La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Quand New York parie sur un Brionnais

Par      • 30 Mar, 2009 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

De retour du salon de Bâle où Karsten m’a invité ce week-end, j’avoue que j’ai du mal à cacher la surprise que j’ai eue en découvrant sur place que l’International Herald Tribune avait consacré une demi-page de son édition quotidienne au maître horloger de Brionne. Ce n’est quand même pas tous les jours qu’un article est consacré à un Brionnais dans un journal imprimé dans 28 villes du monde et lu dans plus de 180 pays (largement plus que le New York Times, son rival et propriétaire).

Les montres de Karsten Frasdorf bientôt aussi connues que celles de Jaeger-LeCoultre ?

Les montres de Karsten Frasdorf bientôt aussi connues que celles de Jaeger-LeCoultre ?

Tout d’abord, le salon Baselworld, c’est le rendez-vous mondial de ce qui se fait de mieux, ou de plus indécent, c’est à vous de juger, dans le monde des montres ou de la bijouterie de luxe. Pas moins de 1952 exposants dont 359 fabricants d’horlogerie, répartis sur 160 000 m² de surface, qui accueillent plus de 100 000 visiteurs (je n’ai croisé ni Nicolas Sarkozy ni Julien Dray).

Dans ce monde feutré, silencieux, où l’on sent qu’argent et luxe (autant vous dire qu’on détonne dans ce paysage) restent au rendez-vous malgré la crise mondiale, se dissimule, dans un hall réservé à 12 horlogers indépendants, le stand Brionnais de FDMN (Fabrication de montres normandes) appartenant à Karsten Frasdorf.

C’est là que Karsten et Céline (la directrice de l’entreprise) exposent les derniers prototypes et que le conseiller municipal de Brionne donne son interview à Claudia Barbieri, correspondante à Paris pour IHT. Daté du vendredi 27 mars 2009, l’article du journal New Yorkais titre ainsi : « Made in France, expensive toys, to stand the test of time ».

Cet article relate son installation en France et le choix de Brionne, ainsi qu’un objectif double.

Celui, à court terme, de réaliser les mécanismes en série du prototype qu’il a inventé pour le géant allemand Chronoswiss (6000 mécanismes prévus pour 2011 mais dont l’unité de production sera délocalisée de Brionne à Bernay) et 100 des 500 mécanismes prévus pour un autre investisseur allemand, Marc Brogsitter.

Et celui, à court ou terme, de continuer à recruter des apprentis pour créer une unité de production riche de 50 employés d’ici à l’année prochaine (6 personnes viennent d’être recrutées par FDMN depuis le début de l’année).

En dehors de l’écho international, espérons au niveau local que cette entreprise continuera de se développer près de Bernay et de sa région, tout en continuant de recruter et de former une main d’œuvre in situ. Gageons aussi pour que le regard d’une petite portion de la population brionnaise, étroite d’esprit car restée figée dans les années 1930-1940, change de regard sur l’entrepreneur d’origine allemande.

Autres éclairages :

Sur l’International Herald Tribune : http://www.iht.com/

Sur FDMN et Baselworld :

Crédit photo : Jaeger-LeCoultre.

Voie Militante Voie Militante

Tags :

7 Réponses »

  1. Dommage que Brionne n’est pas parié sur lui ! Voilà, c’est fait.

  2. Hier, Bellaciao s’en est pris violemment à Cohn-Bendit. On n’a pas idée d’être juif, roux et allemand. Je me voyais entendre tous ces braves gens qui fustigeaient Dany le Rouge. Des gens de gauche… paraît-il. Mais tout cela est une autre histoire.

  3. Ah ça c’est bien vrai, on n’a pas idée d’être roux ! ;+)

  4. Reconnaissance explicite de la qualité et de la puissance de presse américaine !!??
    Bravo.

  5. C’est vrai que Caméra Diagonale et accessoirement Voie Militante ont une renommée qui dépasse, de loin, celle du Herald Tribune. Après tout, rien ne nous empêche d’y croire.

  6. @ José,
    j’aurai écrit le même type d’article si un quotidien comme Le Monde, Libération, Le Figaro ou même l’Humanité avait consacré une demi-page à un article sur un habitant de Brionne faisant ainsi la promotion de sa ville ou de son entreprise.
    Quand à la qualité et à la puissance de la presse américaine, vous avez raison, c’est de loin ma principale préoccupation…

  7. Fort du succés rencontré à Bâle pour ses nouveaux prototypes, Karsten recevra, la semaine prochaine, la visite du directeur général d’une des plus prestigieuses marques horlogères du monde. Espérons que cette visite debouchera sur un nouveau partenariat… et que la ville Brionne fera forte impression à nos amis suisses.
    A suivre.

Laisser une Réponse

*