La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Chemin du champ du Val : la fermeté aura payé !

Par      • 27 Fév, 2014 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

C’est une bonne nouvelle pour la commune de Saint-Eloi-de-Fourques et ses habitants. A la suite de la réunion du 22 mars 2013 avec Michel Du Mesnil Adelée et Pascal Finet, l’IPB s’est enfin décidée à régler le problème hydraulique du chemin du Champ du Val sur les bases techniques que nous lui avions présentées. Merci aux riverains du Champ du Val présents à cette réunion qui nous ont soutenu dans notre attitude de très grande fermeté vis à vis des représentants de l’IPB qui entendaient leur imposer une emprise de plus d’un mètre. C’est le bon sens, la raison et notre capacité à taper du poing sur la table qui l’auront emporté !

Le compte-rendu de la réunion du 22 mars 2013

Secrétaire de réunion : Denis Szalkowski

 Un peu de crème raffermissante ne peut pas nuire pour raffermir !Alain Huché, en préambule, rappelle la dégradation très forte constatée au cours des dernières années du réseau routier au niveau de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques. L’augmentation du trafic routier (camions, GPS, pluies abondantes) a accéléré la dégradation de la voirie dans notre village. Il se félicite du fait que le département a acté du financement sur 2014 de la réfection du RD92 pour un montant de 800000 euros. Il rappelle aussi la complication à ce que la communauté de communes intervienne sur des opérations de voirie sur le territoire de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques. Il expose ensuite les problèmes de voirie constatés par les riverains du chemin du champ du Val : boues, stagnation d’eau.

 Michel du Mesnil-Adelée rappelle en matière de voirie que la priorité des travaux va aux routes jugées d’intérêt communautaire par l’Intercom du Pays Brionnais. Pour l’essentiel, il s’agit de routes reliant les villages. Alain Huché, compte tenu de la position géographique de Saint-Eloi-de-Fourques, s’inquiète alors du fait que nous avons dans ces conditions peu de chance de voir prise en compte la réfection de notre voirie.

 Le Président de l’Intercom nous présente alors un document réalisé par des « experts ». L’Intercom doit gérer un réseau de 240 kms. Celui de Saint-Eloi fait précisément 11.2 kms. Concernant le chemin du champ du val, il n’y a aucun problème de qualité de voirie. Les élus et les riverains présents donnent alors acte à Michel du Mesnil-Adelée de cet état de fait. Le problème du chemin du champ du val n’est pas un problème de voirie. C’est un problème purement hydraulique.

 Pascal Finet présente alors des mesures qui pourraient être rapidement réalisées d’ici août 2013 pour solutionner le problème. Il parle d’emprises sur les terrains des riverains de plus d’un mètre pour réaliser les ouvrages. Les riverains et les élus trouvent cette proposition parfaitement disproportionnée. Face à L’inertie de l’Intercom prévenue depuis plus d’un an de la situation, Alain Huché a demandé à Jacky Mettais un devis pour l’aménagement hydraulique du chemin du Champ du Val. Il s’agit de faire un caniveau guidant l’eau vers deux points susceptibles d’accueillir les eaux de ruissellement. Le coût est estimé à 40000 euros HT et il n’est nullement question d’emprises de plus d’un mètre. La commune, hélas, n’est aujourd’hui pas compétente sur sa voirie !!! Les élus et les riverains s’opposent à la proposition de Pascal Finet, lui demandant de revoir sa copie en fonction des éléments apportés par le Maire !

 Comprenant l’opposition à sa proposition, Pascal Finet s’engage à ce que les travaux soient réalisés en 2014, en intégrant les exigences des riverains et des élus de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

Laisser une Réponse

*