La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Philippe Raviart soutient Agir pour Bernay… en 2008

Par      • 9 Sep, 2009 • Catégorie(s): Bernay  Bernay    

Philippe Raviart, candidat putatif du MoDem lors des élections municipales de mars 2008, avait soutenu la liste Agir pour Bernay au 2d tour à Bernay.

Démissionnaire du MoDem, Philippe Raviart, dans son site Bernay-Info dit ne pas être en capacité de choisir entre la peste et le choléra et opte, non sans humour, pour la très anodine grippe H1N1. Dans un des ses derniers billets, il écrit : « Gilles Launay : ce sera définitivement non !« . Dans son blog, il y échange sur un ton extrêmement avenant et sirupeux avec Hervé Maurey. Hervé Maurey conseille, sur son blog Bernay Passion, l’analyse du programme de la liste Agir pour Bernay de son nouvel apôtre. Eh oui, pour gagner, des alliés comme Philippe Raviart, Hervé Maurey en a toujours eu besoin.

Pour comprendre la pensée de Philippe Raviart (via José Alcala)

Bah, moi, j’y comprends que dalle !

Crédit photos : Géo-Trotter.com

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

8 Réponses »

  1. Pareil, je n’y comprends rien. Néanmoins pour mon cas je ne suis peut être pas armé pour…
    … Néanmoins comment quelqu’un peut soutenir un camp en 2008 et soutenir le camp adverse en 2009 ?
    Les hommes sont (presque) les mêmes, les programmes n’ont pas tant évolué que cela…

    C’est d’autant plus amusant qu’en 2008, le Modem ne soutenait pas Launay et en maintenant que le MODEM se rapproche du PS, M. Raviart soutient Maurey… Entre temps il a démissionné du Modem certes. Vous ne me suivez pas ? C’est normal, c’est incompréhensible.
    Sur le marché, il a fait la bise notre ami M. Morin ?

    Il n’est pas facile à suivre ce monsieur, pourtant les bernayens que nous sommes aimerions l’apprécier, mais on n’y arrive pas.

  2. Je ne me savais pas héros du billet du jour …

    On découvre toujours cela avec une certaine réserve.
    Et je dois dire cher Denis, qu’il y a matière à en avoir, de la réserve.

    Tu est, je crois, le représentant local, tout du moins le chantre, de l’écologie à succès. Celle des élections Européennes. Plutot que rassemblement j’aurais sans doute dû utiliser le terme de « rassembleur » ?
    Le rassemblement va tarder, je pense, s’il ne s’agit que d’y soutenir des candidats de « goche » un peu … « gauche »…
    D’ailleurs, comment soutenir un programme qui contient cette contradiction (ces contradictions …, il n’y en a pas qu’une …) , Gilles Launay lui aussi grand convaincu de l’écologie et du développement durable ?(mais qui en aurait douté ?)
    Le brave homme veut promouvoir les « lotissements » …

    J’aimerais que tu m’expliques à quel point on peut être en opposition de la sorte sur deux propositions émanants du même document ? A moins qu’il ne s’agisse de lotissement pour riches, développement durable et lotissement c’est l’extrème mauvais couple… Mais, il est vrai qu’on ne demande jamais à un politique d’être cohérent. On l’écoute gentillement, c’est tout …
    C’est un peu comme vouloir regler le problème de la fluidité de la circulation à Bernay… Ca, c’est du développement durable …
    Et je me retiendrais de dire qu’on prend l’électeur et moi aussi par la même occasion pour des cons ?
    Comment voudrais tu, d’autre part, donner quelque crédit que ce soir à un programme qui n’aborde même pas la question de la fiscalité, des moyens, de l’endettement ?

    Peut-être d’anciennes accointances « socialistes » pas encore résolus te forcent à soutenir, à bout de bras, cette candidature désespérée ? Car aussi, notre brave candidat de gauche ce fait discret sur la question « socialiste » … de gauche. Peut-être un léger problème de cohérence ? Ou autre chose que je n’aurais pas encore saisi. Ce qui ne m’étonnerais pas.
    Il est vrai que j’ai abandonné les socialistes le jour ou Fabius pris le tournant de la rigueur … libérale …
    Adoubé, et appuyé dans son choix libéral voire ultra-lib, par nombre de ses « collègues, socialistes eux aussi ».

    Je redoute que ton esprit se soit embué dans des considérations plus politicienne, que politique. Pour l’instant cela me dérange encore un peu.
    Tu t’apercevras dimanche prochain que tu as tort.
    Et nous en reparlerons alors, enfin j’espère…

    @azerty: il manque une composante éssentielle à la liste de Gilles Launay aujourd’hui. Il est impensable de dire qu’il s’agit de la même équipe.
    En effet, Pierre Jalet est absent … C’est tout de même une autre carrure que le rigolo de service non ? Et même si l’assemblage pouvait sembler hétéroclite à l’époque, je pensais que Pierre aurais eu l’ascendant sur Gilles Launay. Dommage qu’il n’en soit pas ainsi … Et cela, dans une intention de vote ca change tout.

  3. @Philippe

    A chacun, ses contradictions. et pour tout te dire, je préfère les miennes et celles de Gilles aux tiennes dont je ne suis pas sûr qu’elles soient tenables. Je ne suis pas sur le registre « politicien » comme tu l’évoques et dont tu sais que je l’exècre à l’envi. Je n’ai, par ailleurs, pas le défaut de la manipulation. Je suis avant tout un militant.

