La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Cantonales 2011 : leur projet, c’est d’être candidat !

Par      • 19 Jan, 2011 • Catégorie(s): Bernay  Bernay    

Nous sommes à 2 mois du 1er tour des élections cantonales de 2011 et la France continue de s’enfoncer un peu plus chaque jour dans le néant politique. Heureusement, nous avons Marine et Jean-Marie pour nous distraire. Même les socialistes n’arrivent plus à nous faire rire  !

Dans son édition du 12 janvier, l’Eveil Normand nous parle enfin des sortants qui se présenteront face aux électeurs dans les cantons de Beaumesnil, de Beaumont-le-Roger et de Bernay-Ouest. Oui, c’est bien d’une présentation dont il s’agit. Car, du côté des idées, des projets, ne cherchez pas : y a rien à voir !

Le cas-cas de Bernay-Ouest

Sur le canton de Bernay-Ouest, le journal nous présente les trois lascars qui s’affronteront les 20 et 27 mars. Il y a le très socialiste Frédéric Delamare. Il présente bien sur lui. Il nous explique que son projet s’inscrit dans la complémentarité de celui du Conseil Général qui se contente, depuis des années, de voter un budget. En guise de projet, Jean-Louis Destans nous présente ses vœux. Emphatique à défaut d’être amphigourique, Frédéric Delamare nous propose le progrès social.  Son grand soir, c’est le bouclier social contre le  bouclier fiscal. Il évoque les espaces numériques dans les collèges alors que l’illettrisme continue d’augmenter dans notre pays. Ces valeurs sont aux antipodes de celles de la droite, alors que le Parti Socialiste s’apprête à choisir DSK pour 2012 !!!

Ensuite, il y a le candidat Europe Ecologie Les Verts, Julien Buot, sorti de nulle part ou presque. Il a comme suppléante la conseillère régionale Perrine Hervé-Gruyer. S’il se présente, nous dit-il, c’est du fait de la préoccupation croissante de la population pour l’écologie. La grande préoccupation du moment, c’est clairement la montée des prix des carburants : à l’Intermarché de Bernay, le gazole est à 1.26 euro le litre ! Quant à son projet, il nous explique tout simplement qu’il n’en a pas. Son honnêteté tient principalement au fait qu’il n’a strictement aucune chance de figurer au 2e tour. Il rappelle que les Verts – Claude Taleb et Jean-Michel Bérégovoy en Haute-Normandie – souhaitent que « le Conseil général emprunte le chemin d’une société durable, dans notre intérêt et celui de nos enfants. » C’est qu’il réussirait presque à nous faire pleurer !

Jean-Hugues Bonamy, c’est le conseil général sortant. Il est de droite et  inspire l’empathie malgré un sourire carnassier qui nous montre qu’avec les gens de droite, on se fait toujours rouler dans la farine ! Dans ses vœux dont le misérabilisme n’est rien à côté de ceux d’un militant du NPA, il nous parle de sa grande proximité et de garder le cap. On en sait pas de quel cap il peut bien vouloir parler : celui du gouvernement et de la politique la plus rétrograde qui plonge la France dans la misère qu’il nous décrit ou celui d’un petit VRP pour son canton ?

Lors des dernières cantonales, il y avait deux autres candidats. Espérons que Pascal Didtsch, au nom du Front de Gauche, ait plus de choses à dire. Il ne devrait vraiment pas avoir de mal à le faire. Espérons…

Crédit photos : swissdvdshop.ch

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

14 Réponses »

  1. Le spectacle est en effet désolant;celui donné par Europe écologie Les Verts notamment. Des gens venus de nul part arrivent tandis que les militants de longue date,sérieux et implantés dans leur secteur ont été mis à l’écart, provocant ainsi la désunion.
    Il est vrai que la population se tourne de plus en plus vers l’écologie; elle représente un espoir pour eux; l’espoir a déjà été déçu lors des dernières élections régionales et la score catastrophique de la liste Europe écologie.
    Fort judicieusement,Les écologistes de l’Eure continuent dans la bonne voie et présente un projet cohérent et solide. La population est totalement respectée, les nombreuses interventions des adhérents ont permis d’ouvrir des débats; les fondement de l’écologie sont respectés.

  2. @Philippe Nous attendons tous de le lire avec impatience.

  3. C’est vrai que notre cher Pascal D. deviendrait attendrissant avec le temps…

    Pour JHB, vieille famille Bernayenne effectivement, c’est amusant qu’il joue sur le côté local alors que c’est l’homme de main d’un parachuté élu maire par le roi lui ayant refilé sa couronne (M. Bourdin)

    Pour le PS, on peut penser que ca ne se bat pas au portillon pour se présenter…
    Pour EE, comme le candidat n’a pas d’avis, je ne vois pourquoi on en aurait plus que lui…

    Etant encore assez loin des élections, pour ces deux candidats on peut espérer qqes propositions dans les semaines à venir, mais ca ne va pas être simple entre un conseiller général fantoche (JHB) sans pouvoir à Evreux et un candidat sans espoir d’être élu (FD)…

    @Voie militante,
    JHB n’est pas VRP, il est assureur et pour ma part je préfère son frère excellent journaliste sportif. C’est ballot chez nous, on n’a jamais le brillant de la famille.

  4. @azerty C’est pareil.

  5. @Denis
    et tous les informaticiens sont des Geeks boutonneux ?

