La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Hervé Maurey ne peut plus compter sur ses amis !

Par      • 4 Juil, 2009 • Catégorie(s): Bernay  Bernay    

Dès le 1er juillet, l’ami Gilles sur AlterBernay s’était fait le porte-parole de la mauvaise nouvelle : Roselyne Bachelot ne sera pas là aux côtés de son « ami », le sénateur Hervé Maurey. L’information est reprise dans Bernay Ici et Là. La ministre aura eu vent du comité d’accueil par les grandes oreilles de Matignon, de l’Elysée ou du ministère de la Défense. Comme prévu, Hervé Morin était présent à la cérémonie.

Avec un déficit de plus de 750000 euros en 2008 pour l’hôpital de Bernay, cette défection coupe court à l’idée selon laquelle réélire le sénateur Maurey apporterait la garantie de la préservation d’un hôpital à Bernay. AlterBernay et Champs Libres reprennent le tract unitaire établi à l’occasion de l’inauguration de l’hôpital qui a eu lieu en ce 3 juillet à 11 h 00. Ne comptons ni sur Maurey ni sur Morin pour défendre notre hôpital public alors que la politique à laquelle ils collaborent activement est en train de le démanteler !

Dans Bernay-Info, on sent que la maison Maurey vascille sur ses bases. Selon Philippe Raviart, l’Eveil Normand prendrait de plus en plus de distance avec le sénateur-maire de Bernay. De bonne augure pour la suite !

Et, pendant ce temps…

Au Sénat, Hervé Maurey s’inquiète du risque de politisation des scrutins dans les petites communes auxquelles il doit son élection de sénateur…

Addendum au 9 septembre 2009

Il peut encore compter sur Philippe Raviart.

Crédit photo : Bernay Ici et Là

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

3 Réponses »

  1. Quel c…! Comment des maires ont pu voter pour une telle vacuité !
    Enfin il faut de tout pour faire un monde , même des Maurey(s) ! Quoique celui-ci semble unique et c’est heureux. (Bernayens si , par malheur , vous en trouvez un autre…à la Charentonne…mais discrètement, il est interdit de polluer )

  2. Si M. maurey a moins d’amis, en contre-partie il est (pour l’instant) d’une fidélité à toute épreuve pour le gouvernement en place…
    Ci-dessous, 2 phrases d’une intervention fin juin au sénat.
    Pour qqun qui se dit apolithique, je trouve qu’il choisit très nettement son camp !!!

    <>

  3.  » Mes chers collègues, j’ai la conviction que le Sénat doit être aux côtés du Président de la République et du Gouvernement dans sa volonté réformatrice. (Applaudissements sur les travées de l’UMP.)

    Monsieur le ministre, nous attendons donc, avec beaucoup d’impatience et d’espoir, le ou les projets de loi du Gouvernement sur le sujet. Je peux vous assurer que le groupe Union centriste, tout en apportant les modifications qui lui sembleront nécessaires, soutiendra le Gouvernement pour mettre en place une vraie réforme des collectivités locales. (Applaudissements sur les travées de l’Union centriste et de l’UMP.) «