    Tu peux reprocher des tas de choses à Gilles, mais pas la sincérité. Malgré nos différences, Gilles est de mon camp, sans aucun doute !!! Et de doute, pour ma part, le concernant, je n’en ai pas.

    Tu fais le choix de t’arrêter au détail, croyant que ce serait là la clé… du Trousseau ? In cauda veritas ou in cauda venenum ?

    Amicalement !

    NB Le fait que tu ne soutiennes pas la liste Agir pour Bernay me donne beaucoup d’espoir pour dimanche. Les Bernayens et Bernayennes se prononceront en âme et conscience.

  4. Chacun, mon cher Denis, supporte les contradictions qu’il est capable de supporter. Pour ma part, j’ai le plaisir personnel, le courage disent d’autres, l’imbécilité pensent certains, de n’en supporter aucune.

    La politique comme grand papa, c’est pour moi une mission que de l’achever. Je te l’accorde le travail ne sera pas terminé le jour de ma mort. C’est dire s’il reste du chemin à faire …

    Je n’ai jamais évoqué la sincérité de Gille Launay contrairement à ce que tu penses. Mon expression, de libre citoyen, est simplement une façon, comme une autre, de formaliser le jugement que je peux avoir sur l’incohérence. Celle-la même qui fait que l’on haït cette politique, ou devrais-je dire, cette façon de faire de la politique.

    Le détail, comme tu le notes avec justesse, c’est justement la clé de tout le reste. Car bizarrement, une fois élu, que tous ces bougres usent du même artifice pour renier soit leurs engagements, soit leur « profession de foi » (ceci étant souligné avec un certain humour …)
    Je ne doute pas qu’il soit honnête, ou sincère, c’est selon, ce Gilles Launay.
    Je n’en pense pas moins qu’il n’est pas seul (j’entendais, je ne sais plus où, que l’on votait pour une liste, et pas une personne !) et l’analyse que je fais de la composition de sa liste est celle, c’est la place que j’essaye de donner à mon jugement, des propositions.

    Tu ne m’a, par ailleurs, pas répondu sur ces deux simples « inépties » que j’ai volontairement notées ici, car elle concernent un domaine que tu connais bien.
    Je souligne, à l’attention de ceux qui me trouvent un peu brusque, dans mes mots, la signification précise de l’ineptie (car non, ce n’est pas un « gros mot »):
    – « maladresse » « stupidité » « actions, propos stupides, absurdes » « sottise, niaiserie, impertinence »

    Bien sûr je pourrais en relever d’autres, mais ce n’est pas le sujet de ce soir …

  5. @Philippe

    Merci de votre réponse.
    Vous voir soutenir M. Jalet pour moi est un vrai bonheur…
    Effectivement, je pense que cette personne manque dans la liste. Je l’apprécie pour sa sensibilité, sa culture et son professionnalisme.
    Néanmoins, je suis particulièrement surpris de votre soutien à celui-ci quand on connait à quel point vous le détestiez (et c’est peu dire) il y a quelques mois.

    Pour ce qui est de la sincérité de M. Launay, aucun doute là-dessus. C’est un homme intègre et honnête surement un peu trop vu les us et coutume du monde électoral. Jamais il ne se livrera à des choses répréhensibles. C’est tout à son honneur.

    Pour ce qui est de la fiscalité et l’état des finances de la commune, il y a dans son programme la promesse de commencer par faire un état des lieux de la situation. C’est qu’ensuite qu’il pourra prendre des décisions. Il se comporte comme un bon père de famille, ce qui est pour la gestion d’une commune une règle tout ce qu’il y a de plus intelligente. Vivement le retour du bon sens à la tête de notre ville.

  6. @azerty: « C’est qu’ensuite qu’il pourra prendre des décisions »

    Vous avez tout dit avec ces quelques mots…

    C’est raffraichissant ! Et cela nous promet de belles promesses …
    Vous commencez à comprendre non ?

  7. @azerty:

    Ma lecture rapide m’a fait omettre ceci: « il ne se livrera à des choses répréhensibles »
    C’est sans doute la raison pour laquelle Gilles Launay s’est fait condamné il y a quelques mois pour des propos un peu … légers.

    Il s’en est sortit, il est vrai, grace à un défaut de procédure.
    C’est là tout l’art de la justice.

  8. @azerty:

    « Néanmoins, je suis particulièrement surpris de votre soutien à celui-ci quand on connait à quel point vous le détestiez (et c’est peu dire) il y a quelques mois »

    Mon attitude de l’époque faisait référence à ce que chacun (voir des personnes très proches, il est au courant de quoi, mais pas de qui) colportait dans la rue, et il est vrai que j’ai jugé un peu « hativement » que nous n’avions vraiment pas les mêmes valeurs politiques ou morales.
    Nous nous sommes depuis expliqués ensembles et nous avons exprimés en tête à tête, à cette occasion, nos différents.
    Cela a permis d’aplanir notre conflit. Nous avons eu un discours très franc et constructif, cela a duré environ deux heures, et il en est ressortit que nous étions de bien piètres politiciens …
    Mais c’est sans doute là le propre des citoyens excédés par ce qu’on leur propose ?