La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Automobile et énergie : la Région Haute-Normandie à contre-sens de l’histoire !

Par      • 25 Sep, 2009 • Catégorie(s): Haute-Normandie  Haute-Normandie    

Alors que la Région Haute-Normandie décidait d’allouer une aide de 12 millions à taux zéro à l’usine Renault Cléon en juin dernier, le site de Sandouvile s’enfonce de plus en plus dans la crise. Malgré les 1300 licenciements, l’usine va reprendre le chemin du chômage partiel du 5 au 10 octobre, puis du 26 au 31 octobre. Dans le même temps, Renault s’apprête à faire fabriquer en Turquie une voiture électrique sur le modèle de la Laguna… fabriquée à Sandouville. N’y avait-il rien de mieux à faire avec cet argent ?

Haute-Normandie : une vision fossilisée ?

Haute-Normandie : une vision fossilisée ?

Michel Mallet, directeur de Total Allemagne, nous le rappelait en avril : au rythme où nous consommons nos énergies fossiles, il ne nous reste plus que vingt ans de pétrole. Ne parlons pas du gaz ! En grand visionnaire, Alain Le Vern, président de la région Haute-Normandie, croit encore à la filière Energie pour la Haute-Normandie dont les acteurs principaux s’appellent Total, Poweo, Gdf-Suez, Exxon. Il croit au terminal méthanier de Saint Jouin Bruneval. Il croit à l’EPR de Penly. Nous… pas du tout !!!

Autres éclairages

Crédit photos : ClarinBlogs, GreenPeace, La cité des métiers

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

8 Réponses »

  1. Il y a pire, le modèle remplacent la Vel Satis va être fabriqué en Corée du Sud, sur les nouvelles chaines de montages.
    Donc un modèle de voiture que n’aura pas Sandouville et donc un moteur que n’aura pas non plus Cléon.

    Bravo la mondialisation et aussi le partage de connaissances fait par renault.

  2. que restra t-il à la fin comme moyen de subsistance pour les travailleurs manuels ?
    Au fur et à mesure, l’économie se tourne vers les rentiers de plus en plus gourmand …

  3. au sujet de Powéo j’ai eu une coïncidence marrante Hier.

    je venais juste de signer, dans l’après midi, un appel des élus locaux contre le projet méthanier à Antifer, et le soir se pointe chez moi un commercial sortant d’école au sourire mielleux de base qui dit « youpi!! vous pouvez baisser votre facture d’électricité de 8 % grâce à …. Powéo ».

    je vous promet que je suis resté polis quand je l’ai …envoyé ch..

    sinon c’est dommage, je ne peut pas vous donner une URL pour signer la pétition, car le collectif d’élu à l’origine de l’initiative fonctionne par fax.

  4. C’est assez hallucinant de lire vos petits articles réguliers lorsque l’on voit les libertés que vous prenez avec la réalité des faits (il est d’ailleurs pour le moins curieux que les seuls sur qui vous tapez sont les socialistes et plus précisément le Président de Région dont je vous rappelle au passage qu’il dirige la Région dans une majorité composé de Verts et de communistes). Sur ce papier en particulier, il conviendrait de revoir vos sources : si la Région, le Département et l’agglomération d’elbeuf n’apportaient pas de subventions au projet du site cléon, ce n’est pas qu’à sandouville mais également à cléon que le chômage se développerait. vous n’ignorez pas que le site seino marin était en concurrence avec d’autres sites européens et que le choix s’est en partie fait en fonction des aides publiques. On peut regretter ce mode de fonctionnement (de chantage) du constructeur automobile mais en aucun cas accuser les collectivités locales d’y répondre favorablement sans quoi ce sont plusieurs centaines d’emplois qui disparaitraient. Sur la filière énergie, c’est bien jolie de citer les 5 grands groupes comme vous le faites mais dans ce cas, parlez aussi des 25 autres entreprises membres de la filière dont une grande partie est spécialisée dans les énergies renouvelables. La présence de la Région permet de peser sur les actions de la filière plutôt que de laisser justement ces 5 grands groupes agir seuls dans leur coin. Sur le terminal méthanier on tombre dans la désinformation totale puisque jamais alain le vern ne s’est prononcé en faveur de ce projet. Il n’a d’ailleurs jamais militer en faveur de l’installation d’un nouvel EPR à penly.

