La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La question des réseaux

Par      • 17 Fév, 2008 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

A l’occasion de mes distributions de tracts et des réunions publiques, l’une des précoccupations qui rejaillit est l’état de nos réseaux. Les zones d’ombre en matière d’Adsl, de Wimax et de téléphonie mobile sont aujourd’hui un frein considérable au développement de notre canton. Cette question doit être l’une des priorités absolues du prochain conseiller général.

Avec un développement de l’urbanisation dans les communes rurales, face au renchérissement de l’énergie se pose la question du renforcement du réseau électrique. Profitant de la hausse des énergies fossiles, Edf cherche à promouvoir les énergies durables consommatrices… d’électricité. Dans certaines zones, le courant est de très mauvaise qualité du fait de la faiblesse du réseau. Les renforcements de réseau conjugués la plupart du temps à leur enfouissement coûtent cher aux communes du canton

La faiblesse des réseaux vaut aussi pour le téléphone, comme une habitante m’en a entretenu cette après-midi à Saint Cyr de Salerne.

Et puis, il y a les réseaux d’eau, victimes de très nombreuses fuites. Dans ce domaine, il nous faudra faire une évaluation très sérieuse avec l’exploitant.

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. Internet: Un an avec des problèmes récurent de connexions, six mois pour une remise en état partiel du réseau.
    Téléphone: coupures fréquentes
    Electricité: Le moindre coup de vent et c’est la coupure assurée.