La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Réponse à J.F. Michel, Président de Brionne et son canton 2015

Par      • 1 Mar, 2008 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

Concernant les taux d’imposition du département que vous me demandez de ne pas voter au cas où je serais élu, je ne vois pas ce qui justifie votre demande. La situation financière des départements comme vous le savez est extrêmement tendue du fait que l’État n’a pas totalement transféré les recettes et pleinement transféré les dépenses. En année pleine, cela représente un manque à gagner de 35 millions sur 530 millions d’euros ! Les compétences des départements liées au RMI, la PMI, les collèges, l’APA, les routes, etc ne nous amènent pas spontanément à être particulièrement optimistes. On ne peut pas non plus tout financer par la dette, dette qui reporte l’impôt sur les générations futures !

Quant à la création d’impôts, je ne vois pas comment le département pourrait en créer dans la mesure où il s’agit d’une prérogative du législateur.

Je n’ai peut-être pas bien compris votre question.

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.