La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Un mauvais Maire ?

Par      • 12 Mar, 2014 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

Le site linternaute.com a entrepris de classer les bons et les mauvais maires de France à la manière des Inconnus qui, jadis, avaient entrepris de déterminer quels étaient les bons et les mauvais chasseurs ! Du coup, sur le canton de Brionne, c’est notre Maire – et le conseil municipal dans son entier – qui obtient une bien curieuse cuillère de bois. La gestion de notre commune est sanctionnée du fait d’un endettement temporaire net de 184 000 euros liée à la construction de notre salle d’activités et d’un fonds de concours injuste de près de 50 000 euros supporté par nos impôts parce que nous aurions eu la folie des grandeurs et que nous aurions déterminé la surface de l’espace périscolaire. J’avais eu l’occasion de rétablir la vérité dans un article précédent. En fait, nous avons été sanctionné pour notre dynamisme.

Si Yves Gourlin fut un visionnaire avec nos écoles, si Monsieur Windsor y a laissé sa chemise, Alain Huché, notre Maire actuel, aura mouillé le maillot durant 19 années à la tête du SIVOS et 13 ans à la tête de notre village de Saint-Eloi-de-Fourques. Avec lui, c’est nous qui avons permis au village de disposer d’une médiathèque, d’un terrain multi-sports, de nouvelles classes, d’une nouvelle salle d’activités et d’un espace périscolaire malgré l’attitude peu « coopérative » de la communauté de communes et de son Président depuis 2007 !!!

Nous avons mis en vente notre presbytère. Nous avons mis en vente des terrains que nous avons viabilisés. Avec la vente du presbytère, les Saint-Eligiens et les Saint-Eligiennes n’auront pas à subir la moindre augmentation de leurs impôts avec cette nouvelle salle d’activités. Elle nous aura coûté un élément de patrimoine. Oui, et alors ? Je voudrais savoir quel maire a réussi à ce que, sur un montant de plus de 1 330 000 euros, une commune de moins de 500 habitants n’aura eu à s’affranchir que d’un peu plus de 10% du financement d’un tel ouvrage – (184000-49500)/1330000.

Alors, pour tout ce que tu as fait pour Saint-Eloi, sache que c’est tout le village, Alain, qui te remercie  ! Et nous aurons très bientôt l’occasion de te le montrer.

La dette, c’est aussi penser l’avenir !

 

La note d'Alain Huché et du conseil municipal de Saint-Eloi-de-Fourques

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

7 Réponses »

  1. Nous, à Thuit-Signol, il nous on trouvé 3 boulangeries imaginaires en 2009 … C’est pourtant une information facile à vérifier !
    On est rassuré, en 2012 il n’en reste plus qu’une . Mais ça nous fait un 6 / 20 en boulangerie .

  2. @Ludovic

    Il est évident qu’il est impossible d’aller à ce niveau de détail sur l’ensemble des 36 552 communes de métropole.

  3. denis va suivre le chemin de alain tres bon choix tous ensemble avec lui

  4. Bonsoir,
    Je reviens sur cette salle des fêtes … et je n’en démords pas : construite avec les ratios usuels pour ce type d’équipement, son coût aurait pu être largement inférieur à ce qu’il a été ( 25% à 30%, sans rien changer à son programme ). Depuis mes premiers commentaires à ce sujet, j’ai croisé des architectes et j’en ai profité à chaque fois pour leur poser la question. Pour eux, ce budget plutôt « rondouillard », c’est un problème de conception( et de choix des élus ) et non pas de financeurs (comme vous le suggériez dans une réponse à l’un de mes commentaires).
    Il faudrait refaire votre calcul avec un budget allégé de 25 ou 30%, je suis sur que du coup l’endettement serait bien moindre et votre maire ne figurerait plus à la dernière place de ce classement.
    Cordialement,
    C.N. Ledoux

  5. @Ledoux

    Êtes-vous au fait que tout passe par des appels d’offre ? Nous avions proposé des solutions bien plus petites qui ont été rejetées par nos financeurs.

  6. Bonjour,

    Je suis en désaccord avec vous.

    La commune a obtenu une ou des subvention(s) sur la base notamment d’un estimatif. Les architectes avec qui j’ai discuté m’ont dit que les salles des fêtes n’étaient plus subventionnées car les financeurs en avaient un peu assez de ces projets qui se multiplient comme des petits pains et qui en fait n’apportent pas grand-chose à la collectivité en général. J’ai appris la notion « d’équipement structurant ». Ce qui a apporté ce caractère d’équipement structurant à cette salle est probablement le local périscolaire. Les financeurs vous ont donc forcé la main … d’accord, MAIS ce local vous a été remboursé par la communauté de communes. Pour la commune, c’est une opération blanche ( … enfin, je l’espère ).

    Mais le problème n’est pas là : le problème est en amont, au niveau de l’estimatif du coût des travaux. L’architecte a pondu un projet trop cher. La mairie aurait dû faire une petite enquête de voisinage afin de vérifier si cet estimatif était dans les fourchettes de prix pratiqués localement.

    Quant aux appels d’offres, si le résultat dépasse trop les estimations, ils peuvent être déclarés infructueux. Ils paraît que depuis trois ou quatre ans les offres sont souvent au-dessous des estimatifs, crise oblige.

    La cherté de cette salle n’est pas la faute des financeurs ou de l’appel d’offres, mais c’est la faute de votre architecte et c’est aussi celle de la commune qui n’a pas su le brider.

    Je suis allé en décembre dernier à Marseille en TGV. Mon voisin s’est révélé être un architecte. Nous avons commencé à discuter, et puis j’ai abordé votre problème de fuites d’eaux. De fil en aiguille, il a sorti sa tablette et nous sommes allés sur votre blog. Le train est arrivé en retard ( !… ), Nous avons bien discuté trois heures de l’architecture en général et de la salle de Saint Eloi en particulier.

    Il est normal et humain que votre Maire ait voulu doté sa commune d’un « trop bel équipement », ce qui n’est pas normal c’est de vouloir le présenter comme une victime des financeurs et de je ne sais qui d’autre. Il a bien oeuvré pour sa commune, c’est le principal. Les problèmes de budget seront réglés dans quelques années, alors que cette salle est partie pour des dizaines et des dizaines d’années de bons et loyaux services. Il faut simplement assumer.

    Cordialement,

    C.N. LEDOUX

  7. la mairie a été très bien gérée par alain, une des personnes la plus humaine de notre region. toujours pour notre village pas comme certain qui pense au bon salaire tout mandat confondu.

Laisser une Réponse

*