    Plus sérieusement, le candidat de droite et son (nouvel) ami se comportent comme des gens avec peu d’éducation et de savoir vivre. J’en ai encore eu la preuve il y a très peu de temps…

    Je ne sais pas si le candidat du PS est plus créatif, mais je ne doute pas qu’il incarne des valeurs plus proches de la moralité.
    Les personnes de la gauche à Bernay font vraiment vivre les associations au quotidien.
    La vie culturelle sans elles serait d’une pauvreté rare.
    L’aide aux plus démunis serait quasiment nulle d’autant plus depuis le départ l’adjointe historique aux affaires sociales.

    Vraiment, ce n’est pas blanc bonnet et bonnet blanc entre les deux partis. il y a vraiment un monde d’écart !!!!

  6. @azerty

    Les gens de gauche phagocytent aussi la vie associative où ils placent leurs pions moyennant subventions. Sur Bernay, je le reconnais : les choses sont différentes. Mais je ne crois pas que la qualité de la vie associative soit liée d’une manière ou d’une autre au Parti Socialiste et à Frédéric Delamare dont je ne sais pas vraiment s’il y est impliqué.

    Toujours est-il que dire que son projet, c’est le bouclier social contre le bouclier fiscal, c’est tout de même du grand n’importe quoi. Les conseils généraux ont des compétences obligatoires. Pour le dire autrement, qu’est-ce qui différencie un conseil général de droite d’un conseil général de gauche ? D’ailleurs, les socialistes de l’Eure et de Haute-Normandie n’arrêtent pas de nous bassiner avec leurs grands talents de « gestionnaires ». Est-ce bien de gestionnaires dont notre département, notre région, notre pays ont besoin ? Je pencherais, pour ma part, pour des visionnaires. A force de ne plus avoir d’idées, les gens vont aller voir du côté de ceux qui ont des idées très simples. Tout a été essayé… sauf eux. C’est ce qu’on entend partout. Faudra-t-il en passer par là pour que les gens de gôche – et pas seulement eux d’ailleurs – comprennent quelque chose à ce qui se passe dans notre pays ? J’ai peur que oui !!! Alors… alea jacta est. A moins qu’il ne s’agisse de la nécessité ?

  7. @Denis.

    On ‘est pas loin de dire la même chose.

    Effectivement FD n’est pas le plus impliqué de la terre dans la vie associative, mais il fait parti d’un groupe qui lui l’est incontestablement et pas forcément pour d’autres raisons que la volonté de faire vivre la commune ou la volonté de venir en aide à l’autre. (je suis allé 2/3 fois à l’église récemment, ca se ressent)

    Pour la deuxième partie de votre commentaire, effectivement, on sent bien que certains partis représentent
    une grande tentation pour les électeurs et comme ce n’est plus honteux de voter pour eux, allons-y gaiement !!!! On a de quoi être inquiet, mais c’est tellement rassurant de voter pour qqun qui promet de raser gratis demain

  8. @azerty

    Sur le plan humain, FD est un type bien. Mais, en politique, ça ne suffit pas.

  9. <>

    Non, mais c’est déjà une condition sine qua non pour voter pour lui. Je ne suis pas persuadé que l’on pourrait dire la même chose des personnes de l’autre camp.

  10. Petite figure de style de m. Bonamy ce jour dans noter journal local :
    Je ne suis pas de droite, je suis du nouveau centre…
    Et le Nouveau centre, il allait à la chance au champignons pendant les conseils des minitres ?

    Petite figure de style du maire-ami de m. Bonamy :
    On a perdu 600 habitants en moins de 10 ans (donc plus de 5% de la population), mais on a gagné 25 personnes en 2008….
    Ouaouh, quelle aubaine !!!!
    Ouvrez le journal, regardez le nombre de maisons et appartements à louer. Regardez le nombre d’actifs à Bernay et vous comprendrez que la ville se meurt.

    Au mieux c’est de l’incompétence au pire du mensonge

  11. Je vais finir par être accro à notre journal hebdo local.
    Aujourd’hui une nouvelle tête pour les élections à venir sur le canton de Bernay Est.

    Cette nouvelle tête est adjointe en région parisienne, fut candidate dans le nord il y a peu et maintenant elle vient en Normandie pour poursuivre son tour de France… On la sent impliqué dans la vie locale.
    Elle est apolitique car c’est de saison quand on est soutenue par la majorité présidentielle.
    Elle a écrit durant deux ans les speach d’un ministre. Si en plus elle avait pu parler à sa place, cela aurait été parfait !!!!

    Ca se confirme, tout cela sent bon le mépris de la population et des électeurs.
    Dans le cas présent, c’est du foutage de gueule en règle. Heureusement son remplaçant connait assez bien le canton, ca évitera à madame dont j’ai déjà oublié le nom de se perdre dans les chemins communaux.

  12. Puisque Voie Militante semble avoir oublié de mentionner la présence du candidat du Front National qui a toutes les chances d’être présent au second tour , je le fais ici, il s’agit de Philippe PLUCHART.
    En souhaitant bonne chance au candidat de gauche.
    Vive la démocratie et vive la France.

  13. @Philippe Pluchart

    Donc, vous êtes candidat ?

  14. Pardon Denis,
    je n’avais pas vu votre question.
    Oui et c’est la première fois que je me présente à Bernay.
    J’ai le projet de mettre à l’étude la création d’un réseau de navettes reliant la gare de Bernay au communes avoisinantes. évidemment en concordance avec les horaire des trains et des marchés.
    Le but étant d’éviter le » tout voiture ».
    Qu’en pensez-vous?

Laisser une Réponse

*