La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Brionne : soutien à Jacky Dufour !

Par      • 26 Mar, 2009 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

L’interview publiée dans l’Eveil Normand ne peut me laisser sans voix.

Sur la forme

Je suis très étonné, une fois encore, que l’on fasse parler des tas de gens dans un journal de la presse quotidienne régionale – en l’occurrence l’Eveil Normand – sans jamais avoir le moindre élément de réponse de la personne concernée et sans même qu’elle soit citée explicitement. Je crains qu’un jour, on en vienne à faire parler les morts ! Dans l’Eveil normand de ce jeudi 26 mars, tout le monde parle de Jacky Dufour et le seul à ne pas parler, c’est Jacky Dufour lui-même ! Que (qui) peut bien justifier une telle méthode dans la façon de construire l’information ?

La petite histoire

Jacky a été élu sur la liste de l’opposition municipale de Brionne. Personne n’est parfait. Or, quelques mois après l’élection, il nous avait fait part, à José Moréno et moi-même, de son « désir d’avenir » au Parti Socialiste. Après vérifications d’usage sur la réalité de ses convictions socialistes, nous avions intégré Jacky Dufour à la section du Parti Socialiste du canton de Brionne. Personne n’y avait trouvé à redire.

Les premiers ennuis survinrent quand je décidais, un matin, de faire une distribution de tracts sur le marché de Brionne avec ledit Jacky. Quand je parle d’ennuis, je devrais bien plus parler de cris d’orfraie de la part des conseillers communistes de la Mairie de Brionne. Certes, j’avais presque fini par m’y habituer. Par ricochet, des voix, au sein même de notre section, se faisaient entendre sur le fait que Jacky n’était plus socialo-compatible. Il ne méritait même plus qu’on l’exhibât en bête de foire ! ;+) Jacky devenait soudain persona non grata. Je résistais face à la tempête. Et puis, il y eut mon départ le 11 décembre 2008 et la désignation de José Moréno à la tête de la section du Parti Socialiste du canton de Brionne en janvier 2009.

Sur le fond maintenant !

Si la politique est l’art d’allier les contraires, alors la politique est une chose trop importante pour être confiée à des socialistes. La politique, c’est, avant tout, l’art de la main tendue. Mitterrand le savait mieux que quiconque ! Le vent malsain qui souffle à Solférino en excluant les partisans de Ségolène Royal à l’issue du congrès de Reims semble désormais souffler sur la fédération de l’Eure. C’est une erreur profonde. La famille socialiste, à Brionne, est divisée, morcelée. J’étais parvenu, bon gré, mal gré, à faire une synthèse fragile comme on peut le voir aujourd’hui. Cette synthèse était la seule possibilité pour que le Parti Socialiste s’implante à Brionne.  Les adversaires des socialistes, toujours à la manœuvre, que ce soit à droite et à gauche et hélas au sein même du Parti Socialiste, semblent utiliser le temps dont ils disposent à la préparation des élections de 2014. Je pensais qu’il y avait tant de choses à faire dans cette période si tranquille.

Précision utile

Je tiens à rappeler, à l’occasion de ce billet, toute mon amitié à l’endroit de Jacky Dufour et de mes anciens camarades qui, j’ose le croire, pourront comprendre que mes propos ne leur sont, en aucun cas, destinés.

Crédit photo : Cinetroc

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

6 Réponses »

  1. Bonjour Denis, je n’ai pas lu l’article de l’Eveil, que tu cites mais d’après ce que tu décris, on est dans la
    plus pure tradition de ce journal… C’est pathétique, mais c’est leur méthode. Comme Jacky, j’ai souvent été la cible de ce journal sans jamais pouvoir me défendre sauf à menacer d’intenter une action en justice pour pouvoir publier un droit de réponse. Mme Couvret, pour vérifier que c’était bien moi qui avait publié les propos sur le « poisson d’ordralfabétix » (seul mon prénom apparaissait) a fait appeler chez moi son rival et ami Florent Lemaire du Courrier. La grande classe, du journalisme dans toute sa splendeur.

    A Brionne, on n’a rien d’autre à faire que de lancer des polémiques par l’intermédiaire de la presse, cela fait vendre du papier et on en oublie presque que l’action municipale tourne au ralenti.
    Alors que pour une municipalité communiste on devrait s’activer pour rétablir la justice sociale.

  2. Erratum, il semblerait que Florent Lemaire, qui vient de me contacter, ait agi de son propre chef.

  3. Nous voilà rassurés sur le fait que ce blog est lu à l’occasion par l’Eveil Normand et le Courrier de l’Eure ! Et donc, je me permets de saluer Véronique Couvret et Florent Lemaire… comme il se doit !

  4. @ denis & david

    Merci a vous deux de votre soutient,je tient a vous informer que je me suis mis en sommeil de la section P.S de BRIONNE pour diverces raisons.Je remercie les membres P.S de la majorité (Elodie .Yvon. Bruno) de n’avoir défendu lors de différents réunions avec les élus communistes,sur les sujets que tu aborde .
    Respectueusement
    jacky

  5. Polémique stérile ! La mairie doit avoir sûrement d’autres sujets plus importants à s’occuper non ?
    Jacky Dufour me parait quand même aussi respectable que Mr Voisin . A chacun ses valeurs !! .