La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Chemin du Champ du Val

Par      • 26 Oct, 2013 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

Alors que le Président de l’Intercom du Pays Brionnais s’apprête par voie de presse à nous expliquer que si ça n’avance pas au niveau du chemin du Champ du Val à Saint-Eloi-de-Fourques, c’est parce que nous n’avons pas voulu de sa proposition de travaux. C’est vrai et c’est évidement faux à la fois ! Le vice-président en charge de la voirie  proposait le 22 mars 2013, en mairie, aux riverains une emprise de 1.50 m alors que nous lui proposions une solution nécessitant 50 cm. Au terme de cette réunion, Pascal Finet et Michel Du Mesnil Adelée s’étaient engagés à ce que nous nous réunissions à l’automne et que des études soient engagées pour des travaux réalisés début 2014. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Dans le même registre, depuis 5 ans déjà, l’Intercom s’est engagé à sécuriser le Bosc-Yves pour protéger les enfants qui se rendent à l’abri de bus. Or, depuis 5 ans, alors que la dépense est budgétée, telle sœur Anne, nous n’avons toujours rien vu venir. De très nombreuses dépenses d’investissement votées et financées n’ont toujours pas été réalisées partout dans le canton !

Le compte-rendu de la réunion du 22 mars 2013

Présents :  Michel Du Mesnil-Adelée, Alain Huché, Pascal Finet, François Thibout, Denis Szalkowski, Eric Fortin, Pierre Bertin, Stéphane Blondel, Arnaud Delalandre, Franck Lefortia

 Alain Huché, en préambule, rappelle la dégradation très forte constatée au cours des dernières années du réseau routier au niveau de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques. L’augmentation du trafic routier (camions, GPS, pluies abondantes) a accéléré la dégradation de la voirie dans notre village. Il se félicite du fait que le département a acté du financement sur 2014 de la réfection du RD92 pour un montant de 800000 euros. Il rappelle aussi la complication à ce que la communauté de communes intervienne sur des opérations de voirie sur le territoire de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques. Il expose ensuite les problèmes de voirie constatés par les riverains du chemin du champ du Val : boues, stagnation d’eau.

 Michel du Mesnil-Adelée rappelle en matière de voirie que la priorité des travaux va aux routes jugées d’intérêt communautaire par l’Intercom du Pays Brionnais. Pour l’essentiel, il s’agit de routes reliant les villages. Alain Huché, compte tenu de la position géographique de Saint-Eloi-de-Fourques, s’inquiète alors du fait que nous avons dans ces conditions peu de chance de voir prise en compte la réfection de notre voirie.

 Le Président de l’Intercom nous présente alors un document réalisé par des « experts ». L’Intercom doit gérer un réseau de 240 kms. Celui de Saint-Eloi fait précisément 11.2 kms. Concernant le chemin du champ du val, il n’y a aucun problème de qualité de voirie. Les élus et les riverains présents donnent alors acte à Michel du Mesnil-Adelée de cet état de fait. Le problème du chemin du val n’est pas un problème de voirie. C’est un problème purement hydraulique.

 Pascal Finet présente alors des mesures qui pourraient être rapidement réalisées d’ici août 2013 pour solutionner le problème. Il parle d’emprises sur les terrains des riverains de plus d’un mètre pour réaliser les ouvrages. Les riverains et les élus trouvent cette proposition parfaitement disproportionnée. Face à L’inertie de l’Intercom prévenue depuis plus d’un an de la situation, Alain Huché a demandé à Jacky Mettais un devis pour l’aménagement hydraulique du chemin du Champ du Val. Il s’agit de faire un caniveau guidant l’eau vers deux points susceptibles d’accueillir les eaux de ruissellement. Le coût est estimé à 40000 euros HT et il n’est nullement question d’emprises de plus d’un mètre. La commune, hélas, n’est aujourd’hui pas compétente sur sa voirie !!! Les élus et les riverains s’opposent à la proposition de Pascal Finet, lui demandant de revoir sa copie en fonction des éléments apportés par le Maire !

 Comprenant l’opposition à sa proposition, Pascal Finet s’engage à ce que les travaux soient réalisés en 2014, en intégrant les exigences des riverains et des élus de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques.

 L’article dans l’Eveil Normand

Véronique Couvret, journaliste à l’Eveil Normand était venue nous interviewer mercredi 16 octobre à Saint-Eloi-de-Fourques. Nous avions des choses à dire.

intercom-pays-brionnais-saint-eloi-de-fourques

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*