La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Alain Le Vern fait étape à Conches

Par      • 27 Mar, 2009 • Catégorie(s): Conches-en-Ouche  Conches-en-Ouche    

Hier soir, Alain Le Vern était l’invité de la section du PS de Conches. Le Président de la Région s’était dit disponible quelques mois plus tôt pour rencontrer les militants. Une occasion que nous avons saisie.

Bon nombre de militants regrettent parfois la distance qui s’installe inexorablement entre eux et leurs élus, une fois la campagne achevée. Alain Le Vern ne fait pas partie de ceux là. Alain aime cultiver la proximité.

Hier soir, cette proximité a été partagée par de nombreux militants et sympathisants. Les débats ont essentiellement tourné autour de cette actualité nationale qui fait mal. Des inquiétudes, des peurs, des espoirs ont été relayés par une assistance avide d’échanges avec le Président de la Région. Alain Le Vern a su répondre avec précision, avec efficacité, avec simplicité.

Nous avons vu hier soir un Alain Le Vern combatif, déterminé. Un Alain Le Vern serein surtout. Un homme qui n’a pas oublié d’où il venait, conscient de ses forces, mais aussi des domaines qu’il doit améliorer et sur lesquels, il ne veut pas reproduire les erreurs du passé, nous a-t-il assuré en toute franchise. 2010 se prépare, la dynamique est enclenchée…

Une dynamique pour garder la Région à gauche. Pour permettre aux Hauts-normands de continuer à bénéficier d’une politique  volontariste et novatrice, inscrite dans le réel. Une politique solidaire au service de tous, qui par son courage et sa détermination permet à nos territoires de ne pas sombrer.

Bref, une bien belle soirée hier soir, à l’issue de laquelle les militants sont ressortis regonflés, motivés et heureux d’avoir, le temps d’une soirée, partager un moment de convivialité avec le Président de la Région.

Crédit photo : Science Action Haute Normandie, DrakkarOline

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

10 Réponses »

  1. Très bonne initiative de la section. Ce qui est drole quand on connait les rouages du PS. C’est qu’habituellement une telle venue est connue et maitrisée par la fédération car on en profite pour prévenir tous les camarades des alentours.
    Or là le président de la région est venue à Conches pour une réunion de section sans en avertir préalablement la fédération ou tout du moins sans que celle-ci le communique, ce qui est soit révélateur du respect du président vis à vis de la fédé soit le fait que la fédé est au courant mais qu’on « ignore la venue du Président » ce qui est peut être pire.

  2. @Akenathon : C’est une initiative de la section dont je suis le secrétaire et non fédérale, en effet. Mais pour remettre les choses dans leur contexte, Alain Le Vern a écrit a tous les secrétaires de section pour offrir ses services… nous avons seulement répondu à cette offre. Je tiens à préciser qu’en tant qu’organisateur de cette soirée, j’aurais pu prévenir le Premier Secrétaire Fédéral, comme d’autres d’ailleurs puisque cela s’est fait en toute transparence… pour ma part, c’est un oubli…

  3. Malgré tout l’altruisme d’Alain Le Vern, la proposition doit être remise dans le contexte :

    1. Les élections régionales ont lieu dans 1 an.
    2. Des rumeurs faisaient état de la possibilité que Laurent Fabius se présente.

  4. @ denis

    « Des rumeurs faisaient état de la possibilité que Laurent Fabius se présente. » dit-tu.

    tient ? je ne connaissais pas ces rumeurs.
    mais si c’est le cas, comme LE VERN est un fabiusien fidèle, normalement il devrait s’effacer devant son chef.
    pourtant hier il avait l’air passionné par son mandat et motivé pour rempiller.

    pour une fois qu’un « grand » élu vient faire un bilan de mandat devant les militants on ne vas pas bouder.

  5. Cette rumeur a été relayée par un autre blog… normand.

  6. @Denis : oui mais elles sont totalement infondées ces rumeurs. Crois moi. LF fait totalement et entièrement confiance à Alain Le Vern pour 2010.

  7. @Jérôme

    C’est vrai qu’au PS, en Haute-Normandie, ce ne sont plus les militants qui choisissent leurs candidats depuis bien longtemps. Ce n’est d’ailleurs plus spécifique à la seule Haute-Normandie. Récemment, à l’occasion des désignations aux Européennes, ils ont eu la même mésaventure en région centre. Les statuts du Ps sont ainsi faits que le vote militant n’a que peu d’importance. La preuve par l’exemple : le congrès de Reims où les Frangins nous ont rejoué un mauvais remake de Petits meurtres entre amis.

  8. j’en connais un qui était royale et qui la soutien toujours