  5. @Bruno

    Heureux d’apprendre qu’Alain Le Vern se prononce contre le terminal méthanier et contre l’EPR ? C’est ça ?

  6. @Bruno

    Je revenais hier soir de Paris. Je n’ai pas eu le temps de détailler.

    Il y aurait beaucoup à dire sur le peu de cas que le chef de l’exécutif de la région accorde aux questions environnementales. Environnement = 1% du budget ! Vous contestez ce chiffre ? Il est affiché sur le site de la Région.

    Je crois que vous n’avez pas bien compris le sens de mon billet. L’automobile d’aujourd’hui est la sidérurgie d’hier. Où en est la sidérurgie européenne aujourd’hui ? Si les milliards de l’Etat et les millions des collectivités ne servent qu’à enrichir les actionnaires de Renault, je pense tout de même qu’on est bien loin de nos idéaux communs ! Ai-je entendu Alain Le Vern s’élever contre les émoluments de Carlos Ghosn ? Je vous conseille de lire Voie Militante un peu mieux que vous ne semblez le faire. Il y aurait à mon sens beaucoup de choses à dire sur ce qu’est la gauche dans ce pays. Je ne suis pas sûr que j’ai la même lecture que la vôtre.

    Pour les 25 autres entreprises, je serai heureux que vous m’en donniez la liste exhaustive.

    Quant aux 12 millions, ne valait-il pas mieux les consacrer à la remise en circuit court et à la formation professionnelle ?

  7. @ denis,
    peut être devrais je lire mieux « voie militante » mais peut être devriez vous étudier un peu plus sérieusement les sujets que vous abordez…
    Je maintiens que le nombre d’entreprises ayant adhéré à la filière énergie est plus proche de 25 que de 5, il suffit pour cela de se procurer la liste des adhérents que j’ai pu lire.
    Je maintiens qu’alain Le Vern ne s’est jamais prononcé en faveur ni du terminal méthanier, ni de l’EPR à Penly, décisions qui au passage ne concernent en rien la collectivité régionale dont ni l’avis ni les financements ne sont sollicités.
    Quant à l’avenir de l’industrie automobile, libre à vous de penser qu’elle n’a pas d’avenir, libre à d’autres de penser le contraire. La Recherche progresse et la technicité des moteurs avec. Pour exemple, le futur moteur R9m qui sera fabriqué à Cléon consomme moins de 4litres au cent km. Quant aux 12 millions d’aides de la Région, je rappelle qu’il s’agit d’une avance remboursable et non d’une subvention, que les aides de la Région sont conditionnées au respect de certains critères en terme d’emploi mais également de considérations environnementales… Je rappelle une nouvelle fois que le site haut-normand était en compétition avec d’autres pays européens. Vous irez expliquer aux centaines de salariés qui ont ainsi pu garder leur emploi que leur métier n’a plus d’avenir et que l’argent public ne doit jamais servir à maintenir l’emploi. Encore une fois on peut regretter le système capitaliste dans lequel on évolue mais pour l’instant il en est ainsi. Le grand soir ne me semble pas pour demain…
    Entre parenthèse, ce n’est pas un personnage comme M Frau qui va prétendre défendre des valeurs plus à gauche que celles des socialistes!!! Je ne doute pas un instant que vous connaissez parfaitement le parcours de ce monsieur et ses affinités claires et précises avec la Droite qui contribue d’ailleurs à l’aider lors de chaque campagne électorale par simple calcul politicien….

  8. @bruno

    Je connais l’un des responsables métallurgie CGT de ce département qui vient de m’apprendre que sur 4000 salariés, Cléon allait en perdre 1000 !!! Et paf pour les 12 millions à taux 0%. Y avait vraiment mieux à faire et il suffisait de se renseigner auprès des syndicats pour connaître la situation.

    Quant à Bernard Frau, je connais son parcours. Effectivement, y a pas de mal à être plus à gauche qu’un socialiste français par les temps qui courent ! ;+)