La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Marie-Christine Join-Lambert, future conseillère départementale pour Brionne ?

Par      • 13 Déc, 2014 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

En 2008, Jean-Louis Destans (Président du Conseil Général PS) avait fait le choix de soutenir Gérard Grimault (Conseiller général PC) alors que je me présentais sous l’étiquette Parti Socialiste dans le canton de Brionne. Il avait alors décidé de me « tuer » politiquement ! Ce fut fait avec brio. Je quittais le Parti Socialiste en novembre 2008 pour voguer vers d’autres cieux avec un sentiment de gâchis et de dégoût. J’avais bien d’autres choses à faire que de perdre mon temps avec des hommes et des femmes préoccupés à tirer contre leur propre camp.

La machine à perdre

Aujourd’hui, c’est de très loin que je regarde le désastre qui s’annonce pour la gauche dans le département et bientôt dans la région. Jean-Louis Destans, après avoir imposé sa candidature dans le canton de Beaumont-Brionne, s’est vu refuser un ticket avec le Parti Communiste. Gérard Grimault et le PCF Brionnais n’ont pas digéré – à juste titre – la manœuvre de Jean-Louis Destans à l’occasion des élections municipales de Brionne, soutenant la candidature d’Alain Portais. Résultat des courses : Elodie Desrues a démissionné de son poste de secrétaire de la section PS de Brionne alors qu’elle était pressentie, au départ, pour un ticket avec le député de la 2e circonscription. Elle a eu raison ! Bis repetita placent. Avec Marc-Antoine Jamet (l’actuel 1er secrétaire de la fédération PS de l’Eure, secrétaire du groupe de luxe LVMH), Jean-Louis Destans est parvenu à détruire toutes les espérances des militants socialistes dans le département de l’Eure, du fait de leurs ambitions et leur absence de tout sens collectif !!!

La droite bientôt de retour

En face, la droite resserre les rangs autour de Bruno Le Maire et Hervé Morin pour être sûr de figurer au 2e tour. Seul Jean-Paul Legendre qui espère encore être le futur Président du Département cherche à faire entendre sa petite voix discordante. Après les élections sénatoriales qu’elle a emporté haut la main, la droite devrait donc très naturellement gagner les prochaines élections départementales ! Et dans le canton de Beaumont-Brionne, la droite rassemblée autour des candidatures de Jean-Pierre Le Roux (UDI), maire de Beaumont-le-Roger et de Marie-Christine Join-Lambert (DVD), maire de Brétigny devrait l’emporter.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , ,

5 Réponses »

  1. Même scenario que j’ai vécu il y a quelques années. Bernard Le Dilavrec, Maire actuel de Gaillon a préféré soutenir un candidat DVG (qui n’a pas hésité a laisser sa mairie à la droite)plutôt que de soutenir un candidat de la Gauche dite Plurielle à ‘époque.

  2. – pour bien préparer un NOEL GENEREUX ( pour la droite départementale unie et rassemblée autour du jeune conquérant Bruno LEMAIRE c’est déjà fait ) j’invite tous les progressistes de gauche de la majorité départementale à Feter dans la joie LES 100 ANS DU SOUTIEN-GEORGE. ! inventé par Herminie CADOLLE Féministe convaincue,ouvrière libertaire et farouche communarde,amie intime de Louise MICHEL.
    à quand une expo à la médiathèque de BRIONNE.?. -:)).

  3. Le PS reste constant dans sa nullité.

  4. Bonjour Denis.
    Le scrutin à venir risque d’être intéressant… et ouvert. En tous les cas, je ne pense pas que Mme Join-lambert soit la future conseillère territoriale du canton VII de l’Eure puisque j’ai cru lire que c’était Jean-Pierre Le Roux le candidat et non le suppléant.
    Il faut aussi compter sur la gauche car Jl Destans et Gérard Grimault n’ont pas connu de défaite électorale depuis longtemps. Le score de JLD risque d’être faible à Brionne même. Je ne crois pas en la stratégie de venir sur le canton de Brionne-Beaumont pour le simple « goût du risque » évoqué par le député de l’Eure. Autant aller ferrailler dans ce cas dans un bastion tenu par la droite et non par un ancien allié de gauche qui aurait de sérieuses chances d’être réélu. L’explication est à trouver ailleurs (les électeurs, simples d’esprit, n’ont pas à être informés de ces subtilités:))…
    J’ai le sentiment que JLD est favorable au cumul des mandats mais il risque d’être remercié par les électeurs du canton qui accorderont leur confiance à GG ou à un candidat de droite.

  5. @David

    On continue d’élire deux conseillers. Un par canton !

Laisser une Réponse

*