurs petits intérêts électoraux !

Sandrine Hurel, qui soutient la candidature de Martine Aubry – opposée à l’EPR de Penly – évoque  la nécessité de ce chantier pour l’emploi et l’économie de la région !!!  Peut-être, un jour, classerons-nous les accidents nucléaires civils comme crime contre l’humanité ! A la lueur de Tchernobyl et de Fukushima-Daiichi, il y aurait des raisons objectives à le faire. Avec nos 58 réacteurs, la probabilité d’un accident majeur en France n’a jamais été aussi forte. Areva et l’ASN nous l’ont dit et répété : le risque zéro n’existe pas, ni à Penly, ni ailleurs !

Concernant l’EPR de Penly, voilà ce que déclare Laurent Fabius dans une interview publiée dans les Echos, ce matin-même :

« Si l’on va vers une sortie du nucléaire, il est alors logique d’y renoncer. En compensation pour le territoire normand, des emplois devront être créés, notamment dans les économies d’énergie, les énergies renouvelables et le démantèlement des vieilles centrales nucléaires.  »

Interview d’Alain Le Vern et de Sandrine Hurel par SDN76 ???

Pour comprendre Alain Le Vern et Sandrine Hurel, il convient, au préalable, de se former au langage des signes !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*